Terrence Malick, l'artiste du ressentiment

Aller en bas

Terrence Malick, l'artiste du ressentiment Empty Terrence Malick, l'artiste du ressentiment

Message par Invité le Dim 27 Jan 2019 - 10:40

__


Dernière édition par breaker le Dim 30 Juin 2019 - 11:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Terrence Malick, l'artiste du ressentiment Empty Re: Terrence Malick, l'artiste du ressentiment

Message par 에르완 le Dim 27 Jan 2019 - 18:08

The nuns taught us there are two ways through life … the way of Nature… and the way of Grace. You have to choose which one you'll follow.
   Grace doesn't try to please itself. Accepts being slighted, forgotten, disliked. Accepts insults and injuries.
   Nature only wants to please itself. Get others to please it too. Likes to lord it over them. To have its own way. It finds reasons to be unhappy... when all the world is shining around it... when love is smiling through all things.
   They taught us that no one who loves the way of grace... ever comes to a bad end.
   I will be true to you. Whatever comes.

Salut Breaker, je me permets d'ajouter le texte de la version originale que tu proposes en français (trouvée sur Wikipedia). La version française me fait tiquer un peu Wink
Borges avait aussi cité Deleuze afin de cerner la forme du film si je ne m'abuse.
En repensant à Tree of life, j'ai un peu de difficulté à trouver le thème du ressentiment comme central, je dois t'avouer.

에르완

Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum