Débat Médiapart @ La Maison des métallos : « Quelles alternatives à l'indignation pour contester la politique migratoire ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat Médiapart @ La Maison des métallos : « Quelles alternatives à l'indignation pour contester la politique migratoire ? »

Message par Largo le Jeu 11 Nov 2010 - 11:49

Dansle cadre des « Lundis de Mediapart » nous vous invitons

Lelundi 15 novembre 2010 à la Maison des métallos, à 19h00

Thème du débat :
« Quelles alternatives à l'indignation pour contester la politique migratoire ? »



Cedébat sera animé par CarineFouteau,journaliste à Mediapart avec :

- RafaelFlichman,intervenant au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot
et co-auteur de « Chroniquesde rétention »(Actes Sud, octobre 2010).

- ÉricFassin,sociologue, professeur agrégé à l'École normale supérieure etmembre de « CetteFrance-là » (distribuépar les Ed. La Découverte)

- Guillaumele Blanc,professeur de philosophie à l'université de Bordeaux III et auteurde « Dedans,dehors, la condition d'étranger »(Seuil, octobre 2010).

RSVP: debats@mediapart.fr

Infospratiques:
Maison des métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011Paris M° Couronnes

Lundi15 novembre, de 19h00 à 21h00.

Leslundis de Mediapart sont organisés en partenariat avec la Maison desmétallos
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat Médiapart @ La Maison des métallos : « Quelles alternatives à l'indignation pour contester la politique migratoire ? »

Message par Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 14:26

ca me fait penser à la discussion sur l'autre topic, à propos de la beauté comme facteur d'acceptation de la différence.

combien de fois j'ai entendu ce discours dans l'éducation nationale de gens pourtant pleins de bonne volonté à propos des lycéens sans-papiers, qui trouvent dégueulasse qu'on expulse tel élève parce qu'"il est intelligent ce gamin", ou parce qu'il "fout pas le bordel en cours, lui". D'un air de dire, ma foi, si c'était pas le cas ça nous concernerait déjà beaucoop moins [je n'ose affirmer pire).

pour le cinéma, A propos de la beauté et d'histoires de papiers, sans évoquer le nanar français de l'année dernière dont j'zai oublié le nom, on retrouve cette identification du spectateur à un "combat" via la beauté impérative dans "Lady without passport" de Joseph H Lewis. C'est par la beauté de l'actrice (étrange Hedy Lamarr, jouant une rescapée des camps, qui semble totalement ailleurs presque tout le long du film, quelle fut la direction d'acteur pour son personnage, ça serait intéressant à savor?) que le personnage masculin en vient à épouser la cause des demandeurs d'asile.

une fois De plus le forum me prend de court, J'avais l'intention d'écrire Quelque chose là dessus...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum