The Wire

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 16:23

je crois que je mélange un peu les numéros des épisodes..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Sam 21 Nov 2009 - 11:54

Terminé la première saison.

Me suis rappelé dans le dernier épisode que Dennis Lehane a participé à l'écriture de la série. Le plan sur les accros qui repartent dans la rue comme avant, Dee qui décide finalement d'écouter sa mère et de rester dans la "famille"... il y a une forme de déterminisme que l'on retrouve dans "Mystic River" il me semble, qui est adapté d'un bouquin de Lehane.

Voilà, sinon, même si la (saison un de la) série semble vouloir se rapprocher de la rue, des exclus, il est apparent qu'au final le vieux système d'identification du spectateur reste en place et se place du côté des flics. Quoique je sais pas trop si c'est volontaire ou pas, je veux dire il y a sûrement des "enseignements" à tirer de tout ça, dans une certaine mesure. Faudrait partir de la comparaison entre la séquence du traquenard contre la flic Greggs et celle du traquenard contre Wallace. Je vais préciser avec un peu de temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 22:50

J'avance un peu dans la seconde saison, je me rends compte que j'ai sûrement été un peu dur avec cette série dans mes messages précédents.

On se prend tout de même à rêver d'une saison où ceux qui font la série (scénaristes, acteurs, figurants, etc) quittent leur costume de jeu pour restituer aussi la hiérarchie interne à la série, et les jeux d'intérêt qui l'animent peut-être en coulisse, car le champ médiatique répond très certainement aux mêmes "critères" que les milieux disséqués dans la série (police, mafia, syndicat, justice).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Ven 4 Déc 2009 - 15:03

JM a écrit:J'avance un peu dans la seconde saison, je me rends compte que j'ai sûrement été un peu dur avec cette série dans mes messages précédents.

On se prend tout de même à rêver d'une saison où ceux qui font la série (scénaristes, acteurs, figurants, etc) quittent leur costume de jeu pour restituer aussi la hiérarchie interne à la série, et les jeux d'intérêt qui l'animent peut-être en coulisse, car le champ médiatique répond très certainement aux mêmes "critères" que les milieux disséqués dans la série (police, mafia, syndicat, justice).

Hi JM,

Justement, ceci me permet de glisser cette anecdote qui pourrait infiltrer ton rêve; Ed Burns, ancien flic de Baltimore, a permis l'arrestation d'un des vrais Stringer Bell. En effet ce personnage a réellement existé a Baltimore, sous deux identités.
Stringer's name is a composite of two real Baltimore drug lords, Stringer Reed and Roland Bell.


Ils avaient la main mise sur le business de la drogue et relations avec le haut de la pyramide de l'administration. Personnages complexes d'après les interviews des tenants de cette longue affaire.
Lorsque l'un des "vrais" Stringer Bell" eut fini de purger sa longue peine d'emprisonnement, Ed Burns est venu le voir de suite. Ce fut le seul. Tout ses compagnons de "route" étaient soit morts soit l'avaient abandonné. Bref.
We learn that the first series was based on a real investigation carried out in the 1980s by Ed Burns, the show’s co-creator. The book introduces us to the real Bubbles (who really did tip the police to the identity of drug dealers by pretending to sell them hats), the real Bunk and figures from the drugs trade such as Bodie Barksdale, Proposition Joe Johnson, Stringer Reed and Roland Bell whose names were borrowed for characters in The Wire.
http://www.26books.com/?p=80



Omar est aussi la somme de plusieurs personnes connues à Baltimore.
David Simon has said that Omar is based on Shorty Boyd, Donnie Andrews, Ferdinand Harvin, and Anthony Hollie, Baltimore stickup men between the 1980s and early 2000s who robbed drug dealers.[6] Donnie Andrews later reformed, is married, and now helps troubled youths.[7] In season 4 of The Wire Andrews plays one of the two men Butchie sends to help Omar in prison, in the episodes "Margin of Error" and "Unto Others" and Omar later meets up with him at Blind Butchie's in "That's Got His Own" while planning the big drug robbery.

Omar admits to an interest in Greek mythology in the season two episode "All Prologue".[8] Omar's nascent love of Greek mythology has some truth in real life; according to a passage The Corner: A Year in the Life of an Inner-City Neighborhood, a non-fiction novel written by David Simon and Ed Burns, children in Baltimore schools pay little attention to most classes and stories (as seen in the fourth season of The Wire), but are often interested by and appreciative of Greek mythology.[9]

D'ailleurs il a fait jouer ds la série l'un des vrais Omar si je puis dire, Donnie Andrews (l'homme à la casquette). La rencontre entre les deux, Donnie Andrews,Omar, à l'écran en dit long sur ce "rêve" quand on connait cette histoire.

http://en.wikipedia.org/wiki/Omar_Little
Tout comme le personnage terrifiant Felicia Snoop (saison 4)...elle même sortait de prison lorsque David.S est venu à sa rencontre (et non des agents de cast machin). Une "non-actrice professionnelle" formidable. Vraiment.




Au fait JM, peut etre que ça te parlera:
http://www.abcdrduson.com/blog/2009/07/le-rap-et-the-wire/
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Ven 4 Déc 2009 - 15:26

ps: ça y est, Erwan a passé le cap difficile de la S2. Il vient de finir la S3...Il trouve ça "incroyable"...lol. Ou peut être ai je mal compris. Peut être parlait il de son repas du midi.

ça te démange d'écrire ici, je le sais l'ami (smiley clin d'oeil)
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par lorinlouis le Ven 4 Déc 2009 - 17:53

careful a écrit:
ça te démange d'écrire ici, je le sais l'ami (smiley clin d'oeil)

Come and play with us, Erwan... Wink
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Ven 4 Déc 2009 - 22:23

Hello careful,

C'est intéressant, il me semblait bien que la série était construite à partir de témoignages, faisait jouer des non acteurs. Ce que je voulais dire, c'est que je me pose des questions sur les raisons d'être d'une telle série, son financement, le public recherché, le message, etc... je connais pas spécialement HBO, je crois que c'est une boîte indé, c'est eux qui avaient produit "Elephant" de GVS, je crois ? J'ai vu qu'ils travaillent aussi avec des gens comme Michael Bay et Jerry Bruckheimer.


Le déterminisme que j'évoquais en fin de saison 1 joue à fond en début de saison deux, on peut même dire que c'est là que tout ceci s'érige en système. Vraiment des liens à faire avec "Mystic River", "Million Dollar Baby" (Zig me fait penser à ce petit mec, looser, dans le club de boxe), voire avec "Gran Torino" bien sûr.. je suis pas certain que tout ça soit très foucaldien ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Sam 5 Déc 2009 - 1:45

Hi,

Vu l'heure, je vais être très bref. Juste une réaction. Depuis la nouvelle présidente de HBO, depuis la crise financière de 2001, cette nouvelle présidente fut élue... Une conne au delà des "espérances." Point.
Une Hervé Bourges si tu veux.
L'histoire de cette chaine est longue.
Wiki eng, google te répondront d'une manière plus essentielle.
HBO est devenu, désolé Jerzy, un putois depuis cette nouvelle direction. Cette nouvelle ère.

Lui coller au train Bay, Bruckmachin ou sex in the city et consort, c'est pas la chose la plus représentative qui soit. On pourrait très bien faire un bond en arrière avant cette conne, et citer Ali, la boxe, les docs etc...bref.
Le zoom devrait surement se concentrer sur les années 90, début 2000, post crise, et surtout sur les auteurs. Les, auteurs.

A plus tard.
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Sam 5 Déc 2009 - 15:52

Il était une fois dans l'ouest.

Attention, grosse, grosse scène d'action; du suspens, des balles qui sifflent, de la castagne, de la taule froissée, et tout le reste.



On est loin des images "naturalistes" parfois.
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par DB le Sam 5 Déc 2009 - 17:55

Le déterminisme de la saison 2 plombe un peu son final ouais, ça sent peut-être aussi la lassitude du terrain pour des mecs comme Simon et Burns, il me semble que Lehane n'a commençait à faire partie de l'équipe des scénaristes que vers la 3ème saison.

En tout cas pour un type qui n'aimait pas au début, tu les dévores JM !

Je dois avouer que cette discussion sans les apports de Careful, elle ne serait pas grand chose. DOcumenté.

Je viens de recevoir un chtit cadeau sur THe Wire, le bouquin "truth be told". Pas encore eu le temps d'ouvrir mais on y trouve des choses intéressantes.
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Sam 5 Déc 2009 - 20:11

careful a écrit:Il était une fois dans l'ouest.

Attention, grosse, grosse scène d'action; du suspens, des balles qui sifflent, de la castagne, de la taule froissée, et tout le reste.



On est loin des images "naturalistes" parfois.

elle est pas terrible cette séquence, Karim... Il s'agit de quelle saison?!
J'ai vraiment du mal à commencer, en sachant que je vais devoir me farcir à peu près 10 heures de programmes des deux premières saisons pour espérer ensuite quelque chose de mieux. C'est quand même difficile à entendre comme argument de vente!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Dim 6 Déc 2009 - 4:12

Hi Stef,

Justement. Elle est "parfaite" car elle sort complètement, allégrement du reste de la mise en scène de cette série ( avec 2 ou 3 autres il me semble). Une séquence d'intro où tout l'arsenal, les légendes, les régimes, se déploient en 3 min. Sans revenir au western, elle me fait penser à une séquence d'une série HBO type; entendre par ex les Soprano. Je l'accole au personnage de Mc Nulty. Et l'acteur. Cela me semble tellement rigide, écris et classique. Bref, il est tard, et la moitié du cervelas en fonctionnement.
Ce "farcir" quelque chose ? Tu devrais oublier The Wire à mon avis.
On ne devrait pas ce "farcir" un régime d'images ou autre. Jamais. Prends une séquence particulière de Tony et place là ici même.
ex:


a t on envie de se farcir les 6 saisons des Soprano après cette pauvre séquence ?

Bon achat.
Et pensez au ticket réduc avec la carte fidélité.
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Lun 14 Déc 2009 - 17:25

"You gonna help, huh? You gonna look out for me? You gonna look out for me, Sgt. Carver? You mean it? You gonna look out for me? You promise? You got my back, huh?"

Une voix pr toutes les autres.




-"Erwan est demandé à l'accueil, Erwan. Merci."
Very Happy
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Lun 14 Déc 2009 - 19:10

hey Careful, je me suis perdu dans les couloirs, et me voici. Je suis arrivé à la saison 4, enfin je l'ai finie, pour moi la plus belle, qui tient à la fois du M de Lang, par sa volonté de décrire des évènements, sur plusieurs strates, et de Naked City, par ce que c'est vraiment Baltimore que l'on voit. La nouveauté, c'est la bande de gosses que les créateurs font évoluer tout au long de la saison, des gosses de 5 à 15-16 ans, quelque chose comme ça. Ca rappelle un peu une partie du dernier film de Leone. Quel rapport entre eux et la campagne électorale, les conflits au sein de l'administration policière, la vente de drogue, l'organisation scolaire, les manipulations des hommes politiques, l'antre familiale, la série tisse des liens entre tous ces microcosmes, s'intéressait plus au thème de la hiérarchie déshumanisante dans la première saison, puis ça a évolué, je ne sais pas... vers quelque chose de plus ample.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Lun 14 Déc 2009 - 20:09

careful a écrit:

a t on envie de se farcir les 6 saisons des Soprano après cette pauvre séquence ?

j'avais pas lu ça...

il me semble qu'il y a un problème avec la citation dans cette séquence de The Wire(il était une fois dans l'ouest en l'occurrence), mais c'est difficile d'en parler puisque je ne connais pas la série, les personnages, etc.
Dans les Sopranos, je ne sais plus quelle saison, il y a une citation de Rio Bravo qui cloture un épisode, elle est amenée sans maniérisme, c'est pas du cinoche comme dirait Fuller("je pense qu'un scénariste ne doit pas faire dire aux personnages ce qu'il a envie de dire, lui. Si, au cours d'une scène, deux prisonniers, deux vrais durs qui n'ont jamais rien lu, qui se foutent de tout, discutent, et si l'un d'eux commence à citer un philosophe parce que vous pensez que c'est le moment de le citer, c'est une vraie connerie")
La séquence des Sopranos que tu postes, elle est typique de cette série, il est rare que la caméra se mette à valser... Mais je m'en suis trop éloigné pour en parler sérieusement ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Lun 14 Déc 2009 - 20:22

Hi Stef,

Je vois ce que tu veux dire...et je connaissais cette citation.
Mais cette séquence de 2 min me plait bien, ce clin d'œil. Elle est vraiment "unique" ds la mise en scène de la série; une digression ds un genre bien connu, emmené par ce personnage un peu fantastique du tueur à gage à nœud pap, costume, lunette Ray Ban Wayfarer, "cultivé" etc...très dessiné, oui.
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Largo le Ven 8 Jan 2010 - 10:05

Retrouvé en cherchant autre chose un article de Burdeau sur The Wire dans les Cahiers, alors je partage :

P1 :


P2 :


P3 :
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Ven 8 Jan 2010 - 11:47

C'est marrant, j'avais aussi projeté d'écrire un truc sur l'écart de traitement entre la mort de Wallace et l'accident de Kima dans le premier épisode mais j'avais laissé tombé parce que ça me paraissait pas franchement intéressant. En lisant l'article de Burdeau j'ai eu l'impression de lire quelque chose qui ressemble à certains trucs que j'écris par ici dernièrement à propos des films, ça en dit long sur le sérieux de ce que j'écris...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Mer 14 Avr 2010 - 7:58

J'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:30, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Borges le Mer 14 Avr 2010 - 8:29

careful a écrit:Le premier épisode (d'1H20) de Treme est, enfin, disponible.


ce genre de tournure publicitaire est un peu ennuyeux; comme disait le bon vieux girard, la pub ne vise pas à vous faire désirer des objets, mais à vous faire croire à l'existence de gens qui désirent l'objet qu'on veut vous vendre... le désir fonctionne par imitation d'un désir, et plus l'autre désirant (de cette fiction publicitaire) est légitime, classe, plus vous aurez envie de vous égaler à lui en consommant les objets de son désir...



qui a attendu Treme?

tu dois juste dire, "je suis content, le premier épisode de treme que j'avais beaucoup attendu est enfin disponible"



je suis peut-être chiant, mais tout se joue dans ce genre de détail; ça configure un monde...la banalité du mal, c'est l'absence de pensée, de ce qu'on dit, écrit...


avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Mer 14 Avr 2010 - 8:38

J'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:30, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Invité le Mer 14 Avr 2010 - 8:42

J'ai aperçu la pub sur Allociné hier en passant sur le site, je m'étais dit que j'irais voir mais après j'ai pas eu le temps et j'ai oublié.

Ca veut dire que The Wire est terminé ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Mer 14 Avr 2010 - 9:00

J'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:29, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Borges le Mer 14 Avr 2010 - 9:50



oh, en plus de ça je suis manipulé, à l'insu de mon plein accord;

une fois que toutes nos personnalités auront été entièrement cernées, tu donneras l'assaut? ou alors nous ne serons plus que des marionnettes entre ton savoir? je tremble, d'ici, à cette idée; pauvres spectres....
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par ^x^ le Mer 14 Avr 2010 - 9:58

J'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:28, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Wire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum