Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par IQI le Dim 29 Avr 2012 - 10:25

Bon, on m'avait dit que là où Mr le Président - qu'a des cojones, du courage, enfin, toutes ces choses là - que l'autre n'a pas parce qu'il est dans l'esquive perpétuelle, allait, fouille se faisait - à coup de portique comme dans les aéroports.

Ah, on m'avait dit.

Ca fait froid de le lire noir sur blanc.

Voici donc le faire-part d'invitation pour la fête - bidonnée manifestement, de NS au Trocadéro (ils ont du réfléchir et se dire que sur le Champs de Mars, ça serait un peu maigrichon) :

Cher(e)s ami(e)s,

Nous avons le plaisir de vous informer qu’une grande réunion publique en présence de Nicolas Sarkozy se déroulera le mardi 1er mai 2012, place du Trocadéro, à Paris.

La Fédération UMP d’Ille-et-Vilaine organise un départ en TGV pour ce grand meeting
national !
Départ à 8h03 de la gare de Rennes (nous vous donnons RDV à 7h40 sur la plate-forme supérieure de la gare) et retour à 20h57 à Rennes.
Une participation de 10€ vous sera demandée.

Prévoyez un Pic Nic, de petites bouteilles d’eau, votre carte d’adhérent ou votre carte d’identité. Attention de ne pas posséder trop de métaux sur vous.
Merci de nous communiquer au plus vite votre participation
par retour de mail (contact@u-m-p-35.org) ou par téléphone (02.99.79.74.57).
Les places sont limitées !

Nous comptons sur votre mobilisation et votre présence nombreuse à ce rendez-vous majeur de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy !

La fête a perdu son vrai (lol) nom, en revanche. Elle sera classée comme meeting, et ainsi aucune évaluation officielle du nombre de participants ne sera faite....allez, en avant première, 100000.

IQI

Messages : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Dim 6 Mai 2012 - 15:54

Ce sont les médias belges et suisses qui le disent (toute info - en France uniquement - étant proscrite jusqu'à 20h, le reste du monde n'existant pas): paraîtrait que l'ordure et sa clique vont dégager. ça fait quand-même plaisir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Borges le Dim 6 Mai 2012 - 16:10

jerzy P a écrit:Ce sont les médias belges et suisses qui le disent (toute info - en France uniquement - étant proscrite jusqu'à 20h, le reste du monde n'existant pas): paraîtrait que l'ordure et sa clique vont dégager. ça fait quand-même plaisir...

mais pas au point de battre des mains :

avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Dim 6 Mai 2012 - 16:13

En effet Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Borges le Lun 7 Mai 2012 - 10:05

Dr. Apfelgluck a écrit:


Hélas, on ne peut pas rester le meilleur sans s'en aller.

Il y a quelque chose d'émouvant dans la défaite de Sarkozy. Le sentiment de plus en plus évident d'avoir eu affaire à un loser. Sa rencontre avec Lynch en 2007 avait un sens plus profond qu'on n'avait pu le penser alors. C'était pas une comédie sa référence à "Elephant Man", quand il a dit combien ce film l'avait marqué dans son adolescence, mentant sur son âge (en 1980 date de sortie du film, il n'était plus un adolescent) mais aussi sur les raisons qui rendaient ce film important dans sa vie. Elles n'avaient rien à voir avec la puissance artistique du cinéma, mais tout avec son identification à John Merrick. Sarkozy s'est toujours imaginé en "Homme Elephant". Un homme éléphant qui cherche le secret de l'invincibilité, mais aussi à éliminer les "éléphants", en lui (sa taille, ses origines, pas seulement étrangères, ses millions de tics...) et en dehors de lui (les minorités, les plus faibles, les moins puissants...) pour pouvoir s'affirmer homme, le plus français des français. Nicolas Sarkozy a tout fait pour effacer Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa. Un homme éléphant fasciste.



Mesdames et Messieurs, Je vous demande d’excuser notre retard mais David Lynch m’expliquait quelque chose
qui est très important pour moi, la meilleure façon de devenir invincible. Vous savez le pire de tout, c’est que je l’ai cru. Cher David, j’ai un discours qui a été préparé et qui retrace toute votre carrière, que je vous donnerai et que je ne prononcerai pas parce qu’il est absolument parfait. Il parle de films que vous avez réalisés et que j’ai beaucoup aimés. Je me souviens très bien de l’émotion que j’ai eue, adolescent à l’époque, en voyant Elephant man qui m’a définitivement convaincu, à l’époque, que le cinéma est une affaire extrêmement importante.

(Palais de l’Elysée, lundi 1er octobre 2007)





avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Eyquem le Lun 7 Mai 2012 - 16:37

lol
On craint une suite...
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Lun 7 Mai 2012 - 20:45

Dr. Apfelgluck a écrit:

Ouai adieu l'axe Christian Clavier-Audiard-Autant Lara, bienvenue à la patine eighties supra-qualité française de la bourgeoisie Claude Chabrol-Mocky. Des références plus compactes et cohérentes.

Sarkozy reprenait en apparence les mesures et les propos les plus outrés de chaque sensibilité politique (mais en dehors de ce qu'exigeait le contexte économique ne faisait des concessions qu'à l'extrême droite) pour se maintenir au pouvoir, S'assurer sans fin qu'elles voulaient bien ce qu'elles voulaient lui permettait de ne s'appuyer que sur l'exécutif. Hollande apparemment reprendra leur partie la plus incertaine pour ne pas diluer le parlement, en somme rassurer ces sensibilités non sur le fond de lconviction qui les porte ("mais non les élécteurs du FN ne sont pas racistes, justes paumés voire malheureux, parfois pauvres, enfin tout ça c'est un peu pareil"), mais sur leur très centriste prétention à l'existence et à la représentation.
C'est mieux.
Ce sont les partis qui décident qui doit rester en France, et les gagnants auront le droit d'élire les partis (c'est à cela que servent avant tout les électiosn locales, éviter qu'ils meurent). Une solution élégante qui crééra de l'apaisement. Les couples homosexuels auront peut-êtrele droit d'adopter, mais le gamin n'aura pas le droit de fumer un pétard parce que c'est mauvais pour la société, voire mauvais genre. Tout le monde sera content.

Ceci dit on revient de loin.Ceci dit on revient de loin. On a réussi à a dégager Buisson et Guéant. Bessons est trop malin il s'était auto-dégagé dès 2009 après l'histoire de l'EPAD et le sondage-référundum sur l'identité française.

Pour la petite histoire, pour les français de l’étranger en Belgique aux législatives on a le choix entre:
un proche du PS sans étiquette
une proche des vert(e)s sans étquettes (si j'ai bien compris, c'est que c'est compliqué)
un sans étiquette proche de rien (traduisez: aussi loin du FN que du reste)
un UMP proche du Modem (qui est un ex-fondateur de l'UMP, rien n'est simple)
une UMP proche du nouveau centre
trois UMP proches de l'UMP (un estroiste nationalo-libertaire, une filloniste hédoniste, un eurocrate séguiniste orthodo-libéral) .

Si c'est comme ça pour tous les pays. Je me demandais à quoi ça servait cette notion de nouvelle circonscription "pour mieux représenter les voix des Français de l'étranger" maintenant j'ai compris

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Eyquem le Mer 9 Mai 2012 - 14:51

François Hollande vainqueur quel que soit le mode de scrutin

Une équipe du CNRS a organisé une simulation de vote à l’élection présidentielle selon trois modes de scrutins différents.


Un scrutin à un seul tour
Dans le cas du vote uninominal à un tour, qui est le mode de scrutin utilisé au Mexique, les électeurs votent pour un des candidats en lice et c’est celui emporte le plus de voix qui est élu. C’est le mode de scrutin le plus simple qui soit. Si l’on avait utilisé François Hollande l’aurait emporté avec 31 % des voix devant Nicolas Sarkozy (28 %), Marine Le Pen (16 %), Jean-Luc Mélenchon (10 %), François Bayrou (9 %).


Une sélection par élimination

Le vote alternatif, utilisé notamment en Irlande, est beaucoup plus complexe. L’électeur vote pour le nombre de candidats de son choix par ordre de préférence.
Si un candidat est le premier choix d’une majorité absolue d’électeurs, il gagne.
Si aucun candidat ne reçoit une majorité de premiers choix, on détermine lequel a obtenu le moins de premiers choix. Ce candidat est éliminé et on redistribue les votes en sa faveur aux candidats qui étaient les seconds choix de ses électeurs. À Hollande avec 55 % contre 45 % à Nicolas Sarkozy. Dans ce cas de figure cependant, c’est Jean-Luc Mélenchon et non Marine Le Pen qui arrive en 3e position


Le vote par approbation
Dernier mode de scrutin envisagé par les chercheurs, le vote par approbation n’est appliqué pour l’instant qu’au sein d’associations et de société savantes mais il est défendu par certains théoriciens depuis les années 1970. Il s’agit de dire pour chaque candidat, si on l’approuve ou non, ce qui revient à désigner les candidats qu’on soutient et ceux qu’on ne soutient pas.

Le candidat socialiste recueille 46 % des voix suivi de François Bayrou (41 %), de Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon (36 %), d’Eva Joly (33 %), Marine Le Pen (23 %), Nicolas Dupont-Aignan (15 %), Philippe Poutou (11 %), Nathalie Arthaud (7 %) et Jacques Cheminade (4 %).
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 20:52

J'ai dit une connerie sur mon précédent message, en ironisant plutôt que discutant (mais avec qui?) sur le vote des étrangers ou l'adoption pour les couples gay.
Il n'est pas bon d'être centriste de façon hargneuse.

A la limite on peut l'être de façon nietzchéenne, dans Aurore, c'est mieux:
"Certains gouvernent pour le plaisir de gouverner, d'autres pour ne pas être gouvernés, entre deux maux ils ont choisi le moindre".

Sinon de manière assez paniquante, la campagne de Sarkozy mène déjà à une (extrême-)droitisation du MR en Belgique en campagne électorale lui aussi n Belgique, et le Ministre des Affaires Etrangères (sic...) qui planifie soigneusement ses dérapages... (le MR est uen sorte d'UDF laïc, avec un peu la même histoire, d'une part une aile centriste un peu progressiste, de l'autre une aile issue de l’extrême droite, non pas ici l'axe anti-gaulliste Vichy-OAS, mais le nolsisme, du nom d'un ancien bourgmestre de Schaerbeek dans les années 80 qui était fort proche du FN françaisr) :
http://storify.com/lavenirfacebook/les-reactions-sur-twitter

Verhofstadt a en effet une bien plus grande autre carrure


Dernière édition par Tony le Mort le Ven 11 Mai 2012 - 23:57, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 20:54

Salut Tony. Et que penses-tu de l'imminent "chômage dégressif" de chez nous-autres?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 21:02

Apparemment la plupart des gens travaillant sur le terrain disent que ça va frapper les mauvaises personnes, celles qui ont besoin du chômage pour ne pas décrocher.
Ainsi la dégressivité est plus forte dans le cas des personnes vivant seules que les familles, alors que logiquement elle devrait être la même.
Ce ce n'est pas une mesure sociale ni économique, mais électoraliste. C'est la mise en oeuvre d'un discours du chômeur-profiteur qui est d'ailleurs aussi bien commun à la NVA qu'au MR francophone, et que bien sûr un gouvernement à dominante socialiste va mettre en place pour acheter la stabilité institutionnelle.


Dernière édition par Tony le Mort le Ven 11 Mai 2012 - 23:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 21:20

Il y a tout un contexte dans les pays avoisinants, sur lequel le gouvernement belge s'apuuiie pour faire passer la mesure comme une réforme nécessaire:
La réforme Harz IV en Allemagne (dont je n'ai pas l'impression qu'elle soit vécue comme un "miracle". Il est difficile d'avoir 30-40 ans et de travailler dans une université en Allemagne, alors même que le doctorat est culturellement important. )
Wilders qui fait chuter le gouvernement néerlandais, qui installe un climat repris par les partis traditionnels où les questions de la difficulté relance économique est directement comparée/opposée avec celle du multiculturalisme. Le populisme ne clive alors plus la gauche et la droite
Sarko qui vient d'opposer les faux travailleurs avec les vrais travailleurs, ou les vrais avec les vrais (si je me souviens bien, qui s'en souvient?). Au passage, quel est son "vrai" boulot maintenant? Et Patrick Buisson?

J'habite Bruxelles mais ai grandi dans le Brabant Wallon (une province composée en partie de la partie francophone des banlieues aisées de Bruxelles, avec un une partie occidentale plus industrielle et un sud est plus rural), et il est pas rare que des gens (qui par ailleurs manifestent une grande condescendance à l'égard de la culture flamande) approuvent de Wever à cause de son discours anti-système, anti-impôt, anti-chômeur et son refus du cosmopolitisme. On présente spontanément des condoléances à ma famille pour le résultat des élections (par ailleurs on ne dit pas grand chose d'autre, comme "comment ça va").

Un collègue flamand me faisait remarquer que les Flamands oublient cet aspect de "casse sociale" du discours de de Wever à cause de la mise en avant de son regionalo-nationalisme, et pour une part de la bourgeoisie francophone c'est aparemment l'inverse (cela coïncide très bien avec ce que Marx écrivait sur la Belgique). Chacun est sûr de se faire entuber par au moins un côté.




Dernière édition par Tony le Mort le Sam 12 Mai 2012 - 0:02, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 21:37

Eyquem a écrit:
François Hollande vainqueur quel que soit le mode de scrutin

Une équipe du CNRS a organisé une simulation de vote à l’élection présidentielle selon trois modes de scrutins différents.


Un scrutin à un seul tour
Dans le cas du vote uninominal à un tour, qui est le mode de scrutin utilisé au Mexique, les électeurs votent pour un des candidats en lice et c’est celui emporte le plus de voix qui est élu. C’est le mode de scrutin le plus simple qui soit. Si l’on avait utilisé François Hollande l’aurait emporté avec 31 % des voix devant Nicolas Sarkozy (28 %), Marine Le Pen (16 %), Jean-Luc Mélenchon (10 %), François Bayrou (9 %).


C'est aussi le mode de scrutin utilisé en RD Congo et dans de nombreux autres pays d'Afrique à pouvoir personnel "fort" ...Dans le cas de la RD Congo (où la constitution prévoyait initialement deux tours) ça a donné des résultats percutants qui sont tous sauf "simples": un campagne politique qui peut à tout moment dégénérer en guerre civile, pas d'opposition du tout, et un président mal élu.
Une des principales soupapes c'est la presse qui est malgré tout vivante et où le débat politique est à la fois engagé et précis (est-ce le cas de la France? le CNRS a-il un avis sur cela?).

Sur quoi se sont-il basés pour constituer les scores du vote par approbation?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par wootsuibrick le Mer 16 Mai 2012 - 16:36

Le droit à la différence, et puis un peu plus loin : "si vous aussi vous rêvez d'un monde sans religion." lol en effet ça serait voter "mal".
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Mar 22 Mai 2012 - 18:10

Vendredi, un couple qui s'apprêtait à se marier à la mairie de Saint-Laurent-de-Céris (Charente) a demandé à ce que soit retiré le portrait de Nicolas Sarkozy, ancien président de la République. «Dès qu'il est entré dans la salle, il en a spontanément fait la demande", a raconté l'élu concerné à nos confrères de "Sud-Ouest".
Et d'ajouter : "Je ne savais pas trop quoi faire. Finalement, on l'a décroché et mis par terre (...)". Un geste qui a été salué : à sa grande surprise, une bonne partie de l'assistance a applaudi...

Kiffant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Mar 5 Juin 2012 - 19:31

Triste: la citation de de Wever sur "il ne manque que 5 minutes de courage en politique" (ne réfléchissez pas, contentez vous de voter nous faisons sinon de l'histoire du moins de l'historique pour vous) , c'est un détrournement du début de "Kick out the Jams" du MC5 ou cela veut dire l'inverse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Jeu 14 Juin 2012 - 0:30

Beaucoup d'articles dans la presse autour de la dangerosité de Bruxelles, depuis qu'un islamistes a poignardé deux policiers, mais même déjà avant cela (ceci dit c'est vrai que même marginaux, les attentats ou incidents islamistes interviennent souvent en période électorale en Europe, ils tendent à figer les rapports de force politiques).
Reçu aujourd'hui un prospectus bilingue du Belang dans la boîte aux lettres, bilingue. On peut téléphoner pour un kit de survie.
Du côté flamand, cette idée joue visiblement le même rôle que jadis la scission électrorale de BHV. La peur de l'agression dans la métropole et de la dilution cuturelle sont confondues et pareillement fantasmées. On parle de la même manière de faits divers impliquant des tirs de kalashnikov et d'embarras de circulation.
Mais le MR fait aussi campagne là dessus.
On croirait que l'on habite dans une ville assi dangereuse qu'Oslo.

Se souvenir du travail de l'opinion pendant et après l'affaire du meurtre Jo van Holsbeeck, effrayant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par IQI le Jeu 14 Juin 2012 - 5:48

Il y a désormais, dans certains milieux, une technique classique et bien rôdée, très efficace : tout ce que commet "un musulman" doit être remonté jusqu'à la mentalité du Prophète, tout ce que commet "un chrétien, un blanc, un autochtone" relève du droit commun. Ca marche fabuleusement bien, c'est à toute épreuve, c'est imparable (une sorte de lavement passif, qui rend pure votre origine, par un sacré miracle logique). Et c'est très différent du racisme à la Le Pen père.

Mais non seulement cela : au lieu de s'attaquer à cette technique de reconstruction de la réalité, qui échappe aux lois, les professionnels de l'antiracisme continuent de se focaliser sur des faits divers du type Guerlain se plaignant du nombre d'étrangers quand il monte dans le train, etc, dont on n'a rien à battre, et qui mériteraient surtout un "pauvre connard et bien débrouille toi tout seul".

La question d'après, c'est "Mélenchon va-t il réfléchir"?

En passant, si on est débarrassé de la Royal, je pleurerais pas.

IQI

Messages : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Invité le Jeu 14 Juin 2012 - 20:39

ah bon ! Pourquoi ? elle t'a fait quelque chose ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par IQI le Ven 15 Juin 2012 - 3:59

Oui, elle occupe mon temps de cerveau inutilement. Et pourtant, pas de télé, pas de radio (quelle horreur), très peu d'internet. Trop de presse écrite imprimée, malheureusement.

Et puis un peu marre de ces politiques "star ac", de cette femme qui s'autoprête un destin national, qui veut être quelque chose, quelqu'un, qui use les autres pour cela, qui prend les autres à témoin pour exister plus que "l'existence syndicale que la nature nous offre". Sa phrase du printemps, "Je ne voudrais pas que l'on oublie ce que j'ai fait en 2007", elle est juste effarante, d'abord parce que "l'on ne l'oublie pas", mais que l'on ne va pas consacrer sa vie à y repenser, on a d'autres choses à faire, en quelque sorte, et j'ai envie de rajouter "si ça la dérange pas". Moi aussi, j'ai fait des trucs en 2007, si ça la dérange pas...

Elle a été ministre une ou deux fois, tout au plus, ce qui à l'échelle de la république ne la sort pas du lot, et il faudrait que je lui accorde, là, moi avec ma vie à moi, une sorte de destin national parce qu'elle en a décidé ainsi.

A part son débat avec Sarkozy, où elle avait été relativement costaude, mais c'est 3 heures d'une vie, je vois pas en quoi elle représente une autorité, sinon par autojustification.

P***n, un mec qu'atteint la finale de Rolland-Garros, un peu miraculeusement, 5 ans après il y pense pas tous les jours!

L'autre scénario catastrophe : Lang au perchoir, Cambadélis au PS. Oh non, pitié, pas ça....Est-ce que l'on pourrait être débarrassé de Lang, enfin.

Copé, on l'a pour 20 ans, mais je crains qu'il explose en vol, y a un truc de rayable dans sa mécanique, il ment trop.

IQI

Messages : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un jour je dis blanc, un jour noir, c'est pas grave je serai élu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum