Paris. Collectif Jeune Cinéma. Carte Blanche à Dérives - le travail du document

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paris. Collectif Jeune Cinéma. Carte Blanche à Dérives - le travail du document

Message par dav28 le Jeu 25 Mar 2010 - 17:30

(Autour de Dérives numéro 2)

Vendredi 2 Avril – 20H / Paris - Cinéma La Clef
21 rue de la clef 75005 / M° Maubert – Censier
4 / 5 €

Le second numéro de la revue Dérives, rassemble textes, entretiens, films et documents, autour des travaux de Tariq Teguia, cinéaste algérien, et d’Akram Zaatari, artiste libanais, afin d’approfondir certains aspects de leurs questionnements cinématographiques, territoriaux et politiques.
http://www.derives.tv/spip.php?article297

Cette séance interroge, à travers des supports et des pratiques audiovisuelles diverses, le statut du document dans le travail du cinéaste, à la fois comme forme de témoignage, source essentielle, ou objet central de sa démarche. Archives, matériaux bruts, lacunes de représentation, absence de son ou d’image, mettent alors en jeu notre rapport au réel.

SEANCE 01

The Autonomous Object ? - Brad Butler & Karen Mirza
11’ - 16 mm - Grande-Bretagne – 2007
Quelque part en Inde. Un objet autonome, composé de bobines silencieuses, nous présente un geste répété. Tendre un miroir à la caméra, au milieu de la ville, de la foule ou de la nuit. Entre anthropologie et performance, une question adressée au dispositif d’enregistrement du cinématographe.


The Exception and The Rule - Brad Butler & Karen Mirza
35’ - 16 mm & DV - Grande-Bretagne - 2009
Pakistan. Karachi. Cadrer l’activité quotidienne, en période de trouble. Dans un travail a la croisée de l’observation et de l’intervention publique, artistes et cinéastes déploient diverses stratégies plastiques pour repenser l’acte politique.


Starry Night - Mazen Kerbaj
6’ - Liban – 2006
Nuit du 15 au 16 Juillet 2006. L’aviation israélienne bombarde Beyrouth. Mazen Kerbaj , dessinateur et musicien, installe un enregistreur audio sur son balcon. Armé de sa trompette, il improvise un duo minimal, face au chaos dans lequel cette nuit se trouve plongée.


Cet endroit c’est l’Iran - Anonyme
10’ - Iran - 2009
Montage anonyme d’images anonymes.
Été 2009. Des citoyens Iraniens filment au téléphone portable, et chargent sur internet des sequences brutes, témoignant du soulèvement populaire, face aux fraudes généralisées des éléctions présidentielles. Face a l’absence de journalistes, face aux caméras de surveillance des Renseignements Généraux.

SEANCE 02

Le Trou - Akram Zaatari
30’ - DV-Cam - Liban - 2005
1991. Beyrouth. Fin de la guerre du Liban. Un membre de la résistance Libanaise écrit une lettre aux propriétaires de la maison que son groupe occupe depuis six ans, la place dans un obus de mortier, et l’enterre dans le jardin familial. En 2002, Akram Zaatari retourne sur place, équipé d’une caméra vidéo.


La Cassette - Soufiane Adel
20’ – 35mm - France - 2007
Août 1989. Ma mère Zouina quitte la Kabylie avec mes deux soeurs, mon frère et moi, pour rejoindre mon père, mécanicien en France. Trois mois plus tard, elle reçoit une cassette audio d’Algérie. Ce film en restitue le contenu, l’extrait du cercle familial et en modifie l’objet.


K (Acugher/Acimi) - Frédérique Devaux
8’ – 16 mm – France – 2008
Dernier des huit de la série K. Chaque photogramme, composant le film, a été posé à la main dans la tireuse optique, selon la loi du hasard. Le titre, signifiant « Pourquoi ? Pourquoi ? », ainsi que le geste de la cinéaste, font écho à la politique du Gouvernement Algérien vis a vis de la Kabylie. Entre coup de poker, impuissance, et désolation.


Plus d'infos sur : http://www.derives.tv/spip.php?article454

dav28

Messages : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum