Dodeskaden - zone cinématographique temporaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dodeskaden - zone cinématographique temporaire

Message par adeline le Sam 12 Juin 2010 - 15:11

LE 12 ET LE 13 JUIN




http://dodesk.aden.free.fr/programme/semaine10juin.html



Carte blanche à deux jeunes cinéastes
autour de Dérives numéro 2
www.derives.tv


Deux films d'Angela Terrail
Solange vous parle
(Fiction / 5 minutes / 16 mm / 2008)
Démarche singulière d'une femme habitée, les mots échappés d'un corps errant. Une musique surgit comme un pont vers le monde.

Devant elle
(Fiction / 18 minutes / DV / 2005)
Lise erre au Mozambique, observe la ville sans se mêler. Quelqu'un la filme dans sa chambre d'hôtel. Lise parle d'elle, avec maîtrise et distance. Puis lâche prise, pour un instant.


Deux films de Soufiane Adel
Kamel s'est suicidé six fois, son père est mort
(Fiction / 9 mn / 35mm / 2008)
Un soir dans la semaine, mon grand-père Tahar décède en soins palliatifs. Je suis là. Dieu n'est pas là. Kamel arrive trop tard.

La cassette
(Documentaire / 20 mn / 35mm / 2007)
Août 1989, ma mère Zouina quitte la Kabylie pour rejoindre mon père, mécanicien en France.Trois mois plus tard, elle reçoit une cassette d'Algérie.

entrée: 3 euros + 1 euro d'adhésion






Carte blanche à Rebellyon TV
Projection de documentaires auto-produits et collectifs suivie d'une rencontre en présence de membres de Rebellyon.
Rebellyon TV est une plateforme de diffusion vidéo alternative et non commerciale qui propose un espace de réalisation, de production collective et de partage des savoirs.

entrée libre

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dodeskaden - zone cinématographique temporaire

Message par adeline le Sam 12 Juin 2010 - 15:15

LE 19 ET LE 20 JUIN








Eut-elle été criminelle
un film de Jean-Gabriel Périot
(2006, 10 minutes, France)
France, été 44, à la Libération. Des images d'archives, animées et expérimentales, construisent un montage syncopé qui pointe la violence des sociétés contemporaines.

66 saisons
un film de Peter Kerekes
(2003, 84 minutes, Slovaquie)
Une immersion dans la mémoire de la piscine de Kosice en Slovaquie où la grande Histoire est venue se baigner. La seconde guerre mondiale et l’invasion en 1968 par les troupes soviétiques entrent dans la ronde par l’entremise des anciens qui rejouent les scènes de leur splendeur passée face à la tranquille lascivité de la jeunesse alanguie.


entrée: 3 euros + 1 euro d'adhésion






Dans les champs des enfants suspendus
un film de Sébastien Rollot
(2008, 28 minutes, France)
Une errance au Mexique. La caméra vagabonde de villes en villes, à la poursuite de la danse et des enfants sur les terrains vagues.


Comme le sable
un film d'Odile Magniez
(2006, 68 min, France-Espagne)
"La partie que j’aime le plus dans les films c’est le début. Quand tout est possible, quand tu sais que quelque chose va changer, mais tu ne sais pas comment." Un journal filmé entre l'Espagne et la France.


21h00
Le temps des bouffons
un film de Pierre Falardeau
(1985, 15 minutes, Canada)
Chaque année, la bourgeoisie canadienne se réunit au banquet du Beaver Club et célèbre le vieux système colonial britannique et son avatar moderne, le multiculturalisme canadien. Un pamphlet cinématographique violent et jubilatoire, en hommage au film de Jean Rouch sur les Maîtres fous.


RIP in Pieces USA
un film de Dominic Gagnon
(2008, 61 minutes, Canada)
Un portrait schizophrénique et paranoïaque du grand rêve américain composé de vidéos contestataires glanées sur le net avant leur interdiction. Un étrange panorama d'anonymes, déçus et en colère, qui dénoncent le système qu'ils alimentent.



entrée: 3 euros + 1 euro d'adhésion

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum