Fantastic Four de Josh Trank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fantastic Four de Josh Trank

Message par Invité le Mer 12 Aoû 2015 - 17:59

Il s'agit pour moi, je peux me tromper Smile, d'un des rares films à la mode super héros qui m'a semblé agir avec un peu de sincérité, de simplicité.
Il conte l'histoire de jeunes gens qui, transformés en monstres, afin de retrouver une normalité, une "humanité", acceptent de travailler pour l'armée américaine; certains, la chose, allant jusqu'au terrain des conflits militaires participer au saccage et à la destruction. La torche humaine excitée à l'idée d'y prendre part. Agir en monstre dans l'optique de retrouver sa part d'humanité perdue, c'est à dire une adolescence américaine. Ce semble être un contrat passé avec le diable en personne.
Ben Grimm, alias la chose, est d'ailleurs celui qui au début du film est en proie à la violence du milieu familial; c'est une prémisse assez intrigante quand il s'agit d'élaborer à nouveau le modèle super héroïque de la famille: les quatre fantastiques. A la fin, le groupe est rien moins qu'uni.
Et les images symboles du onze septembre s'invitent évidement; ce trou dans le tissu de la nation. Les enfants jouent au shaman et en explorent les bords. De l'autre côté, il y a ce qu'ils dénomment planète zero (que l'armée veut coloniser lol)_ ground zero (? on pourrait aussi penser au zero mathématique, à l'origine ...), le lieu, l'instant, de leur transformation en accessoires pour le gouvernement.
Dans un avion cargo qui le ramène à une base militaire américaine dont il avait souhaité s'échapper, Reed Richards s'excuse auprès de Grimm pour l'avoir invité à le rejoindre lors de l'expérience qui les a changé, et il lui demande si il souffre: Grimm lui répond: "constamment!" sans soulever l’ambiguïté sur la cause de cette souffrance: morale? ce qu'il a fait sur les terrains des conflits armés? ou simplement physique, lié à sa transformation. Jeu de déplacement du sens d'une scène à l'autre_réel.
Josh Trank, le réalisateur, s'est confié sur les difficultés qu'il a rencontré pour mener à bien sa vision du film. Ce que l'on voit au cinéma en est une version tronquée et remontée par le studio.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantastic Four de Josh Trank

Message par scienezma le Jeu 13 Aoû 2015 - 2:35

erwan a écrit:Il s'agit pour moi, je peux me tromper Smile, d'un des rares films à la mode super héros qui m'a semblé agir avec un peu de sincérité, de simplicité.

C'est vrai, comme tu le racontes, ça a l'air sincèrement et simplement con et merdique !

scienezma

Messages : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantastic Four de Josh Trank

Message par Invité le Jeu 13 Aoû 2015 - 12:04

salut JM; heureux de te voir de nouveau dans les parages  cyclops (ce ne doit pas être réciproque mais bon ... lol)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantastic Four de Josh Trank

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum