High wind in Jamaica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

High wind in Jamaica

Message par Invité le Jeu 29 Aoû 2013 - 9:56

Cest un des films "intempestifs" proposés par la revue L'art du cinéma pour ses 20 ans d'existence. Ce Cyclone à la Jamaique d'Alexandre Mackendrick (1965), film de navires, de pirates, d'enfants et d'innocence est passionnant de bout en bout et ne laisse pas d'étonner. Rien à voir avec Moonfleet que pour ma part j'ai toujours regardé avec un ennui poli.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: High wind in Jamaica

Message par Sibelius le Jeu 29 Aoû 2013 - 12:26

je mets Moonfleet bien au dessus, même si Un cyclone à la Jamaïque me convient très bien par son ton et ses ambiances, outre le charme de sa photographie.

Sibelius

Messages : 102

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: High wind in Jamaica

Message par Invité le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:20

Salut,
j'aime dans ce film l'ambiguïté du propos propre à l'enfance, son trouble et son absence de mauvaise conscience non dénuée de questionnement outre sa construction moins académique que celle de Lang. Il y a un mélange de perversité et d'innocence assez captivant.

Daney  a fait de Moonfleet la matrice de sa cinéphilie. C'est son histoire, à lui. Moonfleet est un bel objet, dont je garde en mémoire les facettes mais il ne m'a pas touché comme ce film de Mackendrick (par ailleurs je déteste son film le plus populaire Ladykiller).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: High wind in Jamaica

Message par Invité le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:59

au fond c'est le problème du cinéma d'Ozon à travers tous ses films et le dernier particulièrement que d'approcher la perversité par la tangente sans la débrider complètement (ce qui serait vachement intéressant) pour rester de manière conventionnelle le porte étendard du ventre mou du cinéma français qui n'a rien à montrer qu'on ne sache déjà. Chez Ozon je décèle ce volontarisme mais aussi une incapacité à trouver une grande force qui balaie d'un grand souffle ces fictions mesquines pour d'autres appelées à ne plus nous ennuyer constamment ( mais Holy motors, Camille redouble en sont là itou ; à se demander si les structures professionnelles à commencer par la Fémis ne sont pas totalement dénuées d'intérêt).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: High wind in Jamaica

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum