"tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 14:28

- - -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par les spectres le Sam 11 Fév 2012 - 15:29

Bonjour à tous,

comme il l'est précisé dans le topic de Bienvenue :

Le forum est modéré par ses administrateurs. Les posts agressifs et diffamatoires sont effacés sans avertissement.

Les échanges agressifs, violents et répétés entre breaker et jerzy ne concernent personne d'autre qu'eux. Il s'agit d'une affaire privée dont les visiteurs du forum n'ont pas à se retrouver voyeurs.

Les administrateurs ont effacé cette discussion, et continueront à agir de la sorte tant que les échanges ne seront pas devenus normaux.

les spectres
Admin

Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur http://www.spectresducinema.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 15:35

c'est sport.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 15:35

Erreur: c'était une affaire publique.

Je n'étais pas interpelé dans un espace privé, mais dans un espace public de communication fréquenté par une dizaine de personnes à tout casser.

L'objet de cette purge publique fut précisément de détourner le contenu d'un débat public vers la stigmatisation d'une personne privée. Désignée comme bouc émissaire, concentrant en elle toute une perversité cause d'un dysfonctionnement communicationnel. Aussi fallait-il rendre justice, guérir le mal par le mal.

Pour ce qui est des "administrateurs", Balthazar Claes a été clairement juge et partie dans ce débat public. Il n'y a eu aucune neutralité.

Usage particulièrement inapproprié de la déontologie forumique. Qui plus est en un lieu censé exhiber dans leurs manifestations les plus diverses, sous les apparences de la norme, les montages de la violence et de l'exclusion.

Fort douteux aussi l'usage ici de la notion de "voyeurisme", étayant une généralité fictive, fabriquée, désignée sous le lieu commun sociologique d'une masse indéterminée, "d'observateurs pris en otage". C'est qui, ces augustes "visiteurs"? Des ET, des représentants de commerce en transit, les acteurs potentiels d'un projet participatif de développement durable? Tous simplement les habitués du forum, qui se fréquentent depuis des années, comme des poivrots dans un estaminet perdu et grand comme un mouchoir de poche? Qu'on nous les désigne, ou qu'ils fassent un pas en avant.

Instrumentalisation, là encore, de la notion "d'espace public". Pourquoi ne pas invoquer, tant qu'à faire, les "citoyens", "nos amis téléspectateurs", ou "la ménagère de plus de 50 ans"?




Dernière édition par jerzy P le Sam 11 Fév 2012 - 18:09, édité 8 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 15:36

laisse tomber Jerzy : tu nas rien à gagner sinon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 15:39

Et je n'ai rien à dire à breaker en privé. ça ne me concerne pas en tant que personne privée, mais en tant que forumeur.



Oui, slimfast, je laisse tomber. Je précise, parce que ce montage est tout simplement "inepte", pour reprendre un qualificatif prisé par les administrations courteliniennes.

Je n'ai rien à y gagner. Je ne cherche pas à "gagner" quoi que ce soit. Perso, je peux quitter définitivement ce forum, mais que ce soit fait dans les règles, cad en exprimant clairement les conflits et les non-affinités déguisées en communication "neutre" (par exemple, entre un administrateur et un forumeur, qu'il ne peut pas piffer pour des raisons parfaitement compréhensibles par le forumeur, autant que ce dernier ne peut clairement le piffer).

Non en rappelant un règlement qui a également servi, par ailleurs, à légitimer des comportements de forum qui, du point de vue de ce même règlement, étaient un règlement de compte, dans lequel un administrateur s'est impliqué sous le couvert d'une objectivité de façade. Déguisant son interprétation très personnelle du conflit en neutralité normative. Tout en invoquant, dans le même temps, le droit à la "folie" comme une éthique de l'hospitalité propre aux Spectres.



Ce tissu de contradictions invalide l'invocation, à géométrie variable, de la charte forumique.


En dehors de ça, oui, le conflit peut s'arrêter ici. Mais ce n'est pas le "règlement" qui y pourvoira. C'est la volonté des deux intervenants d'y mettre fin d'un commun accord. C'est possible. Tout est possible. Je n'ai aucune haine vis à vis de breaker, en ce qui me concerne.
Sans quoi, bien sûr, le conflit non réglé continue de couver sous le feu d'échanges prétendument normalisés, d'imitation d'échanges pacifiés.

Une violence explicitée frontalement est moins violente qu'une violence euphémisée, étouffée, redoublée dans les double-sens, dans les limites d'une communication lissée, d'apparence normalisée.

Les échanges sont pétris de conflits d'interprétations et de violence, en toute occasion, constamment. A moins de postuler que le forum est le lieu d'une communication aseptisée sur le mode orwélien, gouvernée par l'anti-phrase.


C'est mon point de vue. Personne n'est obligé d'y souscrire.






Dernière édition par jerzy P le Sam 11 Fév 2012 - 18:10, édité 10 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 16:41

quoiqu'il en soit tu n'en n'es pas moins Jerzy.

estime toi heureux ne ne pas être banni.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 16:49

Je n'ai pas à m'estimer heureux de ne pas être banni.

Que veux-tu dire par là? Que je suis celui qui ici passe tellement toutes les bornes de l'admissible, bien au delà de la "norme" partagée, que je dois m'estimer heureux de bénéficier d'une tolérance exceptionnelle?

Allons allons... Mais si c'est ça, qu'on me bannisse, hein.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 17:43

non je ne voulais pas dire ça. je voulais dire que parfois mieux vaut ne pas s'entêter ah pis tu fais chier t'es une vraie bourrique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 17:53

Ah, c'est ça que tu voulais dire! Pardon, j'avais mal compris.

Au temps pour moi. Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 18:19

allez trêve de plaisanterie : qui va t-on " taquiner " ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 18:32

On va "taquiner" personne, c'est bien clair?

Terminé le bon vieux temps de la convivialité rude, à la buvette des sports.

Y a une administration, ici. Et je te prie de croire que les choses vont être reprises en main, et fissa.

Doigt sur la couture du pantalon.
Et surtout: mise impeccable, au cas où on recevrait des "Visiteurs".

Il ne s'agit pas d'offrir, comme vitrine attractive pour le chaland, un lupanar sens dessus dessous, qui sent la vieille chaussette, le vomi et le cigare froid, et où quelques soudards se lancent à la tête leurs godillots. Non mais oh.
Sans un minimum d'Ordre, c'est le capharnaüm, le vacarme, la curée, une saloperie de bordel où tout le monde se croit tout permis. La civilisation n'est pas un vain mot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 18:39

mazette !!

pirat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 20:53

C’est quand-même plus intéressant et marrant quand tu expliques aux débatteurs « citoyens » de l’union laïque herstaliennes qu’ils sont des nouilles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 22:22

les spectres a écrit:
Bonjour à tous,

comme il l'est précisé dans le topic de Bienvenue :

Le forum est modéré par ses administrateurs. Les posts agressifs et diffamatoires sont effacés sans avertissement.

Les échanges agressifs, violents et répétés entre breaker et jerzy ne concernent personne d'autre qu'eux. Il s'agit d'une affaire privée dont les visiteurs du forum n'ont pas à se retrouver voyeurs.

Les administrateurs ont effacé cette discussion, et continueront à agir de la sorte tant que les échanges ne seront pas devenus normaux.
bonjour,
je ne comprends pas, le post initial de ce topic n'était en rien agressif envers qui que ce soit.
qui a modéré?!?
j'interrogeais les discussions qu'on a entamées depuis le forum Cahiers avec la plupart d'entre vous, partant d'un propos de Stéphane Pichelin.
je n'ai pas de copie du post ; en résumé ça disait : quels sont les perdants, quels sont les gagnants, de toutes ces discussions?, puisqu'il me semblait qu'on était dans ce dispositif là ; ça ne visait pas Jerzy exclusivement, vous étiez évidemment concernés, j'en étais aussi, et jusqu'au cou...
et ça disait aussi, rappelant notamment la façon dont Ourlé s'était fait éjecter, est-ce que les Spectres se sont "agencés" de façon sélective, en hiérarchisant les participants? ; aujourd'hui par exemple "les échanges agressifs, violents et répétés entre breaker et jerzy", etc ; bref, dans quoi on s'était embarqué, ce que ça voulait dire "ce forum est à disposition de tout le monde", et puis si c'était vraiment rigolo, etc,...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 22:31

Et sinon qu'est-ce que vous pensez de la tuerie d'Homs?
Est-ce qu’elle aurait eu lieu si Sarkozy n'avait pas remis Hafez au centre du "concert des nations" pour lancer son UPM? L' a t'il fait juste pour emmerder Chirac qui était réputé proche d'Hariri?


Dernière édition par Tony le Mort le Sam 11 Fév 2012 - 22:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 22:32

Putain c'est vrai que ça fait 3-4 ans qu'on discute et qu'on boucle à s'égo-tripper mutuellement. Dans la vraie vie je connais des gens qui sont morts sans que je les ai revus entretemps! Et on a écœuré presque toutes les filles il y en a presque aucune.


Dernière édition par Tony le Mort le Sam 11 Fév 2012 - 22:42, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 22:36

breaker a écrit: [...]en résumé ça disait : quels sont les perdants, quels sont les gagnants, de toutes ces discussions?, puisqu'il me semblait qu'on était dans ce dispositif là ; ça ne visait pas Jerzy exclusivement, vous étiez évidemment concernés, j'en étais aussi, et jusqu'au cou...


Ma réponse, d'une délicatesse extrême, de la fine dentelle de Bruges au micro-poil, qui a donné lieu à l'effacement de ce topic super-important, disait (entre autres, mais en le traduisant de façon plus "soft", normale dixit l'administration, cad pas pathologique, cad dans une limite que son goût modéré pour la "folie" tolère): n'y a ni gagnant ni perdant, ce n'est ni un concours, ni une compétition... D'ailleurs, quelle "compétition possible", dans un mouchoir de poche, entre forumeurs qui se connaissent tellement qu'ils peuvent deviner à l'avance chacune de leurs répliques et positions?

"Gagner" dans une discussion est le cadet de mes soucis, je suis trop obsédé par mes clarifications incessantes, les précisions que je dois apporter sans fin. Je ne suis content que lorsque j'ai réussi à verbaliser une analyse. Après, qu'on la conteste, ça suscite éventuellement chez moi une nième clarification obsessionnelle. Enfin, tout ça est connu, hyper-connu, tellement connu que tout le monde s'en branle éperdument et avec raison.

Mon obsession lancinante: être lu, entendu, compris. Ma hantise: ne pas l'être, les contresens. Pas du tout avoir "raison" au sens d'imposer mon point de vue, de "gagner" je ne sais quelle bataille...

Je suis le premier à reconnaître que je ne m'y prends pas forcément de la meilleure manière. J'ai du mal à faire "policé". Quand je fais "policé", je m'emmerde moi-même. Faut bien que je m'amuse, aussi. Y a d'autres façons de s'amuser. OK. La sodomie, par exemple. lol.


Dernière édition par jerzy P le Sam 11 Fév 2012 - 23:50, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 23:07

jerzy P a écrit: Quand je fais "policé", je m'emmerde moi-même. Faut bien que je m'amuse, aussi. Y a d'autres façons de s'amuser. OK. La sodomie, par exemple. lol.

C'est vrai que dans le genre Drama-queen straight tu te poses

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 23:09

Tony le Mort a écrit:Putain c'est vrai que ça fait 3-4 ans qu'on discute et qu'on boucle à s'égo-tripper mutuellement. Dans la vraie vie je connais des gens qui sont morts sans que je les ai revus entretemps! Et on a écœuré presque toutes les filles il y en a presque aucune.


Quand je te dis, plus haut, que c'est un vieux tripot, oublié sur une bretelle d'autoroute. On se connaît tous comme de vieux poivrots dégueus qui font semblant de s'offusquer de leurs vannes usées comme des pneus lisses, téléphonées, qui ne les surprennent même plus. Alors on passe le temps: on la joue "psychodrame" de temps à autre, histoire de faire mine de se surprendre, d'avoir l'impression qu'il se passe quelque chose. Que le souffle de la tragédie passe.

Les "Visiteurs" peuvent venir, hein, on les attend de pied ferme. Mais y z'ont peur. Y nous observent, avec leurs antennes téléscopiques. Ils sont peut-être déjà parmi nous, ces salauds de voyeurs pervers. La vague d'ufos, sur la Belgique, c'était pas du flan, mais on a voulu étouffer l'affaire. Raison d'état, tout l'bazar. Une infamie.


Dernière édition par jerzy P le Sam 11 Fév 2012 - 23:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 23:10

Tony le Mort a écrit:

C'est vrai que dans le genre Drama-queen straight tu te poses


Oui, je suis doué pour le cabaret Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par balthazar claes le Dim 12 Fév 2012 - 9:29

Petite précision concernant le règlement : le document de référence en cas de litige est le contrat-type du CNED.


Tout ça c'est encore une conséquence de la casse du service public, le service n'est plus assuré... Et vous verrez quand on aura fusionné avec pôle emploi : interdiction de poster autre chose qu'un argumentaire sur le film indiqué en tête de topic ; nombre de posts limité, par topic et par compte d'utilisateur... suppression du compte en cas de refus de commenter le film proposé par l'administration... trois mois d'attente pour obtenir une réponse.

Sinon en échange de deux timbres vous pouvez toujours recevoir une photo dédicacée de l'équipe, et vous gagnerez peut-être un abonnement à Trafic.

balthazar claes

Messages : 1009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Dim 12 Fév 2012 - 9:39

on s'esclaffe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Dim 12 Fév 2012 - 12:36

jerzy P a écrit:quelle "compétition possible", dans un mouchoir de poche, entre forumeurs qui se connaissent tellement qu'ils peuvent deviner à l'avance chacune de leurs répliques et positions?

moi je dis: tu ne me connais pas, tu ne me connais pas. Ce psychisme surveillé qui te fait deviner à l'avance, c'est une erreur de professeur sévère. Je peux créer la surprise au-delà de tes prétentions, ou en deça. lol
La sévérité est une psychose dit Bachelard, la psychose professionnelle du professeur. Alors gaffe à cette phonétique pédante, je ne suis pas ton chien s'te plaît.

J'avais envie de dire aussi, à l'îlot de moralité meurtri ou rigolo qui a subi toute cette puissante affaire de doigt: vous n'êtes pas meilleurs. Vous n'êtes pas dégueulasses non plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Invité le Dim 12 Fév 2012 - 12:56

Ce que j'ai dit là, à propos des gens qui se connaissent trop bien, ce n'était pas dans ce sens. c'était pour dédramatiser le truc. Pour mettre un peu de légèreté dans tout ça.


ça n'a pas trop bien fonctionné, on dirait.


En dehors de ça, je ne cesse de dire, de braire aux quatre vents, ici, qu'on ne se connaît pas.


Applique à toi-même tes leçons.

La phonétique surveilleuse, tu m'en as donné un très vibrant exemple. Je ne suis pas ton chien non plus, ni ton vide-ordures personnel, et tu ne me connais pas non plus. J'ai écrit 50 x que je ne te connaissais pas.

C'est toi qui passes ton temps à me demander des comptes, ici, à me donner des ordres comme si j'étais ton chien: "tu vas faire gaffe à ce que tu dis, Pirotte", après les insultes proférées. Alors qu'il n'y avait aucun échange entre nous depuis un mois.

Un mois après un débat où tu n'as pas été insulté. Un mois après un débat où tu t'es effacé, et je ne vais PAS porter cette responsabilité, assume les responsabilités de ta façon de me lire, une fois pour toutes.

Si, à chaque phrase que j'écris, quand je tente de m'expliquer, tu te mets en tête d'interpréter ce qui, dans ces phrases, relèvent de la "surveillance", c'est que t'es obsédé par la surveillance de l'autre. Donc tu me surveilles, et là, tu me harcèles. "fais gaffe à ce que tu dis", "fais gaffe à ce que tu dis", "je peux te surprendre", etc etc etc.


Tu projettes à donf. Et rien ne semble pouvoir mettre fin à cette projection. Sauf peut-être le silence. Enfin, le silence.

C'est toi qui fantasmes, une fois de plus, que ton psychisme est surveillé par on ne sait quel professeur sévère représenté par moi, en l'occurrence.

Je ne vais pas tenter de reclarifier ça pour la 5000è fois. Ces intimations permanentes de me justifier, de m'excuser, d'avoir honte, d'être insulté, c'est épuisant pour moi. Je l'ai encore fait une 5001è fois, en parlant de mon obsession de clarification.

Il me semble qu'ici, il faudrait que je me clarifie jusqu'à mon dernier souffle.

Après, on me dira peut-être que je ne suis pas tenu à me justifier, bien sûr... Mais je suis tenu à me justifier, comme si j'étais en laisse, tenu de rendre compte personnellement des moindres replis de ta sensibilité à me lire. Comme si j'étais à ton service, taillable et corvéable à merci, une sorte d'éponge extensible que tu peux presser à l'infini, bref une extension de ton cerveau.

Et finalement, le paradoxe suprême, c'est que mon obsession de la clarté de mes propos, mon obsession que rien ne laisse place dans mes propos à l'interprétation ambiguë, au contresens, ça se retourne en son contraire. Quand je dis à Tony ou à Slimfast: "tu te trompes, je ne dis pas ça", etc, c'est décodé comme une volonté de soumettre la personne.

Je devrais faire comme la plupart. Je devrais ne jamais essayer de lever les mésinterprétations, les malentendus. ça semble bien plus reposant. Je remarque que ceux qui ne se soucient guère qu'on les comprenne ou pas, qu'on les lise mal ou de travers, n'ont pas tous ces problèmes. Eux, on leur fiche plutôt la paix, on leur demande pas constamment de rendre compte de leur manière. C'est le fond de l'affaire: je me surveille trop.

Donc, je devrais faire ça aussi, tiens: balancer mes trucs, et pas assurer le feedback derrière. J'aurais une paix royale. Je vais essayer ça, tiens. Ah oui, mais si on me demande de préciser? rhaaa.




Relis l'ensemble du topic. (Et je peux te mettre en spoiler celui que j'ai fait effacer).

Si tu veux ou ne peux pas comprendre, si tu tiens à ronger cet os ad nauseam, tant pis.


J'ai fait l'effort de te tendre la main pour que tu me lâches.


Moi je passe à autre chose. Terminé. Je ne me justifierai pas une fois encore.


Dernière édition par jerzy P le Dim 12 Fév 2012 - 14:14, édité 7 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "tu as perdu sur SNF", dit Stéphane Pichelin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum