Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 12:57

de James William Guercio

seul film de son auteur, un sujet sur la solitude qui tue aussi sûrement qu'une balle de 357 Magnum


une partie de l'introduction du film, foisonnante, des débuts pleins d'action comme dirait Fuller:




un personnage bigger than life, certainement,

qui a lu peu de choses et qui a retenu tout ce que la vie a d'important:






encore lui, il espère être muté à la crim', avoir un chapeau stetson et un bel habit d'enquêteur ; il en dit deux mots ici:





aussi il y a un ciel fordien, celui de La prisonnière du désert...

Electra Glide in blue me paraît être un film aussi important que ce dernier.



Dernière édition par breaker le Ven 30 Sep 2011 - 9:21, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 16:55

Revu cet été. Très beau film. Très sombre.
Longtemps mal aimé. Souvent classé à droite. L'anti "easy-rider" (on tire sur un panneau du film). N'a pas porté bonheur à son auteur ni à son acteur principal (Robert Blake, formidable). Jusqu'à ce que Lynch se souvienne de lui pour Lost highway.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Borges le Ven 16 Sep 2011 - 17:07

surtout connu comme producteur (du groupe chicago)

avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 22:51

je ne comprends pas très bien ce commentaire de Jean-Baptiste Thoret, qui explique que c'est un film qui rejoint la majorité nixonienne de l'époque, un film qui se met dans la peau de tout ce que la contre-culture détestait: les flics, les institutions, la police. J'ai du mal à voir ce qui paraît si conservateur ou contre la révolution culturelle du nouvel Hollywood dans ces personnages de policiers! Guercio raconte que les flics(avec qui il discute de son projet de film) ont détesté le scénario et qu'ils auraient paraît-il tout fait pour qu'il ne soit pas tourné...



Thoret parle d'un moment euphorique du nouvel Hollywood qui commence avec Easy Rider, et d'un moment dépressif avec ce film-là de Guercio, dont on trouverait un pic 3 années plus tard par exemple avec Taxi driver.


de Wintergreen (littéralement : hiver-vert ?!) flic étrangement inquiétant de Electra Glide in blue à l'inquiétante étrangeté de Lost Highway


Dans ce nouvel âge d'or du cinéma américain, je devrais sûrement recevoir dans quelques jours le dvd The offense de Sidney Lumet
si vous avez quelques conseils de films à voir dans cette période, je veux bien... Smile


Dernière édition par breaker le Sam 17 Sep 2011 - 12:05, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 23:42

(je vois dans Wikipedia que ça s'est mal terminé pour Blake, enfin, pour son épouse, plutôt... La série noire)


J.B. Thoret, c'est pas mal à titre de bonus. Il dit pas grand chose, presque rien, juste le minimum syndical, et je me sens rarement en accord avec le peu qu'il raconte (je ne compte plus les contresens, faudrait que je fasse une liste), mais bon, ça va, ça peut pas être pire que Jean Douchet expliquant "la grande bouffe" de Ferreri, ou Bourgoin ramenant sa fraise à la nième occurrence d'un serial killer dans un navet quelconque...




A brûle pourpoint, je pense à un Penn dont j'ai un grand souvenir, et que l'on voit jamais: "Night moves" ("la fugue", 75, avec Gene Hackman).

Dans la foulée, tous les Penn jusqu'à "Georgia". J'ai d'ailleurs revu "Missouri Breaks" (76), ce vrai-faux western avec Nicholson et Brando, et je le trouve extraordinaire. Très éloigné de "little big man" (qui joue dans le registre de la fable picaresque), plus poreux, plus indéterminé, plus "indirect", plus "européen" en un sens. Déstabilisant si on s'attend à retrouver la veine de LBM, et c'est peut-être une des clefs de son insuccès, du fait qu'il est assez sous-estimé.

Schatzberg: "l'épouvantail", évidemment. Et "Panique à Needle Park". Je n'ai hélas rien vu d'autre de lui.

"Le malin", de John Huston (tu connais déjà, je crois).


Tous ceux qu'on connaît...


J'insisterais particulièrement sur "Cutter's way" ("la blessure"), de Passer (l'autre tchèque exilé): un des plus beaux films américains (ou sur "l'Amérique") du début des années 80.


Plus qu'intéressant: "la porte du paradis" (Cimino), étrange film (au sens de tellement charcuté qu'on ne connaîtra jamais le "montage final"), dont on aime à dire qu'il mit fin au "nouvel Hollywood" en ruinant United Artist.




J'ai un certain souvenir de "looking for mr Goodbar", un film plutôt morbide de Richard Brooks (on trouvait Blake dans son "de sang froid")...

"Les tueurs de la lune de miel" (Leonard Kastle)...

"Little Fauss and Big Halsy" (l'ultime randonnée, de Sidney Furie) - j'aime bcp ce film... Pas réédité à ma connaissance.

"Le récidiviste", de Ulu Grosbard - un belge, avec Dustin Hoffman, pas mal.

Et du même, vraiment peu connu, vu une fois à la télé et ça m'avait assez plu: "Who Is Harry Kellerman and Why Is He Saying Those Terrible Things About Me?", toujours avec Hoffman... Le film introuvable.

"Tuez Charley Varrick" (Don siegel)...

"L'étrangleur de Rillington Place", un excellent Richard Fleischer (supérieur à son "étrangleur de Boston")...

"Le jour du fléau" (the day of the locust), dont j'avais pas mal parlé, un Schlesinger vraiment traumatisant... (est-il besoin de mentionner les deux autres grands films de sa période américaine, "Midnight cow-boy" et "Marathon Man"?)

Dans les sixties, "Bunny Lake a disparu", de Preminger...


D'autres trucs qui ne me viennent pas tout de suite en tête...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Sam 17 Sep 2011 - 5:13

jerzy P a écrit:
J'insisterais particulièrement sur "Cutter's way" ("la blessure"), de Passer (l'autre tchèque exilé): un des plus beaux films américains (ou sur "l'Amérique") du début des années 80...
merci pour ta réponse, je viens de le commander en import fnac, à 5€ port compris. Very Happy
Je ne connais quasiment rien de ta liste...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par py le Dim 18 Sep 2011 - 20:49

breaker a écrit:je ne comprends pas très bien ce commentaire de Jean-Baptiste Thoret, qui explique que c'est un film qui rejoint la majorité nixonienne de l'époque, un film qui se met dans la peau de tout ce que la contre-culture détestait: les flics, les institutions, la police. J'ai du mal à voir ce qui paraît si conservateur ou contre la révolution culturelle du nouvel Hollywood dans ces personnages de policiers! Guercio raconte que les flics(avec qui il discute de son projet de film) ont détesté le scénario et qu'ils auraient paraît-il tout fait pour qu'il ne soit pas tourné...

De mémoire, il me semblait que Thoret parlait de la réception du film et pas de son avis personnel. En tous cas, un film que n'aiment ni les flics ni les hippies, ça fait plus envie qu'un moretti qui plaît aux évêques et aux athées, non ? ah bon
avatar
py

Messages : 509

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pyduc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Mar 20 Sep 2011 - 22:54

py a écrit:
De mémoire, il me semblait que Thoret parlait de la réception du film et pas de son avis personnel.
sans doute ; Thoret donne cette information-là et je ne suis pas sûr qu'il donne un avis personnel bien motivé contre cette mauvaise réception du film ; donc peut-être que l'information qu'il donne correspond à son idée du film.


sinon j'ai trois revues avec des archives sur Ivan Passer(si ça vous dit..).
Je suis carrément passé à côté, si on peut dire ça.
grosses grosses lacunes.
Ivan Passer scénariste des meilleurs films de Forman, là-aussi j'ai pas mal manqué d'attention.


http://indexpositif.free.fr/sommaire.php?revue=CIN&numero=137


http://indexpositif.free.fr/sommaire.php?revue=IS&numero=370


http://indexpositif.free.fr/sommaire.php?revue=POS&numero=252

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par careful le Mer 21 Sep 2011 - 16:52

breaker a écrit:
jerzy P a écrit:
J'insisterais particulièrement sur "Cutter's way" ("la blessure"), de Passer (l'autre tchèque exilé): un des plus beaux films américains (ou sur "l'Amérique") du début des années 80...
merci pour ta réponse, je viens de le commander en import fnac, à 5€ port compris. Very Happy
Je ne connais quasiment rien de ta liste...



Oui, merci beaucoup. Commandé pas mal de films de ta liste.
(reçu aujourd'hui L'étrangleur de Boston, impossible de trouver "L'étrangleur de Rillington Place" pale.
"Who Is Harry Kellerman" bcp plu aussi à l'époque. Si tu en veux une copie...Je précise à l'époque car je viens de revoir hier "Une histoire vraie" de Lynch: vraiment puant, parfois risible. Comme quoi.
avatar
careful

Messages : 687

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Mar 27 Sep 2011 - 19:26

"Who Is Harry Kellerman" bcp plu aussi à l'époque. Si tu en veux une copie...Je précise à l'époque car je viens de revoir hier "Une histoire vraie" de Lynch: vraiment puant, parfois risible. Comme quoi.


Ouaip. La scène du curé résume tout.

Pour Harry Kellerman, j'avais 15 ans, donc. Pour le Richard Brooks, 16 (pas sûr que j'accepterais aujourd'hui de me fader ce truc là). Very Happy


Pour le reste de la liste, faites moi confiaaance.

Concernant Penn, je dois donc mentionner aussi (ça allait de soi, mais je m'aperçois que pour vous, les gamins, ben... non. lol):
The Chase ("la poursuite impitoyable", 1965), qu'on trouve pour une riquette. Bien que charcuté au montage par le prod Sam Spiegel, ce qui a laissé à Penn un souvenir tellement amer qu'il renie en partie le film, ça reste selon moi un très très grand film. Première partie qui peine, rythmiquement (on saisit là le charcutage, car Penn est un monteur de génie). Mais c'est secondaire, tant ce qui va suivre sera tendu du slip. Je le préfère même à Bonnie & Clyde. D'une violence traumatisante (parce qu'il nous en dégoûte profondément). Propos sur l'Amérique d'une noirceur totale. Je n'en dis pas plus et je recommande de ne pas aller lire les résumés sur la toile. Un des plus grands rôles de Brando aussi, à mon avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Jeu 29 Sep 2011 - 16:43

vu enfin Cutter's way(La blessure).

D'emblée, dire que je le classe dans mon top-10-de-l'année, et sans doute en très bonne place dans mon Top-liste-ultime, et, sans exagérer, dans mon top-films-à-revoir-juste-avant-de-mourir.



y'a un abîme qui s'ouvre dans ce film, man,

Cutter en cap'taine Achab faisant route vers les mers du sud poursuit une force outrageante, infernale,

et l'abîme se resserre, l'heure critique n'est pas au rendez-vous, une peluche se fait flinguer, et puis la conscience de Cutter qui saigne à mort ...

Final ahurissant.

John Heard et Lisa Eichhorn excellents.

Spoiler:

























jerzy P a écrit:Penn, Bonnie & Clyde.

merci, mais non merci.

Je me souviens seulement de la rencontre entre Bonnie et Clyde, parce qu'elle est très bien racontée par Henry Miller:

La première chose qui m'a dégoûté dans le film c'est la façon complètement idiote dont ils se mettent ensemble. Voici Clyde, avec un sourire d'adolescent simplet, à moitié obsédé sexuel, à moitié idiot, et Bonnie qui n'a qu'un sexe et pas de cervelle - comme deux sucettes qui se disent bonjour...

L'homme impuissant qui a un calibre prend son pied avec le meurtre pas avec son pénis. Malsain.

Elle est trop paumé pour faire ou être quelque chose. Elle est fichue dès le début. Elle n'allait nulle part et elle n'est arrivée nulle part.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Jeu 29 Sep 2011 - 18:10

Et le problème de cette affaire, c'est...? Il aurait préféré autre chose? Ben oui, y préfère baiser, on sait. Y réduit tout aux instances insistantes de son colosse triomphal, alors forcément, il est pas content. On ne lui a rien demandé, donc, mais faut absolument qu'y nous en cause, qu'il fasse son couplet là-dessus. L'est fatiguant, le père Miller.









Plaisanterie mise à part, c'est justement pas sur ce film que j'insiste, dans mon msg précédent. Même si B&C est un grand film de toute façon. L'autre (the chase), tu te le colles, et tu discutes pas, c'est clear ou? Very Happy




(Je suis content que le Passer t'ait bien plu.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par py le Jeu 29 Sep 2011 - 19:57

faudrait voir à renommer le topic...
avatar
py

Messages : 509

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pyduc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 30 Sep 2011 - 9:22

py a écrit:faudrait voir à renommer le topic...

oui, ça va?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Borges le Ven 30 Sep 2011 - 10:18



vous connaissiez cet album?
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 30 Sep 2011 - 14:58

Borges a écrit:


vous connaissiez cet album?

il s'agit de la b-o du film?

j'aime beaucoup. Est-ce que ça s'écoute bien sans les images?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Borges le Ven 30 Sep 2011 - 17:14

hello, je connaissais ce groupe par des "remixes", de van halen (un truc drum et bass dub), u2... avant que tu parles du film, je connaissais pas du tout...je faisais pas le lien entre le disque et le film...

voilà ce qu'en dit wiki...
Electro Glide in Blue is a 1997 album by the British band Apollo 440. The album features Charles Bukowski, Billy Mackenzie and a tribute to Gene Krupa (...)The title of the album, and of the song, is a reference to the movie Electra Glide in Blue.

avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par careful le Ven 30 Sep 2011 - 18:19

.


Dernière édition par Careful le Ven 30 Sep 2011 - 18:51, édité 1 fois
avatar
careful

Messages : 687

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 30 Sep 2011 - 18:44

salut Borges,
j'étais un peu à côté de ta question. Smile
Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Borges le Ven 30 Sep 2011 - 19:05

salut breaker, merci : Wink
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par careful le Ven 30 Sep 2011 - 19:40

Borges a écrit:salut breaker, merci : Wink

lol
avatar
careful

Messages : 687

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Ven 30 Sep 2011 - 21:54

nom d'une pipe qui n'est pas une pipe, Karim, pourquoi avoir effacé tes explications??

ça doit être le titre avec le buk:


t'as vu le film? si t'as l'édition dvd wildside, perds pas ton temps avec le commentaire audio de Guercio, archi-zéro... (déjà dit peut-être)


je connais peu de musique electro, vraiment peu, mais le Lament de Badmarsh & Shri me plaît bien:



et puis le Journey d'Asian Dub:



le deadringer de RJD2, me parait pas mal, non?




des conseils, des conseils?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cutter's way - Le plein de super

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 16:19

Bidibule a écrit:C'est comme tous ceux (je ne les compte plus) qui sont persuadés que je suis alcoolique, sous médoc, avec une santé mentale problématique, ou les trois.

breaker a écrit:t'as pas d'excuse alors, t'es de l'abjection comme le travelling de Kapo.
Va donc faire mu-muse avec tes montages délirants. Je me suis abstenu, par pudeur, de venir rigoler sur tes topics. Pourtant, y avait encore plus de mat que d'habitude, et de la grosse, qui dépote...

Oui, je sais, je suis un porc, et tu vas me défoncer le c... (citation). Chiant, lui aussi, mais chiant. Et jamais drôle. Very Happy
Des raisons sérieuses qui m'empêchent de venir te botter le cul, il y a celle qui tient à ce que tu m'as vivement conseillé ce film d'Ivan Passer... et puis le Long goodbye d'Altman. Cela dit, je ne perds pas espoir de te rendre une petite visite.



J'avais écrit quelques commentaires sur le film :

y'a un abîme qui s'ouvre dans ce film...

Cutter en cap'taine Achab faisant route vers les mers du sud poursuit une force outrageante, infernale,

et puis l'abîme se resserre, l'heure critique n'est pas au rendez-vous, une peluche se fait flinguer, et la conscience de Cutter qui saigne à mort ...

Final ahurissant.


Dernière édition par breaker le Jeu 29 Aoû 2013 - 8:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 17:10

breaker a écrit:Cela dit, je ne perds pas espoir de te rendre une petite visite.

Oh je ne le sais que trop. La menace est lancinante, comme une lame de fond. C'est bien ce qui fout le traczir, dans tes montages-pensée automatique par associations magnétiques: "bout d'ficelle, selle de chval, chval de course".

On se dit que tôt ou tard, tu vas "agencer" un cadavre exquis du type:

"cutter's way"... Jerzy m'a recommandé la voie du cutter... C'est un message subliminal à moi adressé... Cette grosse baleine porcine attend de moi la délivrance, me presse de devenir son achab, en route vers waterzoï, poursuivant une force outrageante, infernale... C'est écrit dans les écritures, c'est phropétique... Touché par la grâce, je dois lui enseigner la voie de la grâce, avec un cutter... Pour un final ahurissant....

ça y est, mes cauchemars reviennent:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 17:42

je te dois le repérage de quelques films d'Herzog aussi, ça me fait bien une petite dette. Mais continue quand même à travailler tes abdos de la fesse... Twisted Evil 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum