Max et les maximonstres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Max et les maximonstres

Message par Le_comte le Lun 4 Jan 2010 - 13:15

1h du dernier film de Spike Jonze, Max et les maximonstres. Je suis sorti car il n'y avait pas de chauffage, il faisait donc aussi froid que dehors. Mais rien, non plus, ne me retenait dans mon siège... (je dois avoir louper les métaphores, etc)

Encore un gars qu'on cherche à "réhabiliter" je crois, comme Fincher, Aronofsky...

Le_comte

Messages : 336

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max et les maximonstres

Message par Le_comte le Mer 6 Jan 2010 - 20:29

Bill Kronh sur les maxinanars

Le_comte

Messages : 336

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max et les maximonstres

Message par DB le Jeu 7 Jan 2010 - 22:32

Ah, tiens, lecomte, where the wild things are, tu as quitté la salle ? Pour aller où ?
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max et les maximonstres

Message par Le_comte le Ven 8 Jan 2010 - 20:55

Puisqu'il faisait 0° dans la salle, j'ai pris le train, et je suis rentré gentiment chez moi.

Tu l'as vu ?

Notre ami Bill s'extasie devant le début du film, il dit même à son voisin qu'"il est vraiment pas mal ce film". Ce début l'emporte, il ne s'y attendait pas dit-il. Pour ma part, c'est la pire entame de film que j'ai vu cette année.

Mais j'aimerais le (re)voir ce film, car sur l'île, c'est tout de suite moins grotesque. De toute façon, Spike Jonze ne change rien à son cinéma : autisme, pseudo problèmes d'identité, etc.

Le_comte

Messages : 336

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max et les maximonstres

Message par DB le Dim 10 Jan 2010 - 11:26

Oui Le_comte j'ai beaucoup aimé. Surtout le passage sur l'île.

J'ai connu une salle très froide aussi pour Tetro, serait-ce la saison ?

Je n'ai jamais été très fan des films que j'ai pu voir de Spike Jonze et pourtant, là, quelque chose a fonctionné pour moi.
Même si j'ai également eu très peur de ce que le début (maman, pas de papa, moi triste et tout le tintouin) pouvait avoir de psychologisant (dans ma bouche c'est péjoratif) et puis finalement ça ne revient pas.

Pour moi, ça a été l'image même des cauchemars que je pouvais faire môme, j'ai retrouvé cette espèce d'energie bizarre qui n'existe probablement d'ailleurs que dans mon souvenir (qui a dit on a deux enfances celle qu'on rêve et celle qu'on a ?), cette difficulté d'être aimer, d'aimer et tout la malette qui vient avec.

En quelques mot ça m'a enchanté.
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Max et les maximonstres

Message par Le_comte le Dim 10 Jan 2010 - 14:07

Oui, dès qu'on arrive sur l'île, ça devient intéressant, et on y retrouve son enfance, son imaginaire d'antan, ainsi qu'une dimension métaphorique qu'il faudrait analyser de plus près. J'ai eu la même sensation que toi (avant de partir lol)

J'irai le revoir.

Mais ce début, quand même, le rapproche de toute une série de films "psychologisants" comme tu dis, comme Un fiancée pas comme les autres de Craig Gillespie (dont Tessé fait une ode dans son top 10 de l'année), et c'est bien dommage. Mais au final peut-être que ce point de vue s'estompe en effet...

Le_comte

Messages : 336

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max et les maximonstres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum