Etonnant : je trouve

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Dr. Apfelgluck le Mer 7 Déc 2011 - 18:37



avatar
Dr. Apfelgluck

Messages : 470

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Eyquem le Ven 16 Mar 2012 - 19:45

Stéphane Pichelin a écrit:
Depuis des dizaines d’années, certains chercheurs soupçonnent que les neutrinos peuvent dépasser la vitesse de la lumière. Il semble que ce soit bel et bien le cas d’après les observations conduites par des membres de la collaboration Opera. Si la découverte se confirme, nous sommes à la veille d’une révolution majeure en physique théorique.


Les neutrinos ne sont finalement pas plus rapides que la lumière Le Monde.fr avec AFP | 16.03.12
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Sam 17 Mar 2012 - 10:12

eh ouais, j'ai appris ça ce matin.
quels fainéants, ces neutrinos, pff...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Eyquem le Mer 22 Aoû 2012 - 13:03



JLG Inc. est le principal concepteur, fabricant et distributeur d’équipement d’accès au monde.

From 10 feet to 150 feet, JLG aerial work platforms can get you there.

Decades ago, JLG patented their ‘Extend-A-Reach’ technology that provided workers the improved ability to reach up and over an obstacle or barrier.

JLG is a highly recommended choice when one is having difficulties making a decision, due to the fact that there are so many different options available

JLG is up and running, always.

avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Jeu 4 Oct 2012 - 11:45



Mary Stephen. D'origine hongkongaise, elle a monté un grand nombre de films de Rohmer et travaille, ou a travaillé, avec pas mal de cinéastes chinois indépendants connus ou moins connus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Dr. Apfelgluck le Sam 6 Oct 2012 - 15:30

Dans le livre de Simsolo, "Conversation avec Sergio Leone", Leone avoue qu'il ne supportait pas Morricone. Ils faisaient d'ailleurs tout pour se croiser le moins possible lorsqu'ils travaillaient ensemble (ce qui était pratique pour Ennio, car Leone lui laissait faire tout ce qu'il voulait). Leone renouvelait à chaque fois la collaboration car, pour lui, avoir le nom de Morricone au générique était une valeur sûre. C'est tout.
avatar
Dr. Apfelgluck

Messages : 470

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Eyquem le Sam 13 Oct 2012 - 10:48

A propos de la BNF :

vous saviez qu'à cet endroit, il y avait autrefois un entrepôt où les nazis avaient réuni tous les biens des juifs parisiens, avant leur déportation ?

J'ai lu ça dans "Austerlitz" de Sebald (un des plus beaux romans que j'aie lus, ces dix dernières années)


"Parfois, d'ici, dit Lemoine, dit Austerlitz, il avait l'impression de sentir sur ses tempes et son front passer le flot du temps, mais il ne s'agit vraisemblablement, ajouta-t-il, que d'un réflexe, dû à ce que j'ai pris conscience, au fil des années, que la ville tout en bas s'est constituée par accumulation de strates successives. Sur le terrain vague où s'élève aujourd'hui cette bibliothèque, délimité par le triage de la gare d'Austerlitz et le pont de Tolbiac, il y avait par exemple jusqu'à la fin de la guerre un vaste entrepôt où les Allemands regroupaient tous les biens pillés dans les appartements des Juifs parisiens."


C'est une des raisons, parmi bien d'autres, pour lesquelles on pense à Resnais en lisant ce livre, que Sebald cite, pour "Toute la mémoire du monde", justement :
"Un jour, plus tard, j'ai vu dans un film documentaire en noir et blanc sur la vie de Bibliothèque nationale les messages circuler à grande vitesse par courrier pneumatique, entre les salles de lecture et les réserves, le long de trajets ne
rveux, pour ainsi dire, et j’ai constaté que la communauté des chercheurs reliés à l’appareil de la Bibliothèque forme un organisme extrêmement compliqué, sans cesse en évolution, consommant comme aliment des myriades de mots qui lui permettent de générer à son tour des myriades de mots. Je me rappelle que ce film que je n’ai vu qu’une seule fois mais qui, dans mon imagination est devenu de plus en plus fantastique et monstrueux, était signé Alain Resnais et intitulé "Toute la mémoire du monde". Il n’était pas rare à l’époque, que je m’interroge et me demande, dans cette salle de bibliothèque emplie de légers bourdonnements, bruissements, toussotements, si je me trouvais sur l’île des Bienheureux ou au contraire dans une colonie pénitentiaire"





avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Sam 13 Oct 2012 - 11:46

Merci du tuyau

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 15:45

je me souviens tu avais parlé déjà d'un essai de Sebald, De la destruction comme élément de l'histoire naturelle. Je ne connaissais pas Sebald et ça m'avait intrigué, puis j'avais laissé tomber, un essai.

Cette fois de la littérature, et du nanan comme tu l'affirmes ; je me suis procuré de suite le livre en bibli et en ai commencé la lecture qui tient ses promesses.

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 14:06

{0} a écrit:

Mary Stephen. D'origine hongkongaise, elle a monté un grand nombre de films de Rohmer et travaille, ou a travaillé, avec pas mal de cinéastes chinois indépendants connus ou moins connus.

Je l'ai vue lors d'une masterclass, et lui ai demandé d'évoquer son travail avec les cinéastes chinois. Elle a sorti le baratin habituel sur les petits chinois qui sont encore peu expérimentés, qui n'ont pas la vision d'un Rohmer, et ont besoin de plus s'appuyer sur elle. Ce type de discours que j'entends très fréquemment, et venant souvent de chinois, me fait profondément chier (il y a cependant un vrai complexe d'infériorité qui n'a pas lieu d'être). Ou comment la chance chinoise de la table rase se transforme en handicap. Un jeune cinéaste qui cherche est un jeune cinéaste qui cherche, point, qu'il soit français (hélas il y en a bien peu) ou chinois.

Comme dit la fille au peintre dans Les rdv de Paris : "En tout cas, c'est bien que vous continuiez à chercher, que vous soyez pas un artiste installé".

Elle a fait par ailleurs une séparation nette entre doc et fiction dans sa réponse à la question, ce qui m'a paru douteux, surtout en voyant une vidéo du tournage de Pauline à la plage qu'elle a passé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Eyquem le Lun 15 Oct 2012 - 15:06

salut,
slimfast a écrit:je me souviens tu avais parlé déjà d'un essai de Sebald, De la destruction comme élément de l'histoire naturelle. Je ne connaissais pas Sebald et ça m'avait intrigué, puis j'avais laissé tomber, un essai.

Cette fois de la littérature, et du nanan comme tu l'affirmes ; je me suis procuré de suite le livre en bibli et en ai commencé la lecture qui tient ses promesses.

Wink
Ca me fait plaisir.
Je ne suis pas un grand lecteur de romans, à vrai dire ; mais celui-là m'avait vraiment chamboulé.

avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 17:23

j'en suis ravi et je dois dire que tu as été convaincant pour que cet auteur m'attire.
j'aime toujours ces découvertes " non programmées "
merci à toi, donc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Mar 16 Oct 2012 - 5:08

{0} a écrit:
{0} a écrit:

Mary Stephen. D'origine hongkongaise, elle a monté un grand nombre de films de Rohmer et travaille, ou a travaillé, avec pas mal de cinéastes chinois indépendants connus ou moins connus.

Je l'ai vue lors d'une masterclass, et lui ai demandé d'évoquer son travail avec les cinéastes chinois. Elle a sorti le baratin habituel sur les petits chinois qui sont encore peu expérimentés, qui n'ont pas la vision d'un Rohmer, et ont besoin de plus s'appuyer sur elle. Ce type de discours que j'entends très fréquemment, et venant souvent de chinois, m'a fait profondément chier (il y a cependant un vrai complexe d'infériorité qui n'a pas lieu d'être). Ou comment la chance chinoise de la table rase se transforme en handicap. Un jeune cinéaste qui cherche est un jeune cinéaste qui cherche, point, qu'il soit français (hélas il y en a bien peu) ou chinois.

Comme dit la fille au peintre dans Les rdv de Paris : "En tout cas, c'est bien que vous continuiez à chercher, que vous soyez pas un artiste installé".

Elle a fait par ailleurs une séparation nette entre doc et fiction dans sa réponse à la question, ce qui m'a paru douteux, surtout en voyant une vidéo du tournage de Pauline à la plage qu'elle a passé.

Le choix du film que tu cites est particulièrement pertinent. Le peintre en question n'est autre, par certains aspects, que Rohmer lui-même. Modifiant à la fin sa peinture en suivant les conseils de la décoratrice qui vient le voir comme Rohmer bidouille ses scenars en fonction de ce que lui racontent les jeunes qui le visitent, comme on sait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Mar 16 Oct 2012 - 7:04

Oui, mais si je me souviens bien, il y a une indécision à la fin. Ca n'est pas aussi clair que ce que tu dis. D'accord le peintre modifie en quelques touches le coloris de la jupe d'une des femmes représentées sur son tableau (comme Rohmer pourrait modifier un mot ou un geste d'un de ses acteurs devant sa caméra). Mais on ne sait pas si la couleur plus vive qu'il utilise est due à la remarque de la fille sur sa peinture ou au tableau de Picasso qu'il apprécie et revoit au musée. La seule chose que nous sachions, comme il le dit en contemplant son tableau, c'est que la journée n'a pas été perdue pour lui, ce qui signifie que cette couleur provient de la palette des événements qu'il a vécus dans la journée passée.

Donc, au lieu d'affirmer que l'artiste navigue en autonomie dans sa sphère, génie se suffisant à lui-même (les propos de Stephen), vaudrait-il mieux dire qu'est artiste celui qui garde une capacité d'ouverture au monde (qui l'entoure), et de captation de celui-ci (l'appareil photo, plutôt que la photo)... et après tout, le montage n'est qu'une pratique artistique comme une autre, qui peut s'apprendre aussi bien par la façon que nous avons d'appréhender le monde qui nous entoure, que par nos prédécesseurs dans cet exercice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 5:56

{0} a écrit:
Donc, au lieu d'affirmer que l'artiste navigue en autonomie dans sa sphère, génie se suffisant à lui-même (les propos de Stephen), vaudrait-il mieux dire qu'est artiste celui qui garde une capacité d'ouverture au monde (qui l'entoure), et de captation de celui-ci (l'appareil photo, plutôt que la photo)... et après tout, le montage n'est qu'une pratique artistique comme une autre, qui peut s'apprendre aussi bien par la façon que nous avons d'appréhender le monde qui nous entoure, que par nos prédécesseurs dans cet exercice.

Je pense que Stephen voulait surtout dire que Rohmer fait partie de ces cinéastes qui ont bien une "vision" assez claire de ce qu'il veulent au tournage, donc que le montage ne représente pas un travail des plus essentiels dans la compo du film. Le film est sans doute déjà plus ou moins "monté" quand le tournage est achevé. Il n'y a pas plus linéaire et littéral que les films de Rohmer, qui épousent quasiment systématiquement la même structure du journal intime. C'est cette littéralité de l'image et du récit qui entre en collision avec l'intériorité souvent confuse et secrète (voir masquée) des personnages. Rohmer n'est donc pas franchement un cinéaste du montage, au contraire d'un Bresson, ou d'un Godard. On se rappelle qu'il n'était pas non plus un critique qui se passionnait pour celui-ci, il ne s'intéressait pas aux grands monteurs russes, par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par balthazar claes le Jeu 18 Oct 2012 - 9:26

Mais alors, quid du colonel Moutarde, et pourquoi a-t-on retrouvé ses boutons de manchette dans le mini-bar ?

balthazar claes

Messages : 1009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 11:55

{0} a écrit:
Je pense que Stephen voulait surtout dire que Rohmer fait partie de ces cinéastes qui ont bien une "vision" assez claire de ce qu'il veulent au tournage, donc que le montage ne représente pas un travail des plus essentiels dans la compo du film. Le film est sans doute déjà plus ou moins "monté" quand le tournage est achevé.

Pour en revenir aux RDV de Paris, il y a d'ailleurs au moins un passage qui est absolument abominable (à tous égards) et qui est quand même retenu au montage (et ce malgré son inutilité totale). C'est dans le premier sketch, le moment où les deux filles marchent dans la rue pour aller à Beaubourg. Techniquement, au niveau du son, c'est affreux, le vent mange la moitié des mots, et même au niveau de la prise de vue c'est très mauvais. Le dispositif (plus le fait que Rohmer voulait peut-être filmer en prise directe, mais recherchait-il cet effet "oeillères" ?) donne l'étrange impression que les deux filles marchent dans un tunnel ou un couloir, alors même qu'elles évoquent ce qui les entoure...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 17:49

il faudrait relire ce qu'en dit l'intéressé ou l'entendre dans les nombreux entretiens qu'il a filmés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 17:51

ce qui est sûr est qu'il n'est pas conceptuel : son pragmatisme étonne souvent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 18:02

je n'ai rien vu dans Le goût de la beauté mais je pense à la fin du Rayon vert qui est extrêmement montée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 2:44

Je n'ai pas vu Le rayon vert.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 8:43

Perceval l'est tout également.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 13:24

Je l'ai déjà vu Le Rayon vert, c'est vrai qu'à la fin il y a une accélération soudaine qui est due au montage. C'est pas forcément ce qui est le mieux foutu du film, on a plus l'impression d'une simple astuce utilitaire pour gagner du temps qu'à quelque chose qui soit vraiment construit. Enfin, c'est l'idée que dès que la femme a enfin rencontré l'homme qui lui convient, il faut arriver à tout prix, au plus vite, à la scène final, à l'acmé.

Il y a quelque chose qui vient plus ou moins directement du montage dans ses films, c'est l'impression que la météo est toujours "entre-deux", à l'image des sentiments des personnages. La Bretagne (souvent, ou la montagne pour Le Genou de Claire) est le cadre idéal où on ne sait jamais tout à fait, d'un jour à l'autre, à quelle saison on est. Un jour il semble faire relativement froid, vent, le jour suivant chaud, un jour on est en pull, le suivant en maillot de bain… Je sais pas s'il y a un travail là-dessus au tournage (choix des jours par exemple) ou s'il s'agit seulement d'une sorte de vérité de la météo locale. En tout cas, la succession des scènes (donc le montage) provoque cette sensation assez rare.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 15:57

lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par careful le Sam 20 Oct 2012 - 21:57



Magnifique et narratif, non ?

(Frida Kahlo & Andre Breton)

Les photographies de Billie Holiday par Carl Van Vechten, aussi. J'assiste à un nouveau rassemblement sensuel autour de Billie que je ne connaissais. Entre moi et elle je veux dire.
avatar
careful

Messages : 687

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etonnant : je trouve

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum