#4 - Au milieu coule Desplechin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#4 - Au milieu coule Desplechin

Message par les spectres le Jeu 3 Juin 2010 - 10:16

Vous souhaitez parasiter ce texte ? C'est par ici ! Wink

les spectres
Admin

Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur http://www.spectresducinema.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: #4 - Au milieu coule Desplechin

Message par Van Stratten le Mar 14 Sep 2010 - 17:26

Je profite d'un petit moment de répit, pour dire que j'ai beacoup apprécié l'article de celui qui se baptise glj par ici. Lire combien Desplechin non seulement se fourvoie, mais se dévoie lui même, et pour rester (presque) dans le champ lexical, se fout le doigt dans l'oeil, alors oui !
Pour ma part je pense à ça depuis Esther Kahn, aussi maniéré que maniériste, d'une ampoule caractérisée rive droite au sujet du théâtre et de l'incarnation, enfin le début de la fin, quoi !!? mais il ne s'agit pas de refaire l'article, j'en ai simplement retenu ces deux phrases très précises :

La folie toute-puissante de celui-ci [Amalric] figure la toute-puissance du montage "décomplexé" de Desplechin qui va dans tous les sens, qui semble ne plus douter de rien alors que le doute était le moteur de sa fiction auparavant.

Les acteurs sont devenus des personnages de théâtre aux rôles immuables, là où la force du cinéaste était justement d'arriver à faire naître de l'instant.

Van Stratten

Messages : 165

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum