ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Aller en bas

ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par glj le Lun 5 Avr 2010 - 0:12

j"ouvre le débat ici même si il a été commencé ou plutot esquissé ailleurs ( sur le forum des cahiers ).
avatar
glj

Messages : 518

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Lun 5 Avr 2010 - 8:27

Salut,

Connais pas, faut dire que je suis pas vraiment un enfant du cinéma bis. Curieusement je crois que j'ai juste vu ses productions récentes pour la TV: l'épisode de Masters of Horror, et son hommage à Hitchcock absolument nul, j'en garde aucun souvenir sinon celui-là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Borges le Lun 5 Avr 2010 - 8:32

j'ai vu deux trucs du maître, un jusqu'au bout; un autre, en m'obligeant à tenir une vingtaine de minutes...
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par DB le Mar 6 Avr 2010 - 13:29

Dario alors ?

J'ai vu son master of horror que j'avais pas trouvé fameux mais très amusant, dans le sens que j'avais ri comme devant un machin potache.

Autrement je ne connais que sa version de Romero "zombies"
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Mer 7 Avr 2010 - 5:36

voila un topic bien documenté : c'est au petit poil !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Mer 7 Avr 2010 - 18:21

ccamille a écrit:voila un topic bien documenté : c'est au petit poil !

C'est vrai que ce topic n'est pas très passionnant dans l'immédiat, ceci dit, tant que t'auras rien fait pour le rendre plus intéressant, je me passerai bien de tes petits commentaires à la mord moi le noeud.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Jeu 8 Avr 2010 - 19:32

quelle élégance ; pour quel succès ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par lorinlouis le Ven 23 Avr 2010 - 13:06

Argento, c'est aussi une histoire d'esthétique.

En tout cas, dans ses films d'horreurs. Je connais mal ses films de la période giallo.

Un peu trop de baroque, de kitsch pour créer une atmosphère quelque peu suréelle dans laquelle se déplie une intrigue qui reste, bien souvent, brinquebalante et brouillonne. Cette désuétude d'une image une peu floue, un peu éthérée (je pense à Suspiria ou à Profondo Rosso, par exemple), qui joue avec les couleurs et les ombres, sorte de retour aux canons originels du film d'horreur, ne vaut plus grand chose aujourd'hui, même si elle demeure toujours charmante, séduisante, je trouve. C'est ce que j'apprécie, j'ai apprécié chez DA.

Mais force est de constater qu'une telle esthétique ne peut survivre et les derniers films d'Argento montrent bien qu'il a été privé, par le temps, par les goûts et les usages, de ses artifices favoris. Reste donc ses histoires insipides et plates, dans le meilleur des cas; saugrenues et sybillines, dans le pire. Pour ma part, j'en reste aux films de la période 70-80, ses ultimes réalisations -La Terza Madre a été une douleur, pas encore vu Giallo- ne m'ont pas vraiment enthousiasmé.

Par contre, les BOs des Goblin déchirent !!! Very Happy






...
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Ven 23 Avr 2010 - 19:07

Laughing




a mieux vieilli:






etc...
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Ven 23 Avr 2010 - 21:48

'lut lorinlouis.

Oui, j'te comprends. D'ailleurs, en réécoutant les soundtracks de suspiria et zombie (un film que j'ai toujours aimé, je ne connais que le montage "Argento'"), plus haut, je succombe assez à leur pouvoir rococo-formaliste et... nostalgique.

J'ajouterai le thème principal de Ténèbres, que je trouve très réussi, avec le "vocoder" (j'adore ce truc) et les roulements de tambours plus loin, vers 2'25'' (qui m'évoquent à chaque fois avec précision le gars qui fait son jogging en vélo sur le pont suspendu, en plan oblique. Une belle séquence.)



avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Ven 23 Avr 2010 - 22:07

Ah oui, je me souviens.

Très bien aussi, ça se rapproche de l'esprit "Richard Pinhas". Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARGENTO : CA VAUT QUOI ?

Message par Invité le Ven 23 Avr 2010 - 22:23

Il faudrait mentionner "la secte", qui est pas mal du tout, souvent attribué à Argento, qui est en le producteur, mais qui fut réalisé par Michele Soavi (la musique est de Pino Donnagio).

ça m'avait plus captivé, en son temps, qu'un film d'Argento. Formellement très abouti + un récit assez envoûtant.


(la b.a. allemande, faut de mieux:)