Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par wootsuibrick le Sam 3 Avr 2010 - 10:38



Gunkan koushin kyoku, la marche de la marine impériale.

Il s'agit de l'hymne de l'armée impériale le plus célèbre, qu'on entend notamment dans une scène du goût du saké de Yasujiro Ozu, et dans la première partie du film chinois "Les démons à ma porte" de Jiang Wen.

Les dialogues suivant ou accompagnant l'écoute enjouée ou triste de la marche de la marine impériale, dans le film de Ozu sont à réécouter...

Une scène qui débute aux alentours de la quarantième minute du film. Un bar. On entend la marche de l'armée impériale.

Le personnage interprété par chishu ryu boit un verre avec un ami :

-Capitaine, comment le japon à pu perdre?

On boit une gorgée, un silence.

-ça a été très dur pour moi. Quand je suis rentré, je n'avais plus de maison, rien à manger. Pas un sou!
J'ai emprunté à mon beau-père pour monter mon garage. ça marche bien maintenant.

puis quelques lignes de dialogues sur la situation familiale actuelle après.

- ça a du mieux se passer pour vous.

-J'ai souffert moi aussi. Un ami m'a aidé à trouver du travail.

On boit une gorgée, un silence.

-Qu'est-ce qui se serait passé si le Japon avait gagné?

On commande une autre bouteille d'alcool.

-On serait tous les deux à New York si on avait gagné la guerre. Pas dans ce bistrot, dans un vrai bar américain.

La bouteille d'alcool est déposée devant les deux clients.

-Depuis la défaite, les jeunes n'écoutent que de la musique américaine. Si on avait gagné la guerre, ce serait leurs gosses aux yeux bleus qui joueraient du shamisen.

-On a bien fait de perdre. (rire)

-Vous croyez?

-En tout cas on a pu virer un tas d'imbéciles. Je ne parle pas de vous bien sûr, capitaine. Vous êtes différent. Buvez donc!

On sert un verre.

Une minute après on danse un peu éméché sur la marche de la marine impériale en faisant le salut militaire.





Une des dernière scène à 7 minutes de la fin du film. Le même bar. On propose au personnage interprété par Chishu Ryu qui noie son chagrin en buvant du saké après le mariage de sa fille, d'écouter un disque. On choisit la marche impériale. En écoutant le morceau deux personnages assis pas très loin, lancent ces répliques :

-L'annonce du quartier général, ce fut très exactement à 5 heure 30 que la Marine Impériale fut...

-Défaite.

-Eh oui! La défaite...





On entend la marche de la marine impériale à partir de la minute et demi de cette bande annonce du goût du saké :





Dernière édition par wootsuibrick le Sam 3 Avr 2010 - 10:45, édité 2 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par ^x^ le Sam 3 Avr 2010 - 10:54

j'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:48, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par wootsuibrick le Sam 3 Avr 2010 - 10:59

Le viol sur les jeunes filles japonaises, un thème très récurrent dans le cinéma de genre japonais des années 60/70. Voir la série des Rica, la délinquante métisse, dont le premier épisode est réalisé par Ko Nakahira, le réalisateur de Passions Juvéniles. Passions Juvéniles, un film que j'aime bien, est l'un des rares films japonais des années 50 qu'Oshima Nagisa critique, aimait.
Le frère de l'un des interprètes de Passions Juvéniles Ishihara Yujiro, est ou fut le gouverneur de Tokyo... Un mec très à droite. Je crois qu'il a aussi écrit le roman à l'origine du film. à vérifier.
Sinon, l'un des meilleurs films sur le métissage fruit de l'immédiat d'après guerre que j'ai vu, c'est dans la série stray cat rock, avec Kaji Meiko, réalisé par Hasebe Yasuharu en 1970. ll s'agit de l'épisode qui s'intitule "sex hunter". Des voyous d'extrême droite y font la chasse aux métis...
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par ^x^ le Sam 3 Avr 2010 - 11:16

j'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:47, édité 4 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par wootsuibrick le Sam 3 Avr 2010 - 11:19



Apparemment, je viens de tomber dessus, il s'agirait d'une photo de Yukio Mishima et Shintaro Ishihara le gouverneur de Tokyo qui aurait écrit dans sa jeunesse le roman à l'origine du film Passions Juvéniles (Crazed Fruit).
La fascination de Yukio Mishima pour le bushido et la figure impériale... c'est connu je crois.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par wootsuibrick le Sam 3 Avr 2010 - 11:23

J'en ai vu que deux dans la série, des stray cat rock. Et parmi les deux que j'ai vu, Sex Hunter est de loin le meilleur. J'ai même était très surpris en repensant à ce que j'avais vu de Hasebe avant ça. Il est le réalisateur du moins bon épisode de la femme scorpion ayant dans le rôle titre Kaji Meiko. Le quatrième épisode je crois...
L'autre épisode de stray cat rock que j'ai vu c'est "female boss".
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par Borges le Sam 3 Avr 2010 - 14:45

une scène du goût du saké de Yasujiro Ozu,

une de mes scènes favorites
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japon en guerre, propagande, critique d'après guerre.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum