blogs forums sites revues le reste

Page 4 sur 29 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par jll le Lun 25 Jan 2010 - 23:52

Merci Largo pour le lien vers Télarama, je n'avais pas trouvé l'article sur leur site. Laissé un message dans le vague espoir que la web-critique ne soit pas toujours a priori déconsidérée.

Bien à vous les spectres

jll

Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Borges le Mar 26 Jan 2010 - 0:03

-il y a

(en moyenne)

-l'approche universitaire, des concepts, parfois, pas d'affects, ni d'écriture : c'est mort.

-l'approche des critiques, de l'écriture, parfois, pas de concepts, pas d'affects : c'est du vide et de la pose

-l'approche du net, de l'affect, parfois, pas de concepts, pas d'écriture : c'est des cris.


comme disait deleuze, "la critique, c'est la mise en mouvement du concept par l'écriture, de telle manière que l'on soit affecté par les cris, mais pas abruti."






Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par jll le Mar 26 Jan 2010 - 0:34

Hello Borges,

l'écriture critique je n'y crois pas. Quel prétention de vouloir se mettre à la hauteur de l'artiste par son écriture. Porter témoignage de ce qu'il y a dans le film oui, singer sa forme non.

Si tu vois des concepts nouveau, préviens moi aussi. Je vois plutot des concepts existants que l'on essaie d'appliquer pour rendre compte du film.

L'affect toujours, suffit de lire entre les lignes.

jll

Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par DB le Mar 26 Jan 2010 - 8:43

Le_comte a écrit:C'est un triste article, surtout ce passage :

"Ce ne sont que des gens qui parlent depuis leur balcon à d’autre gens qui veulent bien les écouter". Il voit dans le ton péremptoire de cette critique la démagogie contemporaine qui voudrait que tout ce qui se dit dans un lieu de pouvoir soit sujet à caution, tandis que le grand n’importe quoi du net serait forcement véridique. Il y a une étrange crédulité à penser que le summum de la liberté c’est de naviguer dans un lieu où la parole n’est pas contrôlée.

Cela me fait beaucoup penser à Rancière dans La Haine de la Démocratie... UN autre bel exemple de haine de la démocratie.

DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Mar 26 Jan 2010 - 9:28


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par adeline le Sam 27 Fév 2010 - 0:13

L'édito d'Indepedencia de ce mois-ci :

Le plus important dans cette affaire, c'est que la revue vit malgré tout, nous permet à tous d'exister, et dès lors d'atteindre cette ambition, formulée au départ, de repenser la profession critique. Qu'internet maintienne la gratuité, cela peut se justifier. Mais la critique y est alors forcée de vivre d'autres expédients, d'imaginer d'autres formes aussi, mais nous ne sommes pas les seuls : voyez les salles, les vidéo-clubs, confrontés à bien pire. Après tout, Internet est un lieu offensif, pas un refuge. Les forums y font la loi car rien ne vient contrebalancer leur logorrhée, ça ne durera pas. Ce n'est pas à internet de craindre pour son avenir mais à la presse papier. Il y a peu, voire pas, de sites critiques contrebalançant leur présence uniquement digitale par une inscription dans un lieu, une participation à des évènements physiques. Qui le pratique d'une manière professionnelle, comme dans le mot de Truffaut : chacun a un métier, le sien et critique de cinéma (ce qui veut dire que critique est une activité répandue, mais qu'elle est avant tout un métier). Chance du 104 bien sûr, mais renouvelable ailleurs.


Ah là là, la loghorrée non construite, offensive et offensante des plébéiens foruméens, au-dessus desquels le critique plane à des kilomètres, lui qui écrit et qui ne loghorre pas. Mais la vie est dure, pour celui qui veut exercer le métier de critique, et à Indépendencia, ils sont tous bénévoles, les pauvres...

Oui, Independencia invente une nouvelle critique : la transcription d'entretiens, de débats, et de conversations de comptoirs entre critiques.
Une vraie révolution de la pensée critique...
Rolling Eyes

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010 - 12:08

non mais c'est pas le résultat qui compte Adeline, ce qui compte c'est que les 4000, oui vous avez bien lu, 4000 visiteurs par mois sentent que ces gens-là se prennent bien assez au sérieux derrière le petit air dégagé de certains de leurs textes.

C'est tout ce que je retiens de cet édito à peu près illisible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par adeline le Dim 28 Fév 2010 - 21:44

Merci pour l'article Borges.

Je crois que les centres d'animation de Paris, ceux qui travaillent vraiment dans les quartiers, sans artistes de renommée internationale mais avec plein d'artistes quand même, l'ont assez mauvaise de l'argent investi dans le 104, alors qu'ils n'arrivent jamais à boucler leur budget, et qu'ils sont contraints de payer les gens au lance-pierre...

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Dim 28 Fév 2010 - 21:50

pourtant en matière de quartier delanoé, c'est top !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Lun 8 Mar 2010 - 0:35

adeline a écrit:
Ah là là, la loghorrée non construite, offensive et offensante des plébéiens foruméens, au-dessus desquels le critique plane à des kilomètres, lui qui écrit et qui ne loghorre pas. Mais la vie est dure, pour celui qui veut exercer le métier de critique, et à Indépendencia, ils sont tous bénévoles, les pauvres...

Oui, Independencia invente une nouvelle critique : la transcription d'entretiens, de débats, et de conversations de comptoirs entre critiques.
Une vraie révolution de la pensée critique...
Rolling Eyes

c'est vrai que cette façon de transcrire des discussions entre copains est particulièrement désagréable à lire. L'impression pour le lecteur de se retrouver au milieu d'échanges auxquels il nous est demandé de goûter toute la finesse et l'importance en fermant son bec. Les attaques de ER contre la loghorrée des forums font sourire tant on lit tout et absolument n'importe quoi dans ces fameux échanges retranscrits (cf le papier sur le dernier Anderson)..

(le truc de O&R est en train de virer au grand n'importe quoi, c'est triste et ridicule de voir ces gens refuser de se positionner stratégiquement pour pouvoir rester dans tous les camps à la fois, ceux qui défendent le truc -intérêts à soutenir les gens qui sont derrière-, et ceux qui tirent dessus -parce que ça fait toujours bien d'être du côté des "rebelles" plus rebelles que les rebelles même si les revendications sont pour le moins floues).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Largo le Mar 23 Mar 2010 - 15:36

Tiens, vous connaissiez le blog de Thoret ?

Au programme, ciné & politique... Ca a pas l'air hyper-passionnant...

Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par adeline le Lun 29 Mar 2010 - 17:06

Ce que j'aurais aimé faire à nouveau au festival du réel cette année et n'ai pas eu le temps de faire, ce blog l'a fait, et ça me semble très bien :

http://fromafog.blogspot.com/2010/03/les-films-reves-eric-pauwels-festival.html

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par ^x^ le Mar 6 Avr 2010 - 12:19

j'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:44, édité 1 fois

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par ^x^ le Jeu 15 Avr 2010 - 10:46

J'imagine


Dernière édition par careful le Sam 24 Avr 2010 - 18:26, édité 1 fois

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Borges le Jeu 15 Avr 2010 - 12:17

c'est un événement considérable, la photo...on en a même parlé à la télé, je viens de voir ça, mais faire de rimbaud en Afrique un mec chouette et tout le cinéma, ça marche pas trop..."la charité est cette clé..."

Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Jeu 20 Mai 2010 - 17:32

Même si il faut comme l'année dernière payer pour voir en entier, il semble que la prose de Burdeau à Cannes rejoigne largement, vu les titres des articles, les élans de ER :

http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/140510/films-capitalisme

Dernier texte de ER sur Independencia sur Assayas et Beauvois :

http://independencia.fr/FESTIVALS/CANNES_2010_MadeInUsa.html

excusons le marxisme rabattu sauvagement et sans finesse sur la chrétienté du point de vue des "pratiquants" (?), c'est pour les besoins de la démonstration et surtout c'est écrit en un quart d'heure car le dispositif festival appelle déjà ER ailleurs.

Tout cela rejoint ce que nous disait M.. l'autre jour : copinage de ER et EB, et gueguerre avec Les Cahiers (qui ont semble-t-il apprécié, contre toute attente, le Assayas).

j'ai vu une présentation du film de Beauvois à la TV, le cinéaste en lunettes noirs et tout, le baratin de l'équipe, ça m'a un peu écoeuré du film à l'avance, je sais pas pourquoi ..

Pour revenir à Kiarostami, il est marrant de constater que des personnes qui se réclament d'Agamben craignent à ce point les cinéastes qui rappellent à leurs spectateurs ce qu'est un dispositif (en l'occurence le cinéma). Sans doute que c'est beaucoup plus marrant de le citer dans un texte sur "In The Air" qu'à propos d'un film de Kiarostami..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Borges le Ven 21 Mai 2010 - 16:12

sur les forums, on découvre parfois des metteurs en scène "inconnus" (de ceux qui ne les connaissent pas); comme Alexei Balabanov, un gars qui fait des films sans concessions, disent certains; les autres disent nationalistes, libéraux, d'extrême droite...antisémites, racistes, xénophobes... anticommunistes (le communisme fut un corps étranger dans l'âme russe éternelle; bien entendu, la révolution communiste ce sont les juifs), etc.



http://www.diis.dk/graphics/Publications/WP200 /spz_russian_conservatism.pdf

http://www.jamestown.org/single/?no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=28401

http://www.kinokultura.com/2009/25r-morphia-ob.shtml

http://www.russiablog.org/2007/06/russias_declining_population_w.php

etc


mais bon, certains disent que c'est avant tout de la poésie dans le sens le plus russe du terme :

People who call it nationalist, anti-semitist and racist do not even scratch the surface. Balabanov is an artist in the best Russian ‘poetic’ tradition.

http://www.cinemastrikesback.com/?p=488

Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Ven 21 Mai 2010 - 18:57

Je ne vois aucun inconvénient à dire que, contrairement à toi, je ne connaissais pas ce réalisateur. Où ai-je écrit qu'il est "inconnu"?

Tu le connaissais, par contre, visiblement, avant d'aller à la pêche au net, pour y sélectionner les angles de vue les plus alarmants...

D'autant que les analyses des films de Balabanov ne sont pas légions, et qu'ils sont peu ou pas distribués ici, contrairement à un Sokourov.
Quelques articles hâtivement compilés (je les ai consulté également après vision du film, cherchant des infos sur les moteurs de recherche), ça ne permet pas de dégager une analyse rigoureuse et informée.

Certains disent, d'autres disent, donc... Ce n'est pas très sérieux ni fiable comme méthodologie critique.

Je n'ai pas vu dans ce film ce que tu mentionnes: le film n'apparaît nullement comme la représentation du communisme soviétique tel un corps étranger à extirper de "l'âme russe".

Balabanov, dans une interview, présente son film à l'inverse comme à la fois une critique du nostalgisme de la "grande Russie" sous son passé communiste - nostalgisme incarné par le Poutinisme d'aujourd'hui - et la représentation d'un état de dislocation sociale, au moment de la transition Gorbatchov vers la dé-soviétisation - transition dans laquelle Balabanov saisit notamment l'éclosion des néo-oligarchies du capitalisme sauvage.

L'ordre ancien (non pas le "communisme" en tant que tel, le "communisme" spécifique de l'URSS, évitons les amalgames dont on pressent la teneur), qui n'existe déjà plus dans le contexte du film, est figuré sous la forme d'une mécanique fantômatique, morcellée et folle, tournant à vide. On est dans une "zone grise" où se prépare selon Balabanov à la fois la balkanisation et la constitution d'une "voyoucratie" oligarque anarcho-capitaliste.

Ce n'est donc ni un film jubilant sur l'effondrement du bloc communiste soviétique comme corps étranger à "l'âme russe de l'éternelle Russie", ni un film appelant à rejoindre le rêve poutiniste de la réunification de la "grande Russie". C'est un constat de dévastation du champ social, économique, politique, en Russie, à partir de 1984; une sorte d'inter-land anomique et psychotique (comme dans les deux films de Kanevski: "bouge pas, meurs, ressuscite", et "une vie indépendante", le baroque en moins); une image, allégorique, vraie ou fausse, de l'état de la société à ce moment-là.


Tes liens sont certainement intéressants, notamment concernant le film ultérieur; il faut bien sûr en tenir compte; ils constituent cependant une analyse, partiale et partielle, sélectionnée par tes soins, qui ne représente pas forcément le propos et le travail du réalisateur.


Je suppose donc que tu as vu le film. Mais peut-être n'en as-tu pas besoin, comme souvent, et tu as mené des investigations sérieuses, tu disposes de suffisamment d'informations dignes de confiance pour savoir à quoi t'en tenir, et si c'est le cas, merci par avance de nous éclairer, une fois de plus, sur ce qui mérite d'être vu et ce qui ne mérite pas de l'être. Tes analyses seront bienvenues, lues et méditées avec beaucoup d'intérêt, ceci dit sans ironie.


Dernière édition par Simon Cussonaix le Ven 21 Mai 2010 - 20:38, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Ven 21 Mai 2010 - 19:35

quel ronchon !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Borges le Ven 21 Mai 2010 - 20:24

en fait, je connais pas du tout, rien vu; comme je m'intéresse un peu aux guerres russes, je suis tombé sur un truc où l'on disait que ses films faisaient la propagande de la politique de putin, c'est tout; j'ai survolé, et puis... la vie va... j'avais même oublié son nom avant de le retrouver auteur d'un grand film...



quand je dis "inconnu" (pour ceux qui ne connaissent pas, dont moi) c'est que c'est aussi un auteur hyper "culte" dans son pays et que les adolescents s'arrachent ses dvd;




‘Russia and Postcolonialism?’ Surely, It Should Have Read Neo-colonialism: Aleksei Balabanov’s Brat 2 (2000)


on peut aussi lire cet article;

ceci
http://www.wsws.org/articles/2002/nov2002/cot2-n16.shtml

les livres google :


http://books.google.com/books?id=SccO4V3vfnkC&pg=PA130&dq=Aleksei+Balabanov&cd=2#v=onepage&q=%20Balabanov&f=false




en fait, je dois l'avouer, j'ai quelques préjugés; dès qu'on me parle d'un metteur en scène russe post-communisme, je suis sur mes gardes; dès qu'on me décrit un film d'une certaine manière, je suis sur mes gardes; quand on me dit d'un film qu'il est nihiliste, sachant un peu l'histoire du mot, du concept, du mouvement, je sais que ça peut puer l'extrême droite, surtout quand ça vient de la Russie; "ah plus rien ne marche, les gens ne croient plus en rien; voyez nos sociétés, que d'atrocités..." pensons au grand dosto et à ses démons...



en fait, pour moi, on peut voir ce qu'on veut, mais quand on me raconte qu'un auteur puant est un grand auteur, surtout dans ce genre de cinéma... (car c'est tout de même pas céline)



mais c'est pas un secret, ses orientations politiques :



So it is no accident that at the end of January we saw new signs of life from Russia's conservatives. First, the respectable journal Vedomosti, and then the REGNUM information agency, published a most remarkable document entitled "The Serafim Club Memorandum." Named after one of Russia's most revered saints, Serafim of Sarov, this club has brought together a number of public figures who have in common a right-wing, conservative orientation. Almost none of them are in power. The nucleus of the new movement comprises three political commentators from the "Odnako" ("However") program on the ORT TV channel, Mikhail Leontiev, Maksim Sokolov and Aleksandr Privalov. It also includes the chief editor of the influential economic weekly, Ekspert, Valery Fadeev, and another well-known producer, Aleksei Balabanov, creator of the chauvinist movie blockbusters "Brother-2" and "War." With such heavyweights on board, the club should be taken seriously. These men have already had a significant impact on both public opinion and the policies of the authorities.

The content of the club's first document is essentially an appeal to "abandon the politics of fear for the politics of growth." Russia's current political elite is accused of inertia and reluctance to make effective use of its existing capabilities, resources and opportunities to speed up economic development. With Russia's new capitalist managers in place, with a huge internal market, and with a rather unexpected looming world crisis, Russia should be poised for takeoff. In the words of the appeal, "Russia can either accept her historical defeat and agree to take a back seat, or reclaim her rightful position among the world leaders." Playing against Francis Fukuyama's "End of History," the appeal calls for the country to make a triumphant "return to history." Otherwise, it warns, "the victors will show us our place in the backyard of the new world system." The rhetoric of these "prophets of the new empire" is full of mysticism and religious allusion: the "return" must be achieved by means of an "unconditional faith that death can be overcome by a zeal for resurrection." This "zeal for resurrection" is considered impossible without "ideological unity," the absence of which is of great concern to the "Serafims."




le truc, c'est qu'il y a rien à prouver, démontrer... c'est là...



« émotion et énergie, je n’ai rien d’un intellectuel. Le temps de Bergman et fellini et tarkovski c’est fini. Ils sont ennuyeux ; les gens veulent voir de vrais sentiments et de l’énergie. Ils en veulent pas penser. Le cinéma, c’est une industrie de masse et les gens veulent voir des films stimulants et intéressants. «

(Balabanov)

Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Ven 21 Mai 2010 - 20:51

Concernant cet article, j'ai des soupçons également... De quel horizon précis parle l'auteur, il faudrait s'interroger et se renseigner. Chauvinisme, on sait pas, c'est lui qui le dit. Le Balabanov m'a paru très éloigné de Sokurov, par exemple.
Son appartenance à ce "Serafim Club", est ce étayé ? Si oui, alors, y a des questions à se poser

J'ai prononcé le mot de "nihilisme" dans un sens particulier: la description d'un état de nihilisme. Mais en ce sens, ce que j'ai perçu, c'était que le film n'était pas lui-même une tentation nihiliste, montrait le cauchemar de cet effondrement, d'un monde livré à des caprices absurdes et aléatoires, d'une norme folle en elle-même, d'un inter-land social anomique.
L'expérience que j'ai eue du film, c'était quelque chose de plutôt "kafkaien" (j'y ai pensé pas mal, et ce Balabanov a justement réalisé une adaptation du "château").


Mais ok, je suis attentif à tout ça...


PS: les interviews de ce Balabanov sont plutôt provocatrices, jouant sur un style d'humour pince-sans-rire, faut en tenir compte, aussi.

PS2: j'ai pas postulé que c'était un "grand auteur", c'est juste précisé que j'ai cru voir un "grand film"... Mais bon, j'avais de la fièvre, aussi. Néanmoins, l'impression que c'est un "grand film" persiste. J'attends que les antibiotiques fassent leur effet... lol


Dernière édition par Simon Cussonaix le Ven 21 Mai 2010 - 21:16, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Ven 21 Mai 2010 - 20:57

nous y voila quand les idées viennent à manquer, psitt, kafka ...

quant au monde livré à des caprices absurdes et aléatoires, d'une norme folle en elle même, pourquoi aller chercher si loin : il est là sous tes yeux, le forum.

après quoi tu cours exactement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Invité le Ven 21 Mai 2010 - 21:11

après quoi tu cours exactement ?

Après rien du tout, pourquoi? Je m'intéresse à ce qui m'intéresse, c'est tout. lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: blogs forums sites revues le reste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 29 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum