Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Invité le Mer 25 Nov 2009 - 13:00

J'ai vu un morceau d'épisode de "24" l'autre jour. Un truc totalement paranoïaque, avec mouvements de caméra enveloppants brusquement coupés et zooms lents sur le visage renfermé du personnage principal rongé par je ne sais quelle maladie. Ambiance brumeuse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par DB le Mer 25 Nov 2009 - 15:32

lorinlouis a écrit:Et les séries d'animation ? On n'en parle pas des séries d'animation ? Wink


J'adore les séries américaines animées regressives : South Park, Family Guy, American Dad, Cleveland Show.
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par lorinlouis le Mer 25 Nov 2009 - 15:34

David_Boring a écrit:


J'adore les séries américaines animées regressives : South Park, Family Guy, American Dad, Cleveland Show.

Et moi donc ! J'ajouterai également les Simpsons et Futurama. Wink
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par wootsuibrick le Mer 25 Nov 2009 - 15:34

lorinlouis a écrit:Et les séries d'animation ? On n'en parle pas des séries d'animation ? Wink

Gundam... pour comprendre la psyché japonaise d'après après guerre. lol
avatar
wootsuibrick

Messages : 1834

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par lorinlouis le Mer 25 Nov 2009 - 15:58

wootsuibrick a écrit:
Gundam...

Il faudrait que je vois ça, un jour. Rolling Eyes
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par wootsuibrick le Mer 25 Nov 2009 - 16:05

Si jamais tu devais essayer je te conseille, la toute première série de 1979, compilé en films (3 films de deux heures chacun je crois).
Cette série peut aider à mieux apprécier le film uniquement fabriquer pour le cinéma "char contre attaque" qui clos le premier arc (on va dire) :
avatar
wootsuibrick

Messages : 1834

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Borges le Mer 25 Nov 2009 - 17:02

David_Boring a écrit:
lorinlouis a écrit:Et les séries d'animation ? On n'en parle pas des séries d'animation ? Wink


J'adore les séries américaines animées regressives : South Park, Family Guy, American Dad, Cleveland Show.



Il y a une première manière de parler d’un film, qui est de dire “ça m’a plu”, ou “ça m’a pas enthousiasmé”. Ce propos est indistinct, car la règle du “plaire” laisse sa norme cachée. Au regard de quelle attente tombe le jugement ? Un roman policier peut aussi plaire ou ne pas plaire, être bon ou mauvais. Ces distinctions ne font pas du roman policier en question un chef-d’oeuvre de l’art littéraire. Elles désignent plutôt la qualité, la couleur, du bref temps passé en sa compagnie. Après quoi vient une indifférente perte de la mémoire. Appelons ce premier temps de la parole : le jugement indistinct. Il regarde l’indispensable échange des opinions, lequel porte souvent, dès la considération du temps qu’il fait, sur ce que la vie promet ou soustrait de moments agréables et précaires.


(Badiou)
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par lorinlouis le Mer 25 Nov 2009 - 17:23

David_Boring a écrit: Cleveland Show.

Assez curieux, d'ailleurs, la manière dont s'est finalement dédoublé Family Guy en une série d'animation ethnique, avec le Cleveland Show. C'est plaisant de retrouver une déclinaison humoristique de ce genre. Un genre qui avait tendance à disparaître ces dernières années, au profit d'autres formes de comédies ou de séries TV.
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par DB le Jeu 26 Nov 2009 - 8:10

lorinlouis a écrit:
David_Boring a écrit: Cleveland Show.

Assez curieux, d'ailleurs, la manière dont s'est finalement dédoublé Family Guy en une série d'animation ethnique, avec le Cleveland Show. C'est plaisant de retrouver une déclinaison humoristique de ce genre. Un genre qui avait tendance à disparaître ces dernières années, au profit d'autres formes de comédies ou de séries TV.


Ethnique ?

Le personnage de Cleveland existait depuis le début. Mais la moquerie du Cosby Show et consorts est suranné dans la série (et puis ça sent le décalcomanie). Il existe un épisode de South Park qui moque l'écriture des Family Guy, l'aspect intrigue principale- qui amène la secondaire et résout la principale et l'ensemble qui sert une succession de gags qui n'ont rien à voir avec les deux intrigues. "oh boy it reminds me..." "like that time when i tried tea with Mr T." etc etc




PS : Lolo, Roadhouse !
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par lorinlouis le Jeu 26 Nov 2009 - 11:32

Oui, ethnique, dans le sens d'une série reprenant l'univers, les références, humoristiques ou non, les préoccupations de la communauté noire américaine. A l'instar des incunables du genre, les Sanford & Son, Good Times et, oui, le Cosby Show. Sans oublier le bon vieux Fat Albert, autre série animée, que présenta et anima BC pendant de nombreuses saisons.

Mais oui, le Cleveland Show, même s'il cherche à dénoter ces multiples influences, à s'y lier, ne s'adresse pas à la communauté noire et ne tente pas cette adresse non plus. Ca reste dans les "teintes" initiales, celles de FG.

(désolé, Simon, je n'arrive pas à voir l'image que tu as postée. L'ordi du boulot est sécurisé et donc, refuse d'afficher ce que j'imagine être quelque chose d'osé. Laughing)
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par ^x^ le Jeu 26 Nov 2009 - 16:26

Ne pas oublier The Boondocks (saison 1 & 2)







The Boondocks est un comic strip créé et écrit par Aaron McGruder. La première bande est publiée en 1997 pour le journal de l'Université du Maryland sous le nom The Diamondback et le strip a commencé à être publié dans les journaux en 1999.

C'est l'un des seuls comic strips américain à avoir comme personnages principaux des afro-américains, il nous décrit la communauté afro-américaine d'aujourd'hui et ses rapports avec la communauté blanche. Il sera critiqué par les lobbies de ces deux communautés et jugé anti-patriotique par beaucoup après le 11 septembre 2001. Le strip critiquera très vite "l'élan patriotique", les mesures anti-terroristes du gouvernement américain et dénoncera les liens de la famille Bush, de Ronald Reagan et de la CIA avec Oussama Ben Laden et les Talibans.

http://www.adultswim.com/shows/theboondocks/index.html



Cette série raconte l'histoire de deux frères afro-américains, Huey et Riley Freeman, et de leur grand-père Robert Freeman. Devenu riche, Robert Freeman décide de quitter Chicago pour une ville imaginaire dans le sud des États-Unis. Ainsi Huey et Riley, vivant avec leur grand-père, quittent le ghetto de Chicago pour se retrouver dans une banlieue majoritairement blanche, riche et paisible. D'ailleurs le titre « Boondocks » signifie « banlieue ennuyeuse ».

Pas mal de starlettes du genre Snoop Dogg, Mos Def, DJ Pooh, Busta Rhymes, Samuel L. Jackson, Jay Z, Lil Wayne etc...ont prêté leur voix.







http://www.youtube.com/watch?v=45ZIE91yx0c&feature=related "lol"
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Invité le Jeu 26 Nov 2009 - 17:04

Il y avait des pages du comics dans The Source, à l'époque où je le lisais. Je me marrais bien en les lisant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par lorinlouis le Jeu 26 Nov 2009 - 18:04

Tu m'en avais parlé à l'époque, Careful. Jamais eu l'occasion d'aller voir ça de plus près.
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par ^x^ le Jeu 26 Nov 2009 - 18:15

Ah oui...la bonne époque où l'on pouvait courir cul nul ds l'herbe tous les deux et placer un smiley a chaque bout de phrase...
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par lorinlouis le Jeu 26 Nov 2009 - 18:27

(Soupir) Laughing
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Borges le Jeu 26 Nov 2009 - 18:40

ah le bon vieux temps des smilies

que de regrets

Wink
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Invité le Jeu 26 Nov 2009 - 18:56

que de mélancolie, mes amis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par glj le Jeu 26 Nov 2009 - 21:35

melancolie, oui mélancolie jm

pour revenir à south park, c'est tout de même le must en matière de série animée des dernière années : humour dévastateur en adéquation avec son animation.
avatar
glj

Messages : 518

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Borges le Sam 12 Déc 2009 - 19:16


Je viens de voir "The Remorseful Day"; et il faut bien dire que parmi les plus belles séries du monde, il y aura, il y aura eu : "Inspecteur Morse"; il y en a pas tant que ça; moi, jusque maintenant, j'en ai deux.

Morse (Detective Chief Inspector), la seule série dont la puissance mélancolique, l'angoisse, l'affect de deuil constant, atteint à quelque chose que l'on pourrait nommer avec Heidegger l'esseulement, la singularisation absolue de l'être-pour-la mort.



« La visée des lois, c’est de prendre en charge le matériau humain, de l’humaniser, de sorte que le désir se pérennise à travers les générations d’individus voués à la mort. Comme dans la fable de Kafka, dans le Procès, le secret de la loi, c’est la mort. »

(Legendre)

« La fonction du désir doit rester dans un rapport fondamental avec la mort. La terminaison de l’analyse, la véritable, j’entends celle qui prépare à devenir analyste, ne doit-elle pas à son terme affronter celui qui la subit à la réalité de la condition humaine? C’est proprement ceci que Freud, parlant de l’angoisse, a désigné comme le fond où se produit son signal, à savoir l’Hiflosigkeit, la détresse, où l’homme dans ce rapport à lui-même qui est sa propre mort -mais au sens où je vous ai appris à le dédoubler cette année- n’a à attendre l’aide de personne. »

(Lacan)


le créateur du personnage a du abandonner son boulot de prof quand il est devenu sourd, ce qui sans doute explique la terrible solitude que dégage la série, et le personnage, car comme disait le vieux Kant : ”Etre incapable de voir vous isole des choses. Etre incapable d'entendre vous isole des êtres."
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par GM le Ven 18 Déc 2009 - 11:02

adeline a écrit: La pose ultime étant ensuite de trouver des qualités aux séries les "pires" comme si on avait un nouveau regard, réellement "juste" (Guillaume Massart qui trouvait que les silences de Derrick étaient soit bressoniens, soit straubiens, soit ruiziens soit tout à la fois).

ah bon?
j'ai jamais écrit ça.
j'ai parlé d'un bout de derrick vu dans un état second qui était incompréhensible et devenait à ce point surréaliste qu'il me rappelait certains ruiz, bien involontairement, et je disais que c'était sans doute la meilleure manière de regarder derrick, dans un état second, sans avoir vu le début, sans rien y comprendre.

GM

Messages : 94

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par wootsuibrick le Ven 18 Déc 2009 - 11:29

coucou GM.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1834

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Borges le Ven 18 Déc 2009 - 15:15

le roi des clowns et de la triche en pleine tournée de promotion.
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Largo le Ven 18 Déc 2009 - 15:54

Borges a écrit:le roi des clowns et de la triche en pleine tournée de promotion.

Dans ce cas, on a été de bons attachés de presse !
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par GM le Sam 19 Déc 2009 - 10:37

plus précisément, borgès, mon amour, ma pupuce, j'ai été directement racolé par les spectres par MP interposés sur le forum de FDC, où "la rédaction" m'a signalé la chose.

Mais rassure-toi, je repars fissa.

GM

Messages : 94

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Invité le Sam 19 Déc 2009 - 11:06

GM a écrit:plus précisément, borgès, mon amour, ma pupuce, j'ai été directement racolé par les spectres par MP interposés sur le forum de FDC, où "la rédaction" m'a signalé la chose.

Mais rassure-toi, je repars fissa.


Attention révélation :

Spoiler:
Tout à fait, soyons transparent c'est important pour éviter tout malentendu, j'ai signalé hier à GM la conversation autour des films "Outrage et Rébellion" et du sien en particulier par PM.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les spectres ne parlent pas des séries?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum