.....

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: .....

Message par ^x^ le Mar 24 Nov 2009 - 21:58

http://tv.lepost.fr/2009/11/24/1808139_dati-vs-anyss-arbib-insulte-par-un-crs.html

Au fait, Canal+ est payé par ce qu'il reste du PS ?

Incroyable Dati rabbit
Elle aime vraiment toucher les avant bras de ses interlocuteurs...on appelle ça un petit "ferme ta gueule" en langage du corps.
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Invité le Mar 24 Nov 2009 - 23:15

careful a écrit:Au fait, Canal+ est payé par ce qu'il reste du PS ?

Shocked

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Canal%2B

http://www.acrimed.org/article1191.html?debut_mmrub=0

Dommage si le rire de Borges n'est pas scandaleux Adeline, en vérité, c'est toutes les répliques qui devraient l'être pour ceux contre qui elles s'opposent.

Faut trouver la forme ! Mais on veut pas de celle que préconise Canal, dont le patron est un ancien de Rhône-Poulenc, soit dit en passant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par ^x^ le Mar 24 Nov 2009 - 23:45

" Le fondement de la ligne éditoriale de Canal + est historiquement la différence, nourrie par des valeurs d’opposition, de rebellion, de transgression, d’exclusivité et de singularité " Sont cités en exemple : les animateurs, l’habillage (logos, génériques, etc.), l’émission " Nulle part ailleurs " (" le ton transgressif et la grande liberté de parole "), " Les Guignols ", " Les Nuls ", " Les Deschiens ".

" Ce positionnement n’a plus de sens dans le monde actuel, (il) peut même être considéré comme passéiste (...) En vingt ans, la société française a connu une mutation considérable : elle est passée d’une société homogène à une société éclatée (...) Or, dans une société en désagrégation, les valeurs de rupture sont anxiogènes. Elles renforcent le sentiment d’exclusion et d’atomisation de la société et ne suscitent pas l’adhésion du public. (...) Le positionnement de Canal doit être positif. "

Abandonnant les terrains de " la rupture ", " du décalage ", de " rebellion ", Canal Plus devra se recentrer sur " les valeurs plus larges et plus positives d’éthique, de transparence, de rassemblement et d’intelligence (...) Le projet culturel de la chaîne Canal + est de donner du plaisir avec du sens. "

L’abonné deviendra " en effet un amateur éclairé, un peu expert (...) Expert du football, (expert) en décryptage d’information ". Cette info " devra visualiser une très grande éthique ", tandis que dans le domaine de la fiction, la chaîne devra " labourer sur des champs polémiques ".

Tout réside à présent ds ce petit sigle "+"
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par lorinlouis le Mer 25 Nov 2009 - 5:36

Jacques Chirac, piégé par une télévision, tient un propos ambigu sur un Noir

Je ne crois même plus qu'il s'agisse de "piège". Ces gens ont une parole et une pensée qui ne reconnaissent aucune limite, aucune borne, même les plus élémentaires, les plus universelles.

En rire, oui. Mais sans desserrer les poings.
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par adeline le Mer 25 Nov 2009 - 8:10

JM a écrit: en vérité, c'est toutes les répliques qui devraient l'être pour ceux contre qui elles s'opposent.

Hello JM,

je ne comprends pas ta phrase. Les répliques de qui ? Qui s'opposent à qui ?

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Invité le Mer 25 Nov 2009 - 10:09

adeline a écrit:
JM a écrit: en vérité, c'est toutes les répliques qui devraient l'être pour ceux contre qui elles s'opposent.

Hello JM,

je ne comprends pas ta phrase. Les répliques de qui ? Qui s'opposent à qui ?

Hello,

Je sais pas, tu me casses un peu les pieds, faut peut-être répondre de notre fêlure vis à vis du climat qui s'installe par des mises en scène aussi, et pourquoi pas comiques, burlesques, oui ... le rire c'est pas forcément un truc qui se trouve, comme ça, genre "souriez, montrez que vous êtes contents, c'est pour la photo", pas n'importe quel rire, surtout devant des énoncés comme ceux qu'on peut entendre dans les vidéos postées récemment. Faut chercher. Rire, c'est aussi faire rire, refuser la passivité un peu lâche du rieur solitaire.

"quel genre de vie faut-il mener pour rire aux commentaires sans humour des membres du gouvernement?"

Pour Careful : on retrouve ce "touché" du bras de leur interlocuteur chez Sarkozy, Morano et Dati. Eloge de la courtoisie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Borges le Mer 25 Nov 2009 - 12:24



JM : Je me demande parfois pour qui tu te prends à répondre comme tu le fais; j'ai encore assez de sympathie et de respect (pour ta volonté d'être) pour ne pas répondre sur le même ton; pour t'aider à saisir à quoi je faisais allusion, à quel rire je pensais :



Malgré tous les efforts de l'accusation, tout le monde pouvait voir que cet homme n'était pas un « monstre » ; mais il était vraiment difficile de ne pas présumer que c'était un clown. Et comme une telle présomption aurait été fatale à toute l'entreprise, comme il était aussi assez difficile de la soutenir vu les souffrances qu'Eichmann et ses semblables avaient infligées à des millions de personnes, ses pires clowneries passèrent quasiment inaperçues et l'on n'en rendit jamais compte. «


(Arendt, à propos d’ Eichmann ; il paraît qu’elle a énormément rit devant le spectacle que lui offrait ce mec…des clichés plaqués sur une absence de pensée vivante)



« -Les méchants comiques ce n’est pas ce qui manque dans la vie. Il y en a encore plus dans la vie qu’au cinéma. Je trouve que la plupart des méchants sont comiques »

(O. Welles)





pour le deleuzien et les genres de vie :

« C’est un droit élémentaire d’être fasciné jusqu’au fou rire devant tant d’inventions perverses, tant de discours cyniques, tant d’horreurs minutieuses (…) »


Qu'est-ce qu'il y a de commun pour Spinoza entre un tyran qui a le pouvoir politique, un esclave, et un prêtre qui exerce un pouvoir spirituel ? Ce quelque chose de commun c'est ce qui va faire dire à Spinoza : mais ce sont des impuissants ! C'est que d'une certaine manière ils ont besoin d'attrister la vie ! Curieux cette idée. Nietzsche aussi dira des choses comme ça : ils ont besoin de faire régner la tristesse ! Il le sent, il le sent très profondément : ils ont besoin de faire régner la tristesse parce que le pouvoir qu'ils ont ne peut être fondé que sur la tristesse. Et Spinoza fait un portrait très étrange du tyran, en expliquant que le tyran c'est quelqu'un qui a besoin, avant tout, de la tristesse de ses sujets, parce qu'il n'y a pas de terreur qui n'ait une espèce de tristesse collective comme base. Le prêtre, peut-être pour de toutes autres raisons, il a besoin de la tristesse de l'homme sur sa propre condition. Et quand il rit, ce n'est pas plus rassurant. Le tyran peut rire, et les favoris, les conseillers du tyran peuvent rire, eux aussi. C'est un mauvais rire. Et pourquoi c'est un mauvais rire ? Pas à cause de sa qualité, Spinoza ne dirait pas ça, c'est un rire qui précisément n'a pour objet que la tristesse et la communication de la tristesse. Qu'est-ce que ça veut dire ? C'est bizarre. Le prêtre, selon Spinoza, a besoin essentiellement d'une action par le remord. Introduire le remord. C'est une culture de la tristesse. Quelles que soient les fins, Spinoza dira qu'à ce moment les fins ça nous est égal. Il ne juge que ça : cultiver la tristesse. Le tyran pour son pouvoir politique a besoin de cultiver la tristesse, le prêtre a besoin de cultiver la tristesse telle que le voit Spinoza, qui a l'expérience du prêtre juif, du prêtre catholique et du prêtre protestant.

Or Nietzsche, il lance une grande phrase, en disant : je suis le premier à faire une psychologie du prêtre dit-il dans des pages très comiques, et à introduire ce sujet là en philosophie. Il définira précisément l'opération du prêtre par ce qu'il appellera, lui, la mauvaise conscience, c'est-à-dire cette même culture de la tristesse. Il dira que c'est attrister la vie, il s'agit toujours d'attrister la vie quelque part. Et en effet pourquoi ? Parce qu'il s'agit de juger la vie. Or, vous ne jugerez pas la vie. Vous ne la soumettrez pas au jugement. La vie n'est pas objet de jugement, la vie n'est pas jugeable, la seule manière par laquelle vous puissiez la faire passer en jugement c'est d'abord lui inoculer la tristesse. Et bien sûr on rit, je veux dire que le tyran peut rire, le prêtre rit, mais dit Spinoza dans une page que je trouve très belle, son rire c'est celui de la satire, et le rire de la satire c'est un mauvais rire. Pourquoi ? Parce que c'est le rire qui communique la tristesse ; On peut se moquer de la nature, le rire de la satire c'est lorsque je me moque des hommes. Je fais de l'ironie. L'espèce d'ironie grinçante, je me moque des hommes... La satire c'est une autre manière de dire que la nature humaine est misérable. Ah, voyez ! Quelle misère, la nature humaine ! C'est la proposition du jugement moral : ah ! quelle misère la nature humaine ! Ça peut être l'objet d'un prêche ou l'objet d'une satire. Et Spinoza, dans des textes très beaux, dit : " Justement ce que j'appelle une Éthique, c'est le contraire de la satire. "

Et pourtant il y a des pages très comiques dans l'Éthique de Spinoza, mais ce n'est pas du tout le même rire. Quand Spinoza rit, c'est sur le mode : Oh ! regardez celui-là, de quoi il est capable ! ho ho ! ça alors, on a jamais vu ça ! Ça peut être une vilenie atroce, fallait le faire, aller jusque là. Ce n'est jamais un rire de satire, ce n'est jamais : voyez comme notre Nature est misérable ! Ce n'est pas le rire de l'ironie. C'est un type de rire complètement différent. Je dirais que c'est beaucoup plus l'humour juif. C'est très spinoziste ça, c'est vas-y, encore un pas de plus, ça j'aurais jamais cru qu'on aurait pu le faire ! C'est une espèce de rire très particulier et Spinoza est un des auteurs les plus gais du monde. Je crois, en effet, que tout ce qu'il déteste c'est ce que la religion a conçu comme satire de la nature humaine. Le tyran, l'homme de la religion, ils font des satires, c'est-à-dire que, avant tout ils dénoncent la nature humaine comme misérable puisque il s'agit, avant tout, de la faire passer en jugement. Et, dès lors, il y a une complicité, et c'est ça l'intuition de Spinoza : il y a une complicité du tyran de l'esclave et du prêtre. Pourquoi ? Parce que l'esclave c'est celui qui se sent d'autant mieux que tout va mal. Plus que ça va mal, plus qu'il est content. C'est ça le mode d'existence de l'esclave ! L'esclave, quelle que soit la situation, il faut toujours qu'il voit le côté moche. Le truc moche-là. Il y a des gens qui ont du génie pour ça : c'est ça les esclaves. Ça peut être un tableau, ça peut être une scène dans la rue, il y a des gens qui ont du génie pour ça. Il y a un génie de l'esclave et en même temps, c'est le bouffon. L'esclave et le bouffon. Dostoïevski a écrit des pages très profondes sur l'unité de l'esclave et du bouffon, et du tyran, ils sont tyranniques ces types-là, ils s'accrochent, ils ne vous lâchent pas... Ils ne cessent pas de vous mettre le nez dans une merde quelconque. Ils ne sont pas contents, il faut toujours qu'ils abaissent les trucs. Ce n'est pas que les trucs soient forcement hauts, mais il faut toujours qu'ils abaissent, c'est toujours trop haut. Il faut toujours qu'ils trouvent une petite ignominie, une ignominie dans l'ignominie, là ils deviennent roses de joie, plus que c'est dégueulasse plus qu'ils sont contents. Ils ne vivent que comme ça ; ça c'est l'esclave ! Et c'est aussi l'homme du remord et c'est aussi l'homme de la satire, c'est tout ça.

Et c'est à ça que Spinoza oppose la conception d'un homme fort un homme puissant, dont le rire n'est pas le même. C'est une espèce de rire très bienveillant, le rire de l'homme dit libre ou fort. Il dit : " Si c'est ça que tu veux, alors va y ! c'est rigolo, oui c'est rigolo ! " C'est le contraire de la satire. C'est le rire éthique !








(Deleuze, évoque souvent ce rire, comme le fait Derrida...)
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Invité le Mer 25 Nov 2009 - 12:56

Hello Borges,

Tu préfères que je réponde quoi ? "tu me fatigues Adeline" ? Si ça te conviens mieux dis-toi que le "tu me casses le pieds" ne signifiait juste pas autre chose.

Oui, tout ceci n'est pas forcément contradictoire avec le presque rien que j'avance, faudrait reprendre le travail de Welles pour voir s'il a fait quelque chose de ça dans ses films, en ce qui concerne le cinéma, je pensais plutôt à Oshima actuellement, j'ai vu "Le retour des trois saoulards" récemment et il se joue dans ce film une sorte de retournement, d'absurde poussé à l'extrême plutôt intéressant.

Deleuze, Derrida, Arendt, ok pour les références. Bon allez je vais revoir les vidéos et me payer une bonne tranche de rigolade, si c'est comme ça.

A plus tard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Invité le Mer 25 Nov 2009 - 13:22

Je me demande quand même sur la vidéo avec Dany Boon, si Sarkozy se livre pas volontairement à un numéro comique. Cette façon de systématiquement parler de lui-même en se félicitant, faisant comme si il parlait de l'invité à côté de lui (il arrive même à glisser le nom de Woody Allen qui va finalement faire tourner sa femme), je sais pas, on c'est tellement foutu de sa gueule pour ça que là c'est tellement exagéré qu'on dirait presque du Molière, ou un truc comme ça.

Q'en pensez-vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Borges le Mer 25 Nov 2009 - 13:37

Non, c'est pas comme ça; d'abord être libre, pour pouvoir rire de ce rire; c'est ça : "quel genre de vie faut-il mener"? Une vie d'esclave ou d'homme libre? et c'est pas donné, une vie d'homme libre, c'est pas de la franche rigolade.






Oui, @+
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Borges le Mer 25 Nov 2009 - 13:41

JM a écrit:Je me demande quand même sur la vidéo avec Dany Boon, si Sarkozy se livre pas volontairement à un numéro comique. Cette façon de systématiquement parler de lui-même en se félicitant, faisant comme si il parlait de l'invité à côté de lui (il arrive même à glisser le nom de Woody Allen qui va finalement faire tourner sa femme), je sais pas, on c'est tellement foutu de sa gueule pour ça que là c'est tellement exagéré qu'on dirait presque du Molière, ou un truc comme ça.

Q'en pensez-vous ?






Oui, il est pas drôle, parce qu'il joue, il essaye d'être drôle; c'est de la mise en scène, mais il le redevient à un troisième degré... le début est très intéressant, comment le rire nous rapproche tous, abolit les différences....et là, il faut repenser à Brice...(c'est une manière de relève de cette histoire, avec la France découpée...les bourgeois, le sud... le nord...)
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par DB le Mer 25 Nov 2009 - 15:43

Je me trompe ou on a attendu la page 4 pour sortir du banc la dream team "Deleuze, Derrida, Arendt" ?

Si c'est le cas c'est une première.


Ah ouais, je n'ai pas réussi à aller plus loin que le "déjà ça c'était mal parti". Il lit le texte, il se force à faire le mec drôle, l'autre à côtè a l'air encore plus con que d'habitude...
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par adeline le Mer 25 Nov 2009 - 16:15

JM, je posais une question très simple sur le sens de ta phrase. Il y a dedans une erreur de syntaxe, et on ne comprend ni quelles sont les répliques dont tu parles, ni qui sont ceux à qui elles s'opposent. Comme tu dis "scandaleux", je me suis dit que c'était important de comprendre ce que tu trouves scandaleux.

Si ça te fatigue, tant pis pour toi, tu n'écris pas ici pour qu'on dise amen à tout ce que tu écris j'imagine, si ?

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par wootsuibrick le Mer 25 Nov 2009 - 16:42

hum... petite dispute à table?
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par DB le Mer 25 Nov 2009 - 16:44

Et paf
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par ^x^ le Mer 30 Déc 2009 - 22:28

j'imagine


Dernière édition par Karim le Mar 4 Mai 2010 - 10:09, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par lorinlouis le Mer 30 Déc 2009 - 23:32

careful a écrit:Entre les deux mon coeur balance...tellement Very Happy

1 & 2


"On est déjà d'accord sur un point"... Génial... Laughing

Bonnet blanc et blanc bonnet, non ? Wink
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par DB le Jeu 31 Déc 2009 - 18:47

Ou bien a douche and a turd
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par ^x^ le Jeu 7 Jan 2010 - 9:49

j'imagine


Dernière édition par Karim le Mar 4 Mai 2010 - 10:04, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par lorinlouis le Dim 17 Jan 2010 - 10:47

Ici, c'est mieux. Wink


Glané sur internet. Et lu, malheureusement...


Haïti: Mayard (UMP) pour une tutelle
AFP

Le député UMP Jacques Myard a proposé aujourd'hui "la mise en place d'un régime de tutelle de l'ONU" sur Haïti, après le tremblement de terre qui a ravagé le pays.

"La catastrophe naturelle qui frappe aujourd'hui Haïti est d'autant plus douloureuse que ce pays n'a pas d'Etat et de moyens matériels conséquents pour faire face", déclare l'élu des Yvelines dans un communiqué.

"Depuis des décennies, l'aide internationale, qui ne s'est jamais démentie, apparaît telle le tonneau des Danaïdes. Dans ces conditions, la société internationale ne doit-elle pas se poser la question de la mise sous tutelle de ce pays par l'ONU durant quelques années pour reconstruire un Etat, capable d'administrer ce pays?", s'interroge-t-il.

"La présence de 10.000 soldats de l'ONU constitue déjà une étape dans cette prise en charge nécessaire. La charte de l'ONU contient des dispositions qui peuvent constituer le cadre juridique d'une tutelle-association, laquelle doit, bien évidement, être acceptée par le gouvernement haïtien et adaptée à la situation", ajoute le député.

"Sous cette réserve, les Haïtiens devraient comprendre qu'une prise en charge temporaire de leur pays sous le régime de tutelle-association sera une chance de salut, loin de tout relent néo-colonialiste", estime Jacques Myard, qui veut "saisir le gouvernement français de cette possibilité de tutelle".

Pour rappel, ce brave député UMP est le même qui voulait nationaliser le web, en citant l'exemple de la Chine.
http://www.pcinpact.com/actu/news/54596-jacques-myard-internet-pourri-nationnaliser.htm
avatar
lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par ^x^ le Dim 17 Jan 2010 - 12:36

j'imagine


Dernière édition par careful le Dim 2 Mai 2010 - 19:00, édité 1 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Invité le Dim 7 Fév 2010 - 11:11


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par ^x^ le Jeu 4 Mar 2010 - 10:16

j'imagine


Dernière édition par careful le Mar 4 Mai 2010 - 8:58, édité 2 fois
avatar
^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Largo le Jeu 4 Mar 2010 - 10:59

Shocked
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Largo le Jeu 4 Mar 2010 - 16:09

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100304.OBS8700/hortefeux_adresse_un_message_aux_bandes_avec_la_nouvell.html

Maintenant on va pouvoir condamner des gens qui n'ont commis aucun délit, c'est encore mieux que Minority Report, elle est pas belle la vie ?
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: .....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum