Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 15:51

un petit encart du monde d'hier ;
Au matin du mercredi 5 mai, la nouvelle a fait le tour de la toile : le réalisateur Ken Loach, 74 ans, mettait ses films en accès gratuit sur youtube.
Etaient disponibles une première série de ses oeuvres : Kes, Hidden Agenda, Kathy Come Home, The navogators, Poor Cow, Riff-Raff ... . Las, en début d'après midi un message de Journeyman Pictures indiquait aux détenteurs d'adresse ip françaises et néerlandaises que ces films étaient bloqués " dans votre pays pour des raisons de droit d'auteur ".


Merdum. Un peu pour les films de KL mais surtout parce qu'à mon sens une véritable politique culturelle consisterait à mettre en accès gratuits les biens culturels.

N'est ce pas cela aussi l' hypothèse communiste ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 16:02

Autre chose la critique du dénommé Tessé du film de Judith Godrèche :

Ce portrait d'une fille malheureuse fait peine à voir. Non pas tant parce que l'héroïne se désole ( d'un amour contrarié, du trauma non surmonté du divorce des parents .. ) qu'à cause de la terrible naïveté du film. S'y accumulent une multitude de scènes-pas-possibles ( à deux sur une moto, bras en croix, cheveux au vent : c'est le bonheur ), des ressorts narratifs d'une indigence inouïe, une tapisserie musicale du pire effet. Le premier film réalisé par JG respire la sincérité et l'envie de bien faire. Autant hélas qu'une ringardise sans âge.

C'était couru d'avance, lors, pourquoi cette mauvaise foi qui blesse.
Quelle gloire y a t'il à gagner sa vie ainsi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Ven 4 Fév 2011 - 9:45

Yop,

Y'en a qui ont déjà lu Eric Chevillard ? Ca faisait longtemps que je voulais voir ce que ça donnait en dehors de son blog (http://l-autofictif.over-blog.com/). Du coup, j'ai dégotté Les oreilles rouges. Et son dernier bouquin est apparemment la biographie de quelqu'un qui n'a jamais existé : Dino Egger. Je trouve l'idée assez amusante...
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Rotor le Ven 4 Fév 2011 - 10:32

Je lis en ce moment Adalbert Stifter "L'homme sans postérité", un court roman qui navigue entre idéalisme allemand et description de paysages, dans un style qui pourrait ressembler à celui de Stendhal par sa simplicité (son évidence), la rapidité en moins.
Très intéressant, très musical. On pourrait presque dire que c'est du Schubert appliqué à la littérature.
Je le lis car j'avais un ami qui était admirateur de cet auteur peu connu en France, et considéré comme un classique pour les germanophones.
De plus, Nietzsche (et c'est une anecdote qui est partout citée) dans les dix livres qu'il sauvait de la littérature allemande citait Stifter.
Mais je n'ai pas terminé le roman. Attendons donc.

Sinon, je lis "Philosphie de l'aventure" de George Simmel qui est d'un brio assez incomparable. Un cerveau d'élite. Essentiellement ici, je lis les textes de réflexion sur la religion et la mort (la métempsychose). Le livre contient une très belle étude sur Venise considérée comme la ville de l'art de la façade, c'est-à-dire (grosso-modo) d'un art non-habitable en opposition à Florence qui est productrice d'un art de la vie.

Et pour finir, je lis des textes sur le Talmud ! Je m'intéresse en ce moment aux grands exégètes juifs et je lis ça dans mon canapé l'après-midi. C'est à la frontière entre la politique et la réflexion religieuse. Je picore des vies qui datent de 2000 ans...

avatar
Rotor

Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur http://pradoc.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Lun 7 Fév 2011 - 11:44

http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=18

Les Lettres de non motivation de Julien PRÉVIEUX, à lire gratuitement en ligne, c'est souvent très drôle.

(beau travail de cette collection du reste, qui met en ligne les ouvrages qu'elle publie)
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Ven 11 Fév 2011 - 13:32

J'apprécie toujours beaucoup L'Autofictif de Chevillard :

"Puis, quand il en fut las, Roméo déplia sous le balcon de Juliette la grande échelle d’incendie et monta lestement éteindre sa flamme."

http://l-autofictif.over-blog.com
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Mer 16 Fév 2011 - 9:09

J'viens de terminer Black Hole de Charles Burns, dont voici les deux dernières cases (mal photographiées par mes soins) :



L'émission d'Arte y'a pas longtemps (Blow Up) a fait une "lettre à Gus Van Sant" pour lui dire que l'adaptation de la BD devait forcément être pour lui (pensez, ça se passe à Seattle et ça parle de l'adolescence).

Pourquoi pas, mais fidèle aux hybridations monstrueuses de l'ouvrage, je pencherai plutôt pour un cinéaste-monstre, synthèse de Cronenberg & GVS.
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Rotor le Mer 16 Fév 2011 - 10:12

Ou alors il faudrait donner le budget de Star Wars à Todd Solondz pour le réaliser... Very Happy
Le spécialiste du cinéma de l'ingratitude aurait certainement une vision assez déformée pour faire un film étonnant.

Ou sinon Terry Zwigoff avec le budget d'Avatar pourrait réaliser un "Black Hole" convenable puisqu'il a déjà adapté Ghost World de D.Clowes.

Vous avez lu Toxic, la dernière BD de Burns ? J'ai été assez déçu par son scénario un peu psychanalytique. Je dois avouer m'être souvent gratté la tête à sa lecture et avoir refermé le volume avec scepticisme. Même si le dessin est splendide. Vous connaissez ?
avatar
Rotor

Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur http://pradoc.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Mer 16 Fév 2011 - 10:26

Pas lu encore, je suis complètement novice en BD, je m'y met petit à petit.

Black Hole, au niveau du récit, je sais pas si c'est parce que je lisais très tard mais j'ai eu un peu de mal à me repérer au niveau des personnages.

Les destinées entrelacées sont parfois assez convenues, mais comme dans un Twin Peaks, par exemple (découvert récemment aussi), ce sont les fantasmagories soudaines qui surgissent au milieu des clichés ado un peu mièvres qui font tout l'intérêt de l'oeuvre : la vision de cauchemar pure au milieu du mélo convenu, comme si Burns et Lynch s'amusaient à parasiter, à hanter littéralement les soaps adolescents à l'eau de rose qui pullulent à la TV (mais aussi j'imagine en BD sous d'autres formes).
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Rotor le Mer 16 Fév 2011 - 10:59

Black Hole m'avait surtout frappé par ses audaces dans la lenteur. L'histoire est essentiellement psychologique et finalement, on assiste surtout aux atermoiements des protagonistes. Mais ce qui rend sa lecture captivante, ce sont tous les sous-entendus, tout ce qui est caché et que le lecteur imagine.
Disons que c'est une lecture métaphorique. Qui fonctionne comme un récit d'anticipation. Au premier degré, on voit bien que ça parle de la vie d'adolescents, d'exclusion, de marginalité. Et se greffe là-dessus un second niveau plus mystérieux, très énigmatique. Parasitaire comme tu l'écris. Et les deux récits fonctionnent parfaitement ensemble. Rien n'est plaqué. Collé en supplément.
Et puis, il y a les pleines pages de Burns qui sont assez incroyables et son travail sur l'encre noire. Franchement, c'est un excellent dessinateur de l'angoisse diffuse. Il y a un vrai plaisir de l'oeil à tourner les pages et à se laisser gagner par le trouble, et ce vague-à-l'âme très particulier distillé dans la série.

avatar
Rotor

Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur http://pradoc.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Mer 16 Fév 2011 - 11:31

Tout à fait, j'ai quand même l'impression que dans la mesure où l'espace réservé au texte en BD reste assez limité, ce qui prime c'est vraiment l'image, le trait, l'atmosphère et le découpage (comme la planche que tu as mis l'illustre bien). C'est comme si on avait une bande de photogrammes en fait.

C'est assurément un grand dessinateur. J'aime beaucoup son dessin en noir et blanc, avec beaucoup de pleins et de vides. C'est aussi une des raisons pour lesquelles je suis un peu moins pressé de lire Toxic qui est en couleur et dont la couverture fait penser à Tintin (c'est un hommage direct je suppose ?)

avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Mer 16 Fév 2011 - 12:03

Et pendant ce temps-là, il se dit chez Enculture a propos de Toxic :


Et je me ressaisi, je me dis franchement, Burns a toujours ce trait élégant et éloquent, cette case là sur le visage du vers, elle t’a bien glacé le sang quand même, et le monde qui s’y développe est assez intriguant pour te surprendre encore. Et ce noir là aussi, profond et sensible malgré l’apparition de la couleur, qui irrigue jusqu’aux contours des formes, c’est pas rien. Et si ce livre te semble mineur, c’est bien sûr parce qu’il est à suivre, tu verras toute la force de la chose une fois lu le livre suivant.

lien
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Invité le Mar 22 Mar 2011 - 8:27

Hâfez de Chiraz, Cent un ghazals amoureux


6,9 :
ô ma beauté de Canaan, le trône d'égypte t'attend,
Voici venu le temps prescrit de dire adieu à la Prison.

**

19,1 à 3 :
1.Maintenant que souffle au Jardin brise de paradis,
à moi le Vin qui rend joyeux et ma belle houri !

2.Le mendiant peut bien se dire possesseur d'un royaume :
L'ombre d'un nuage est sa tente, le bord d'un champ son trône.

3.Quand les prés chantent renaissance, bien piètre commerçant
Qui achète à terme et dédaigne ce qui s'offre au comptant !

**

51,5 :
Point de talent, je sais, sans renoncement,
Mais quel mendiant est en un tel dénuement ?

62,2 :
Ne quitte pas, pauvre derviche,
l'étape où vit Ce que tu aimes :
Quand le voyage est en esprit,
ton ermitage, c'est assez.

**

68,8 :
Qui Te voit tel que Tu es ?
Le regard le plus perçant
Ne peut mesurer l'objet
qu'à l'aune du regardant.

**

73,3 :
Si tu veux mettre le pied
au logis des Hommes libres,
J'ai des douceurs de poèmes
et du Vin sans tricherie.

**

96,7 :
Les satisfaits n'ont pas accès
aux chemins des Hommes sans loi,
Nous voulons des Incendiaires
et non des innocents béats !

**

101,6 :
Seigneur, à qui confier
l'incroyable vérité :
à tous les yeux se cachant
l'universelle Beauté ?

**

58



1Joseph égaré reviendra
en Canaan, ne sois pas triste !
L'enclos de douleur deviendra
jardin fleuri, ne sois pas triste !

2.Ce cœur affligé guérira,
il ne faut pas désespérer,
Cette tête affolée bientôt
aura la paix, ne sois pas triste !

3.Pendant un court instant le Ciel
n'a pas tourné à notre gré,
Mais le comportement des Astres
est inconstant, ne sois pas triste !

4.Lorsque le Printemps trônera
sur les Parterres de nouveau,
De nouveau ombragé de roses,
Oiseau chanteur, ne sois pas triste !

5.Oui, le torrent de l'Infortune
sape ta vie : de ce Déluge,
Ton Arche ayant un bon pilote,
ne crains rien, et ne sois pas triste !

6.Garde l'espoir, tu ne sais rien
du Secret des temps à venir,
Combien dans leurs plis insondables
de Jeux cachés ! Ne sois pas triste !

7.Faisant route dans le désert
sur la Voie du pèlerinage,
Qu'importe le harcèlement
des épines ? Ne sois pas triste !

8.Certes l'étape est périlleuse,
et bien loin encore le Terme,
Mais il n'est chemin qui un jour
ne finisse, ne sois pas triste !

9.Notre abandon, notre misère,
et l'acharnement des Jaloux,
Dieu les connaît, il sait en Doux
changer l'Amer, ne sois pas triste !

10.Hâfez, au fond de la détresse,
dans la solitude et la nuit,
Prière et Coran sont l'appui
qui console, ne sois pas triste !

**

64



1Je veux boire d'un Vin amer
puissant à abattre son homme,
Qui me fasse oublier un peu
les désordres de cette Terre.

2.Verse du Vin, on veut en vain
s'abriter des ruses du Ciel,
Jeux de Vénus belle harpiste
et jeux de Mars homme de guerre.

3.Ce bas monde est une gargote
où l'on ne sert point de douceurs ;
Purge, mon cœur, ton appétit
et du salé et de l'amer.

4.Oublie les chasses de Bahrâm,
saisis la coupe de Vin pur,
Je n'ai vu Bahrâm ni gibier
de bout en bout dans ce Désert.

5.Les Grandeurs n'interdisent pas
de jeter les yeux sur les Pauvres,
Le roi Salomon en sa gloire
se pencha sur la fourmilière.

6Viens, tu verras dans le Vin pur
le fond secret de notre monde,
Mais garde-toi bien de montrer,
toi, son cœur aveugle aux pervers.

7.-Le sourcil de l'Objet que j'aime
est un arc bandé dont la pointe
Vise droit au cœur de Hâfez,
et Il se rit de ma misère.

**

71



1.Je parle clair et j'ai grande joie de ma franchise :
J'aime l'Amour et des deux mondes je suis libre.

2.Je suis oiseau de Paradis : quel accident
M'a fait soudain glisser au fil du Contingent ?

3.Ange j'étais habitant du jardin sublime,
Et me voilà captif dans ce Couvent de ruine !

4.L'Ombrage saint et le Bassin et les Houris,
Je les oublie dans le désir de Ton logis.

5Au cœur l'Aleph de la beauté de mon Idole,
Je n'ai appris nulle autre lettre en mon école.

6.Nul astrologue n'a su quel Astre tutélaire
A présidé à ma venue sur cette Terre.

7.Au Cabaret de l'Amour, tout chargé de chaînes,
Les vœux qu'on fait ne sont que nouvelles peines.

8.Mais c'est justice d'avoir osé pour mon malheur
Livrer mon cœur à Ce qu'ont élu tant de cœurs.

9.Daignent tes mèches sécher mes joues noyées de pleurs,
C'est trop de peine, le flot m'emporte et je me meurs.

**

99



1.Il faut, ô ignorant, quitter ton ignorance :
Qui ne sait cheminer ne peut devenir guide.

2.étudie, mon enfant, chez le maître d'Amour,
à l'école du Vrai, et tu seras un Maître.

3.Marche et lave tes mains du cuivre de ton être,
Alchimiste d'Amour, sache te faire or pur.

4.Sommeil et nourriture t'écartent de ton rang,
Sois libre de ces deux pour être enfin toi-même.

5.La lumière d'Amour en pénétrant ton cœur,
Oui, te transportera par-delà le Soleil.

6.Un seul instant noyé dans l'Océan de gloire,
Tu te verras aux flots des Sept Mers insensibles.

7.égaré, démembré dans la Quête sublime,
De pied en cap transfiguré Clarté divine,

8.à la face de Dieu attachant ton regard
Tu prendras rang parmi les Maîtres du Regard.

9.Et une fois ton être enfin démantelé,
Sache bien que c'est à jamais sans retour !

10.Si tel est ton désir, Hâfez, alors consens
à te faire poussière aux pieds des Connaissants.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par DB le Mer 23 Mar 2011 - 13:58

Je suis grand admirateur de Burns, ça me fait toujours l'impression d'un film de Cronenberg, comme si j'étais fonssedaï à quelque chose. Ou bien que je me viens de me réveiller d'un cauchemar qui est en réalité encore un rêve.

Largo, la filiation avec Tintin est directe, c'est même une sorte de réecriture.

Dans le style, il faut lire Le Rayon de la mort aussi qui est une variation sur le super-héros hilarante; parfois c'est même peut etre un peu trop cynique.

Vous saviez que Burns a lui même réalisé son segment dans le film collègial "Peurs du noir" ?
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Mer 23 Mar 2011 - 15:43

Non, j'ai pas vu "Peurs du noir".

Dans un genre assez proche, toujours très noir, carrément morbide, même j'ai découvert Thomas Ott, je trouve ça assez fort, j'aime beaucoup. Il faut que je mette la mains sur ses bouquins.

Quelques exemples de tirages originaux de la Galerie Martel :

http://www.galeriemartel.com/originaux/vg_t_ott/vg_t_ott_o/files/page134-1001-full.jpg" alt="" />







Et, "le cinéaste" :


avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Largo le Jeu 24 Mar 2011 - 11:15

"Les spectateurs se figent quand le train passe"

Première phrase du Journal de Kafka. Ca n'a pas l'air beaucoup plus drôle que ses romans. En revanche, surpris par le nombre de métaphores que j'ai rencontrées dès les premières pages, il me semblait qu'il détestait ça ?
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essential reading : From books all I seek is to give myself pleasure by an honorable pastime: or if I do study, I seek only that branch of learning which deals with myself and which teaches me how to live and die well (Montaigne)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum