La mort, au travail

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Invité le Lun 29 Juin 2009 - 12:35

Pourquoi ta vie tu la tiens au lasso ?

Laughing

voila ce que Loulou écrivait de Rio Bravo : "c'est le premier et le dernier film rock de l'histoire du cinéma, celui dans lequel s'estompent les frontières entre deux types de mythologies, celle de la chanson populaire autant que celle du cinéma, juste avant que le western-spaghetti et les brailleurs britanniques, partis à l'assaut du leadership américain en matière d'industrie culturelle, ne précipitent dans le maniérisme et la décadence le cinéma autant que le rock and roll .Si Elvis Presley n'y est pas, en fait, c'est qu'il est déjà ailleurs, dans l'autoparodie métisse, la guimauve professionnelle, la word culture. Il est la fin du monde à lui tout tout seul".

Vous changez deux mots, Presley par Jackson et encore deux autres et voila le bel aujourd'hui.
La mauvaise foi, celle de Skorecki dit toujours beaucoup plus de choses que la bonne. Elle dit le foutu merdier libéral, la division du travail ( Hollywood ) qui fait place place à la division internationale du travail ( les cinématographies nationales, Nouvelle Vague en tête avec son lot de castration : allez citez un cinéaste d'aujourd'hui en France ? ), elle dit qu'au concert des nations et des individus la "main invisible" n'est plus le bon marchand de sable mais la main crochue de Madoff et ses gogos.


Roulez roulez, allez roulez jeunesse.


No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Eyquem le Lun 29 Juin 2009 - 18:15

balthazar claes a écrit:Prince Vs MJ : 1-0

cheers

Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Eyquem le Lun 29 Juin 2009 - 18:32

Largo a écrit:En même temps, combien de chanson de Prince resteront vraiment dans les mémoires ? Pour ma part, pas beaucoup !
Evil or Very Mad

Eh bien, "The ballad of Dorothy Parker", c'est dans mon top 5 (voire le top 3).

http://www.deezer.com/#music/result/all/ballad%20of%20dorothy%20parker

Sinon, "Baby I'm a star" ou "Boys & Girls", je l'écoute à toute heure du jour et de la nuit.
Ou moins connu : "Bob George", sur le Black Album.

Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Lun 29 Juin 2009 - 18:44

L'album The Rainbow Children écrase tout ! Et toi Eyquem,tu préfères quelles galettes ?


^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Eyquem le Lun 29 Juin 2009 - 18:52

Oula, je me suis arrêté bien avant (vers "Come"). Et je n'ai pas tout.

Sans surprise, je dirai "Sign o' the times".

Au rayon rareté, j'ai la cassette audio d'une vidéo sortie au moment de "Come", où les versions sont mille fois mieux que sur l'album.

Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Lun 29 Juin 2009 - 19:15

ah je comprends. Tu fais donc partie de la première vague,lol
Avant 91 donc.

"Sign o' the times" en effet...
C'est assez intéressant de voir, de creuser l'histoire de ses sorties d'albums. L'histoire est riche. (sauf sa période Love Symbol que je n'apprécie pas vraiment). Des titres enregistrés des années avant leurs sorties mais déjà diffusés sous le manteau (avant l'avènement du net)...
Come est vraiment une de mes "compiles" favorites:


Tu me donnes ta K7 ? S'il te plait Eyquem, please... cat

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Eyquem le Lun 29 Juin 2009 - 19:33

Tu me donnes ta K7 ? S'il te plait Eyquem, please...
Si ça se trouve, tu l'as déjà sur un de tes nombreux disques durs. C'était une émission passée sur Canal+, "The beautiful experience". Dessus, il y a des titres comme "The most beautiful girl...", "Pheromone", "Papa", "Days of wild", "Come", etc.

Si c'est pas le cas, tu peux me filer une adresse par mp et je t'envoie une copie par la poste (son pourri garanti : copie de cassette copiée sur un son télé des années 90...)

Ce sera un genre de piratage, mais très à l'ancienne. lol

Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Largo le Lun 29 Juin 2009 - 21:10

Eyquem a écrit:
Largo a écrit:En même temps, combien de chanson de Prince resteront vraiment dans les mémoires ? Pour ma part, pas beaucoup !
Evil or Very Mad

Eh bien, "The ballad of Dorothy Parker", c'est dans mon top 5 (voire le top 3).

http://www.deezer.com/#music/result/all/ballad%20of%20dorothy%20parker

Ah oui mais moi We are the world est premier de mon top "chansons de paix" Laughing

http://www.deezer.com/track/619885

Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par balthazar claes le Lun 29 Juin 2009 - 22:46

Prince n'avait pas voulu participer à We Are The World avec ses petits camarades du showbiz ; il avait proposé sa chanson perso pour l'album : 4 The Tears In Your Eyes, que je qualifierai de vachement mieux, arrivés à ce stade du débat Razz

http://www.deezer.com/track/4-the-tears-in-your-eyes-lp-version-T3612844

balthazar claes

Messages : 1009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par D&D le Lun 29 Juin 2009 - 23:38

Bonsoir,

Tiens... C'est marrant... Enfin... Je découvre le topic... J'étais pas repassé sur le forum depuis quelques jours... Parce que j'étais vraiment triste en fait... Euh... Concrètement, je ne m'attendais pas à l'avouer mais je suis allé à Notre-Dame vendredi soir... Et c'est devenu l'occasion de réfléchir un peu, et de danser... Alors c'était bien.... En tout cas pour moi...

Le même noël, j'ai eu mes deux premiers albums "de grand", que j'espérais : "Thriller" et "Purple Rain"... Et puis je vais arrêter de raconter ma vie là, c'était pas trop le but, d'autant que j'ai pas forcément fait beaucoup de chemin musicalement depuis Laughing

Il est tout à fait permis d'être consterné par ce post Wink

D&D

Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur http://25images.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par D&D le Lun 29 Juin 2009 - 23:41

En fait, je voulais surtout écrire que j'étais heureux d'avoir lu ce topic.

D&D

Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur http://25images.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Mar 30 Juin 2009 - 15:14

Hi D&D Wink

Quel est le lien entre Michael Jackson et Olivier Assayas ? Lol...

Réponse en chair et en...lunette ds son You Rock My World version longue :
http://www.youtube.com/watch?v=e3wShd_bX8A&feature=fvst


ps:Je ne connaissais pas cette belle séquence à partir de 8min50...Je comprends "l'énorme admiration" de Bjork à l'égard de MJ...cette séquence me rappelle celle de son travail pr Lars V.T...les wagons, etc...

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Mar 30 Juin 2009 - 18:49

C'est étrange, au mois de juin, j'avais téléchargé sur Freakyflicks un documentaire sur Pina Bausch (Un jour Pina a demandé... ) réalisé par Chantal Akerman je crois

EDIT
Die Klage der Kaiserin de Pina Bausch elle même. Pardon.

Pina Bausch a également été choisie par son ami le metteur en scène espagnol Pedro Almodóvar pour danser son célébre Café Müller en introduction de son film Parle avec elle ; on y voit également, à la fin, une scène du spectacle Masurca Fogo.

Pina Bausch fut également l'héroïne de Federico Fellini dans son film E la nave va ( Wink ), où elle interprétait le rôle d'une princesse aveugle, rappelant son rôle d'aveugle dans Café Müller.

La cinéaste Lee Yanor a réalisé un « documentaire portrait » de Pina Bausch, Coffee with Pina, où l'on voit Pina reprendre son solo de Danzon par amitié pour Lee Yanor ; on la voit également dans des vidéos personnelles dansant avec un cheval que lui avait offert son ami Bartabas.



Pina Bausch est décédée aujourd'hui.

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par D&D le Mer 1 Juil 2009 - 0:46

Salut Careful Very Happy

Careful a écrit:
ps:Je ne connaissais pas cette belle séquence à partir de 8min50...Je comprends "l'énorme admiration" de Bjork à l'égard de MJ...cette séquence me rappelle celle de son travail pr Lars V.T...les wagons, etc...

J'aime beaucoup cette séquence aussi. C'est drôle, c'est le seul clip que j'ai revu pour l'instant en fait. Le premier que je voulais revoir, sans doute aussi parce que je l'ai moins précisément en tête que ses "incontournables".

Surtout parce que la plupart des moments où il danse me sidérent littéralement, en particulier dans la première partie. Je suis très impressionné par les lignes qu'il dessine, par la précision douce et implacable à la fois du trait du geste. C'est un tel travail pour arriver à cela, et en même temps ce n'est pas ce qu'il pourrait faire de plus "spectaculaire". Je ne vais pas arriver à le dire bien, mais : quelque chose mêlant une très grande humilité et la conscience de délivrer de "l'inaccessible" (et/ou d'y enchaîner), qui me bouleverse... particulièrement dans ce clip "simple" donc, plus que grossièrement scénarisé, mais où le singulier calme du montage (loin de tout affolement MTV) et l'enveloppe chaude de la lumière semblent liés pour transmettre l'extrême délicatesse de mouvement à laquelle il parvient...

Et là, je vais arrêter sur le sujet avant de transformer ce forum en skyblog drunken



Quant à Pina Bausch, en ce qui me concerne, c'est le coup de grâce (Embarassed). Evidemment ça ira, mais j'ai dû l'apprendre vers 17h00 et mon corps a lâché depuis, je suis super malade, là, tout à coup, c'est l'hallu, enfin non, c'est pour ça que j'ai envie de le dire : c'est très logique, presque la moindre des choses, même si je ne crois pas avoir pu assister à plus de cinq/six spectacles. J'espère qu'ils seront préservés, que ses danseurs si brutalement orphelins pourront continuer à les faire vivre s'ils le souhaitent...

Sur ce, bonne nuit Careful Wink

D&D

Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur http://25images.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Mer 1 Juil 2009 - 10:38

Bill Bailey et le mime Marceau...





"Féroce et calme" à la fois...




ps:Take care D&D Wink

Sinon une petite rareté ... Cool

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par balthazar claes le Mer 1 Juil 2009 - 11:15

Réponse en chair et en...lunette ds son You Rock My World version longue :
http://www.youtube.com/watch?v=e3wShd_bX8A&feature=fvst

Un clip qui prend visiblement sa source dans The Bandwagon - ah, l'entrée de Fred Astaire... : http://www.youtube.com/watch?v=yuJxYmJlEHY (mais aussi, sans doute, dans le Sexy MF de P., sans vouloir radoter^^)

balthazar claes

Messages : 1009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Mer 1 Juil 2009 - 11:23

Merci pr ce lien balthazar claes. Wink
Tout est là en effet.

Je savais que MJ avait été fort influencé par Fred Astaire et l'age d'or Hollywoodien en général mais je ne connaissais pas ce film avec la délicieuse Cyd Charisse. Je vais m'empresser de trouver cela...



Yeah!

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par lorinlouis le Jeu 2 Juil 2009 - 9:03

Careful a écrit:
Pina Bausch est décédée aujourd'hui.

Je suis ravagé. Et tu n'imagines même pas l'état de ma chère et tendre, Careful.

Triste, triste été qui s'annonce...

Sad Sad

lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par ^x^ le Jeu 2 Juil 2009 - 11:16

Salut mon Lolo,

Justement, lorsque j'ai appris le décès de Pina B. de suite il m'est venu en tête ton nom et celui de ta compagne. J'en parlais hier avec Sarah d'ailleurs. Je ne peux imaginer la douleur de cette nouvelle.
Je connais son travail depuis peu à vrai dire...un peu plus de 3 ans, lors d'une diffusion d'un de ses balais (sur Arte,une nuit d'hiver). J'apprivoise doucement.
En ce moment je recherche ce documentaire mais en vain:
Coffee with Pina.




A plus tard l'ami...je me doute que les cigarettes en ce moment ne sont plus assez longues.



Contrairement à ses contemporains, Pina Bausch travaille non pas par rapport à des formes à reproduire, des pas bien définis, mais par rapport à l'anatomie du corps de chacun, aux possibilités qui sont données ou non aux corps. Elle interroge ses danseurs pendant tout le processus de création et creuse la vie de chacun, leur passé, pour les faire danser. Elle dénonce les codes de la séduction, la solitude dans le couple et travaille sur la communication dans les rapports hommes-femmes.

C'est une vision très pessimiste qui s'exprime par des petits gestes anodins répétés sans cesse jusqu'à devenir insupportables, ou par l'accumulation des danseurs sur scène. Souvent, dans ses spectacles, une femme reste impassible et engage une rupture ou une transition vers une autre scène. Les « rondes à la Pina Baush » désignent ces petits gestes repris par les hommes ou les femmes ou les deux, une sorte de signature, même si elle les utilise moins en fin de carrière. Une autre marque est la fluidité qu'elle développe sur le haut du corps, induisant de grands mouvement de bras, la souplesse du buste. C'est un des exemples de langage ou de style par lesquels les chorégraphes ou les danseurs ont fait exister une autre danse.

^x^

Messages : 609

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par lorinlouis le Jeu 2 Juil 2009 - 11:43

Hey Careful !

Pour ma part, je dois cette découverte à ma tendre moitié qui lui voue un culte incommensurable. Et une découverte qui s'apparenta à un séisme esthétique et scénographique, une expérience en profondeur, d'une douce violence, et qui m'a offert cette sensation trouble de coïncidence inespérée, comme si ce travail visuel et sensible répondait à une de mes aspirations personnelles, comme s'il en avait été finalisé.

Une mort qui me touche, donc.





Carolyn Carlson, à propos de la disparition de la chorégraphe.


Choc

Une déchirure à notre art

Une danse absente

Une part manquante de l'humanité

Une sérénité

Un vide dans l'univers



Pina

La plus grande et adulée chorégraphe de notre temps

Une poétesse des rêves ; le beau, le brutal.

Le réalisme des affrontements entre les hommes et les femmes

Le tragique, le joyeux, le désespéré.

Son humour ironique, offrant une perspective à nos émotions cachées...

Ses regards plongeant dans l'esprit de la raison et de l'absurde.

Elle a créé son art... pour nous faire méditer, rire, pleurer, imaginer.

L'inspiration de Pina, sa persévérance,

Son génie, ses chefs-d'oeuvre : tels sont ses dons a notre mémoire collective. Merci Pina.



Des fleurs sur la colline

Des pétales répandus sur les jours jusqu'à...

« Les maîtres ne meurent pas, ils dorment seulement. »

(traduction : Estelle Garnier, Centre chorégraphique national de Roubaix)



Shock

Something torn apart from our art

A missing dance

A missing piece of humanity

A stillness

A hole in the universe



Pina

Our greatest and most beloved choreographer of our times.

A poet of dreams ; the beautiful, the brutal.

A realist of confrontations between man and women,

The tragic, the joyful, the forlorn.

Her ironic humor, giving to us a perspective of our unsaid emotions...

Insights delving into the human mind of reason and the absurd.

A visionary, creating a unique language of dance-theatre, a revolution.

She created her art... for us to ponder, to laugh, to cry, to imagine.

Pina's inspiration, her perseverance,

Her genius, her masterpieces : are our gifts of shared remembrance. Thank you Pina.

Flower flower on the hill

Petals strewn over days until...

?Masters don't die, they're just sleeping.?


A l’occasion de la mort de la chorégraphe allemande Pina Bausch mardi à l’âge de 68 ans, Arte modifie ses programmes. Le dimanche 5 juillet, la chaîne retransmettra à 17h10 “Orphée et Eurydice” dont elle fut la chorégraphe et la metteur en scène, puis, à 19h00, “Biographie : Pina Bausch”, un retour sur le parcours de cette grande danseuse filmé par Anne Linsel.

Le même jour Mezzo diffusera l’une de ses chorégraphies les plus célèbres “Café Müller” à 20h30, suivi d’un portrait exceptionnel de la chorégraphe : “Repères sur la Modern Dance : Pina Bausch”.

lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Borges le Jeu 2 Juil 2009 - 12:02

Karl Malden

Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par lorinlouis le Mer 29 Juil 2009 - 9:23

Sale temps pour la danse.

Merce Cunningham.

lorinlouis

Messages : 1691

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par D&D le Mer 29 Juil 2009 - 11:00

lorinlouis a écrit:Sale temps pour la danse.

Crying or Very sad

Sérieux, c'est l'hallu...

D&D

Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur http://25images.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Borges le Mer 29 Juil 2009 - 13:58

oui, mais il faut continuer à danser... so let's dance :

http://www.youtube.com/watch?v=dMH0bHeiRNg
http://www.youtube.com/watch?v=inLBPVG8oEU

Do you feel good, better?

Wink

Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Invité le Mer 29 Juil 2009 - 15:00

Borges a écrit:
oui, mais il faut continuer à danser... so let's dance :

http://www.youtube.com/watch?v=dMH0bHeiRNg
http://www.youtube.com/watch?v=inLBPVG8oEU

Do you feel good, better?

Wink
c'est quoi ça, le karaoké de la danse?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort, au travail

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum