je vidéo

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 10:05

Le constructeur américain Microsoft a profité de sa conférence au salon du jeu vidéo l'E3 qui se tient actuellement à Los Angeles (Etats-Unis) pour confirmer et présenter son nouvel accessoire Project Natal. Cette caméra capable de reconnaître les mouvements des joueurs et leurs visages sera également dotée d'une reconnaissance vocale. Son utilisation sera intégrée dans plusieurs jeux aux thèmes divers (sport, peinture, ombres chinoises...). Microsoft n'a pas évoqué de date de lancement pour son nouvel accessoire.

Repoussant les limites techniques de la Wiimote de Nintendo ou du PlayStation Eye de Sony, Project Natal a été présenté via une démonstration de Peter Molyneux (Fable, Fable II), l'un des créateurs les plus connus dans l'univers des jeux vidéo, intitulée Milo. Cette simulation pointait du doigt la reconnaissance vocale de l'accessoire capable de palper l'émotion du joueur grâce à l'intonation de sa voix. Présent à la conférence de Microsoft, le cinéaste Steven Spielberg s'est montré fort intéressé par les nouvelles capacités que l'objet apporterait au monde vidéoludique.

Pionnier en matière d'espace communautaire sur console, le constructeur américain ajoute des fonctionnalités à son Xbox Live comme le téléchargement de jeux à la demande. Grâce au Canal Games on Demand, les membres auront accès à un catalogue d'une trentaine de jeux (Mass Effect, Assassin's Creed, Bioshock...) qu'ils pourront se procurer en téléchargement payant. Le Canal Games on Demand fera son apparition au cours de l'été 2009 outre-Atlantique. Outre l'arrivée de Facebook, Twitter, Netflix et Sky TV (ces deux derniers étant pour le moment réservés aux Etats-Unis), Microsoft annonce la création cet été d'un marketplace dédié aux avatars. Les joueurs pourront personnaliser davantage leurs sosies virtuels en se procurant de nouveaux objets.

Du côté des jeux, un nouvel opus de la série Halo verra le jour à l'automne 2010 en exclusivité sur la Xbox 360. Baptisé Halo Reach, le titre se baserait sur la nouvelle de science-fiction d'Eric Nylund Halo : The Fall of Reach, elle-même inspirée par la franchise du studio Bungie. Halo Reach se déroulera avant les évènements survenus dans le premier jeu sorti en 2002. En attendant l'année prochaine, les possesseurs de la Xbox 360 pourront patienter avec Halo : ODST dont la date de sortie a été fixée au 22 septembre prochain.

Microsoft accueillera pour la première fois de son histoire un épisode de la saga Metal Gear Solid. Habituée à sortir en exclusivité pour la PS3 de Sony, la série sera portée sur la console de salon américaine avec un cinquième opus, Metal Gear Solid : Rising. Le jeu d'horreur Left 4 Dead reviendra le 17 novembre prochain avec un deuxième volet, tout comme Crackdown dont la suite ne possède pas encore de date de lancement.

Paul McCartney et Ringo Starr ont participé à la conférence pour présenter The Beatles : Rock Band, attendu pour le 9 septembre prochain. Dans ce premier jeu consacré aux quatre artistes de Liverpool, les joueurs pourront suivre les Fab Four de leurs débuts en 1963 à leur performance sur un toit restée célèbre, à travers 45 morceaux.

Les jeux-vidéo aussi, ça nous regarde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Largo le Mer 10 Juin 2009 - 10:49

Yep, j'avais aussi lu a propos de l'E3 qu'Ubisoft, le plus grand concepteur de jeux français, avait pour projet de creuser et de brouiller les frontières entre jeux vidéo et cinéma. Reste à voir quelle forme ça peut prendre. L'essor de la 3D au cinéma et de ces nouvelles technologies "immersives" dans le jeu laisse présager des "expériences" vraiment nouvelles. D'ailleurs la TV en 3D, c'est pour dans quelques années je crois.

Bientôt Kaka, Mario Bross et Terminator seront vraiment dans nos salons. cyclops
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Epikt le Mer 10 Juin 2009 - 12:18

Il y a plusieurs choses là dedans :

1/ la disparition de la manette et l'utilisation du joueur comme contrôleur. C'est ce que fait l'Eye Toy sur Playstation, le fameux Natal de Microsoft ne faisant que perfectionner d'un point de vue technologique.
Sait-on jamais cela pourrait donné des bonnes choses en terme de gameplay, dans un cas idéal. Mais... (parce qu'il y a un "mais")
Mais 1/ en prenant du recul sur l'Eye Toy et surtout sur la Nintendo Wii et 2/ en considérant le caractère de plus en plus industriel du jeu vidéo (donc peu enclin à financer, fort cher, des projets "artistiques") il y a de grandes chances pour que ces technologies s'orientent vers le casual gaming et autres "jeux vidéo pour ceux qui ne comprennent rien au jeux vidéo".
En tant que gamer (au ralenti, j'avoue), ce constat me désole. D'autant plus qu'à l'annonce de la Wii et de son système de jeu j'étais assez enthousiaste... sauf qu'à présent la Wii se résume à des soirées conviviales (et alcoolisées). Ca va finir par remplacer la partouze du samedi soir ^^
L'impression que cela me donne, c'est que sous argument de réalisme le jeux vidéo a pris un virage "arcade" (=> plaisir immédiat), sacrifiant par le même coup la précision et la technicité (regardez-moi un match de ligue coréenne de Starcraft, c'est impressionnant, la Wii va exactement dans la direction opposée).

Et puis, sérieusement, que penser d'une personne qui bouge son cul devant sa télé en singeant des coups droits et des revers, au lieu de se rendre sur un vrai cour de tennis ? A l'argument (vieux comme le monde) comme quoi les jeux vidéos isolent face à l'écran et coupe de la réalité on pouvait toujours opposer qu'ils proposaient des expériences non réalisables dans la réalité : ce genre d'interface est en train de rendre cet argument caduque...

L'un dans l'autre, malgré de potentielles application prometteuse, je vois tout ça comme une véritable régression du JV.
(j'attends l'interface par onde cérébrales, ça c'est bon ^^)

Pour info, la conf de présentation de Natal à l'E3 :



et la vidéo promo (ou on se rend compte que désormais, pour jouer à la console, il faut un salon de 40 m2... moi qui étant mome jouais à la console dans un cagibi aménagé d'un mètre cinquante de plafond à tous casser, ça change) :



2/ creuser les frontières entre jeux vidéo et cinéma.
C'est entre autres les dadas de Hideo Kojima (Metal Gear Solid) ou David Cage (Fahrenheit) : en toute franchise encore une fois, les JV essayant de coller à une image cinéma ne me semblent pas vraiment convaincants. Pas au niveau "filmique" en tout cas. Regarder des séquences cinématiques et des enfilades de dialogues, peu intéressant en terme de gameplay.
Quand au cinéma s'inspirant du jeu vidéo, l'année dernière j'ai commencé à réfléchir sur mon blog à un cinéma interactif qui justement ne serait pas un jeu vidéo (à ce sujet, appel à contribution : si vous avez des choses à apporter je prends !)

3/ cinéma et télé en 3D
Au cinéma je sais pas trop quoi en penser (j'attends de voir Avatar de James Cameron) mais en JV ça peut vraiment être intéressant. Notamment combiné avec l'utilisation du corps comme controleur contre laquelle je peste dans le point 1, cela pourrait procurer une sensation d'immersion assez inédite (mais encore une fois, si c'est pour jouer au tennis, pas grand intérêt).
Cela dit, il faut une salle spécialement équipée pour jouer (ne serait-ce que permettant de courrir "sur place").

+ pas évoqué ici mais le truc de Grossoft m'y fait penser
4/ la performance-capture appliquée au cinéma
Une petite révolution si vous voulez mon avis. Y faut.
avatar
Epikt

Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur http://glop-ou-pas-glop.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 12:39

Oui avec ces nouveaux systèmes j'ai l'impression qu'on va plus vers une dimension sportive, et performance du jeu vidéo, que vers un approfondissement d'univers. Je ne sais même pas si on peut parler de gameplay pour ce qu'on voit ici. Le contrôle par ondes cérébrales avec casques qui nous permet l'immersion totale, me semble une piste plus intéressante pour creuser le côté univers persistant. ça serait sans doute bien plus déstabilisant et fascinant (dangereux?). Et là on parlerait de nouveaux territoires. Mais c'est encore un peu de la sf.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 13:10

Hello Epikt,

A propos de ton point 1/, je ne suis pas totalement d'accord avec toi. Oui, les consoles sont de plus en plus des produits familiaux rassurants (il suffit de voir le marketing du projet Natal que tu mets en lien, le jeu de tennis par exemple devenant une sorte d'équivalent du vélo d'appartement..), l'exemple le plus frappant actuellement est celui de la Wii. Des consoles pour des gens qui ne comprennent rien au jeu-vidéo, ça je suis d'accord. Là où je suis moins d'accord, c'est quand tu critiques le côté "arcade", je crois que le terme n'est pas le bon car pour quelqu'un qui aime vraiment les jeux vidéos, il me semble que cet aspect arcade plutôt que simulation, accessible, qui a toujours fait partie du jeu, est important.

La technologie actuelle tend plutôt à réveiller ("naissance", en référence au nom de la prochaine console de Microsoft ?) les corps des joueurs jusqu'alors avachis dans des dépenses in door proprement inutiles ("dépense" au sens aussi financier du terme, il suffit de voir la fille essayer sa jupe sur la démo de la Natal par exemple, on imagine aisément qu'elle pourra ensuite la commander sur internet vu que toutes les consoles sont maintenant connectées au réseau mondial), je ne sais pas encore pourquoi..


Pour le 2/ et revenir sur ce que disait Largo, il y a aujourd'hui des alternatives aux tunnels de séquences cinématiques et de dialogues. Certains jeux s'ouvrent en vue subjective et le joueur a l'impression d'être immergé immédiatement dans la situation, il écoute ce qu'on lui dit et peut en même temps agir à sa guise, a l'impression de participer à l'action en tant qu'acteur..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Largo le Mer 10 Juin 2009 - 13:25

wootsuibrick a écrit:Oui avec ces nouveaux systèmes j'ai l'impression qu'on va plus vers une dimension sportive, et performance du jeu vidéo, que vers un approfondissement d'univers. Je ne sais même pas si on peut parler de gameplay pour ce qu'on voit ici. Le contrôle par ondes cérébrales avec casques qui nous permet l'immersion totale, me semble une piste plus intéressante pour creuser le côté univers persistant. ça serait sans doute bien plus déstabilisant et fascinant (dangereux?). Et là on parlerait de nouveaux territoires. Mais c'est encore un peu de la sf.

Oui, c'est encore un peu ExistenZ ^^
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Largo le Mer 10 Juin 2009 - 13:32

Pour le 2/ et revenir sur ce que disait Largo, il y a aujourd'hui des
alternatives aux tunnels de séquences cinématiques et de dialogues.
Certains jeux s'ouvrent en vue subjective et le joueur a l'impression
d'être immergé immédiatement dans la situation, il écoute ce qu'on lui
dit et peut en même temps agir à sa guise, a l'impression de participer
à l'action en tant qu'acteur..

Oui, y'a pleins d'idées comme ça qui sont en train de se développer, il faudrait que j'expérimente par moi même. J'avoue qu'un des trucs qui m'a vite lassé dans les jeux vidéo (jeux de plateforme ou FPS), c'est le côté "mission". A chaque fois il faut trouver le truc, ou l'astuce ou choper le coup de main pour réussir, c'est plus ou moins bien fait, amusant, intelligent mais rarement très créatif quoi. Une fois qu'on a trouvé on se dit "bon bin c'était ça...Et après ?".

Récemment, j'ai vu qu'il y avait un jeu, Little Big Planet je crois, qui permettait de créer soit même de nouveaux niveaux. C'est une belle initiative, je trouve et audacieuse, puisqu'elle tisse un lieu entre le concepteur surpuissant et le joueur habituellement "manipulé" (au sens où par exemple, certains jeux tels que Warcraft sont conçus pour que le joueur devienne accro et qu'il doive passer du temps dessus pour réussir...).
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 14:18

vidéo-je ?
pour moi l'univers du jeu vidéo est rasoir comme un film de resnais ; les cahiers ont beau en avoir fait leurs choux gras, allez roulez jeunesse, c'est complètement raté.
c'est comme la fête foraine avant ; le même néant.

tant qu'à jouer je préfère le rugby, les apollons, en chair et en os, oui !
mais le gars qui à 14 ans passés joue encore à ça restera définitivement un crétin .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 15:09

ccamille a écrit:
mais le gars qui à 14 ans passés joue encore à ça restera définitivement un crétin .

merci du compliment.

Smile
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 15:13

ccamille a écrit:
c'est comme la fête foraine avant ; le même néant.

C'est peut-être un argument à la con, mais le cinéma aussi c'était un peu la fête foraine avant. et ça l'est toujours beaucoup.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Epikt le Mer 10 Juin 2009 - 16:37

JM,
Oui le mot "arcade" n'est sans doute pas le bon. J'ai d'ailleurs suffisamment joué en arcade (ou, sur console, à des jeux dit d'arcade) pour ne pas voir ce genre de jeu de manière négative.
Mais il y a toujours quelque chose qui me gène, j'arrive pas à mettre le doigt dessus avec précision.
Les marketeux se sont rendu compte que (en plus de vendre plus de GTA que du dernier blockbuster cinéma) on pouvait vendre des jeux vidéo à la ménagère de moins de 50 ans. C'est d'ailleurs plus aux joueurs que s'adressent leur communication, mais à ce public de profanes (comptez, dans les même pas 10 minutes de présentation, le nombre de "pas la peine de savoir jouer pour s'amuser"). Également à cette presse de profanes (même les cahiers ??? O_o'), toute contente d'enfin comprendre ce qui se passe et de buzzer des fausses innovations.

En fait ces jeux, parce qu'ils ne demandent aucune habileté, ne sont que des prétextes. Il suffit juste d'en changer régulièrement pour éviter la lassitude mais l'un vaut bien l'autre : la production s'uniformise.

"Réveiller les corps" me semble une fausse bonne idée (même si c'est du genre à inspirer de nombreux articles, dès qu'on parle de "corps" c'est parti pour la branlette !). Quelle civilisation de lobotomisés singe des actions devant un écran et une caméra, plutôt que de les vivre en vrai ? (je met de coté l'essayage de jupe online, c'est indiscutablement pratique, mais c'est pas du JV)
Les jeux vidéo, à l'origine en tout cas, ne se sont jamais voulu un substitut au réel mais plutôt une extension. D'où mon impression de régression quand on me propose de brasser l'air pour simuler un match de tennis.
Il y a des pistes intéressantes pour l'avenir (combiné à la 3D par exemple), mais pour l'instant ça s'avère particulièrement inutile.

edit : ah oui, autre fausse bonne idée et vraie bonne branlette, leurs histoires de "réveiller votre créativité" (en dessinant un éléphant par exemple :/ ).
Cela dit, c'est pas la première fois que Microsoft nous sert la même idée, c'était déjà le slogan de la marque il y a quelques années (je me souviens plus de la formule exacte, mais un truc du genre "nous vous apportons les outils, vous apportez votre créativité).


En fait, on est en train de dresser le portrait de deux catégories de jeux bien distincts.
1/ les jeux casual : d'utilisation immédiate, de courte durée de jeu mais rejouables car conviviaux
2/ les jeux narratifs (et, j'aurais envie de rajouter, immersifs) : autour d'une histoire, de (plus ou moins) longue haleine,... se laissent tenter par le cinéma
Il y a bien entendu tout un fatrac d'autres jeux (de simulation sportive par exemple)

Au sujet cette deuxième catégorie de jeu, ce que j'ai pu essayer n'avaient que des bonnes intentions. Tentant sur le papier, promettant de révolutionner l'immersion du joueur, mais au final...
Fahrenheit est l'archétype de ce genre de jeu d'inspiration cinématographique promettant la lune mais qui finalement ne change pas grand chose à la donne.
Experience 112 mettait lui aussi en scène un concept extrêmement puissant, mais qui en fin de compte ne modifiait pas tant que ça le gameplay.
(ça n'empêche pas les jeux d'être bons, mais il faut arréter de voir des révolutions à chaque déclaration de créateurs mégalo comme Molyneux ou Cage)


Largo,
je n'ai pas joué à Little Big Planet (j'ai pas de PS3, c'est réglé ^^) mais créer ses propres niveaux et les partager sur le web n'a rien de nouveau. Tout bon FPS ou jau de stratégie temps réel propose l'option.
Ce qui a fait buzzer LBP, c'est justement son coté casual.

Assez d'accord avec toi sur le coté "mission" lassant et artificiel.
Cela dit, cela donne des belles choses, par exemple un jeu comme Portal qui redéfinit totalement le FPS (et propose par dessus le marché une expérience d'immersion particulièrement convaincante).

HS : ne pas confondre Warcraft (jeu de stratégie) et World of Warcraft (jeu de role massivement multijoueur), c'est le second qui est particulièrement addictif.


Camille,
on est tous le crétin de quelqu'un d'autre ^^


edit again : en fait c'est horrible, il y a vraiment dans ma position un coté "vieux con" de celui qui a grandi en jouant dans les 80s et 90s et qui voit d'un mauvais oeil les JV se transformer en bataille de polochon en pixel (alors qu'à l'époque les batailles de polochon on les faisait en vrai).
avatar
Epikt

Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur http://glop-ou-pas-glop.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 17:09

oui oui c'est vrai sorry pour ceux qui jouent, après tout pourquoi pas, y'a des trucs plus graves.

mais je ne comprends pas ta remarque wootsuibrick sur le cinéma et la fête foraine ( je sais qu'au début c'était une attraction de foire, que lumière himself n'y croyait pas ...).

ce que je voulais dire moi c'est que les sensations fortes de la fête foraine on les retrouve dans le jeu vidéo ( bien que ne jouant pas même si je n'ai pas encore atteint 14 ans lol! ).

au cinéma les sensations sont plus fines, plus esthétiques et puis joueur et spectateur n'ont pas le même statut. Bon je ne vais pas faire une classication des genres à la cuvier, j'en suis incapable et ce n'est pas le sujet.

encore une fois jouez, si le coeur vous en dit, et puis j'exagère, resnais parfois, ça n'est pas si mal.

je me dit aussi que gvsant ne peut pas faire avec un film avec ado accro de jeux vidéo.

mais le sujet est ailleurs et peut être je ne comprends rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 17:51

Epikt a écrit: Également à cette presse de profanes (même les cahiers ??? O_o'), toute contente d'enfin comprendre ce qui se passe et de buzzer des fausses innovations.


Les cahiers se sont intéressés aux jeux vidéos il y a quelques années déjà. Et c'était des jeux assez classiques : Shenmue, Final Fantasy, Virtua Fighter 4. Essentiellement du jeu console, donc. Mais je ne sais plus quels rédacteurs avaient chroniqué les jeux. Je me souviens juste de commentaires genre "Final Fantasy est avec Shenmue le plus beau jeu vidéo du monde." "Final Fantasy provoque des émotions proustiennes"lololol
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 17:59

ccamille a écrit:
ce que je voulais dire moi c'est que les sensations fortes de la fête foraine on les retrouve dans le jeu vidéo ( bien que ne jouant pas même si je n'ai pas encore atteint 14 ans lol! ).

au cinéma les sensations sont plus fines, plus esthétiques et puis joueur et spectateur n'ont pas le même statut. Bon je ne vais pas faire une classication des genres à la cuvier, j'en suis incapable et ce n'est pas le sujet.

Les sensations fortes de fête foraine on les retrouve aussi très souvent au cinéma.

Scinder le joueur du spectateur, est assez bizarre en ce qui concerne les jeux-vidéos. On contemple très souvent l'espace graphique du jeu, on peut donc quoiqu'en pense certains, accorder de l'importance à l'esthétique de l'espace dans lequel se déploie notre avatar, tout en jouant. Et l'excitation n'est pas constante, on peut parfois déambuler durant des heures sans que rien de spécial ne se déclenche, ou même décrocher de l'action pour explorer juste pour le désir de contemplation, l'espace du jeu. Je pense qu'il faut parfois beaucoup de patience pour jouer à certains jeux.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 18:18



Dernière édition par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 18:51, édité 4 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 18:26

woosuibrick a écrit :

On contemple très souvent l'espace graphique du jeu, on peut donc quoiqu'en pense certains, accorder de l'importance à l'esthétique de l'espace dans lequel se déploie notre avatar, tout en jouant.

Ca c'est tout à fait d'accord. Mais il y a aussi l'interactivité du côté du jeu et pas du côté du cinéma.

Si tu veux, bien que cela n'ait peut être qu'un rapport lointain avec le sujet, avec le jeu on pense par soi même et cela finalement conduit à penser comme les autres. se forment alors des communautés "spontanées" de joueurs.

avec le cinéma, la peinture , la musique, la littérature on passe ou pense par la pensée d'un autre et ça c'est à la fois plus difficile et plus fécond, même si ça parait paradoxal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 18:58

"avec le cinéma, la peinture , la musique, la littérature on passe ou pense par la pensée d'un autre et ça c'est à la fois plus difficile et plus fécond, même si ça parait paradoxal."

C'est assez faux. Le jeu a un concepteur, il pose une grille et des possibles. Un jeu peut posséder un univers très particulier. L'univers de Shenmue n'est pas celui de Final Fantasy, et ce parce que ce ne sont pas les mêmes concepteurs. Les joueurs pensent de plus en plus aux concepteurs des jeux, à leurs univers.


Dernière édition par wootsuibrick le Sam 24 Sep 2011 - 18:39, édité 1 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 19:05

"avec le jeu on pense par soi même et cela finalement conduit à penser comme les autres. se forment alors des communautés "spontanées" de joueurs."

Là je ne comprend pas non plus.
Ce même type de processus a lieu avec les autres médiums, lorsqu'on est un regardeur influençable.
Le problème du jeu, c'est que les possibilités de réactions à une situation posée par le créateur ne sont souvent pas très variées. Ce qui fait qu'à mes yeux les jeux qui s'en sortent le mieux, sont ceux qui proposent un espace formel assez fort pour rendre les "missions", et choix à faire pour progresser dans l'espace du jeu, assez secondaires. Les meilleurs jeux vidéos sont à mes yeux ceux qu'on peut habiter sans se soucier de buts à atteindre. D'où l'importance de Shenmue à mes yeux. J'en ai déjà longuement discuté avec JM sur le forum des cahiers. Je copie-colle cette discussion ici, pour ne pas me répéter.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 19:54

Largo a écrit: il faudrait que j'expérimente par moi même.

"expérimenter", c'est un peu comme "expérience", j'ai l'impression que ces mots ne veulent plus dire grand chose. C'est du moins la remarque que je me faisais l'autre jour en passant devant un grand magasin qui affichait devant sa porte : "Votre magasin **** poursuit désormais votre expérience de shopping jusqu'à 19h30." ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 20:09

je ne sais vraiment pas je ne suis pas une habituée des jeux. j'ai seulement vu d'autres jouer. ce qui me frappe est l'aspect routinier du déroulement du jeu et de l'environnement qui peut séduire quand il s'agit d'être rassuré. chez les ados cette "routine" est une des béquilles qui leur fait garder l'équilibre à mesure qu'ils se passent de la béquille parentale et familiale. c'est pour certains un rite initiatique. maintenant pourquoi pour certains seulement, et lesquels ?

le côté sociologique du sujet ne me passionne déjà pas plus que ça alors la performance des concepteurs de jeux, tu le comprendras, encore moins. je ne vois pas d'avancée en quelque matière que ce soit dans le jeu.

moins en tout cas qu'une simple discussion où tu vas "jouer" de ta connaissance du cinéma japonais, JM de ses lectures, Adeline de ses coups de coeurs documentaires, Largo de son avis adroit sur les films etc.

comme ça s'est formée une communauté élective dont le projet immédiat intéresse et le projet sous-jacent, et au delà les desseins, plus encore.

salut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 20:15

w a écrit :

"expérimenter", c'est un peu comme "expérience", j'ai l'impression que ces mots ne veulent plus dire grand chose. C'est du moins la remarque que je me faisais l'autre jour en passant devant un grand magasin qui affichait devant sa porte : "Votre magasin **** poursuit désormais votre expérience de shopping jusqu'à 19h30." ..

dans ce sens là du mot, ronflant, expurgé de tout son signifié je suis d'accord avec toi.

mais moi aussi j'ai récemment pensé à l'expérience, celle de la vie et je me suis dit qu'avoir de l'expérience c'était ne jamais jouer une "scène" pour la première fois, l'avoir toujours jouée avant et en tirer un gain de stabilité et d'audace.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Mer 10 Juin 2009 - 20:32

ccamille a écrit:je ne sais vraiment pas je ne suis pas une habituée des jeux. j'ai seulement vu d'autres jouer. ce qui me frappe est l'aspect routinier du déroulement du jeu et de l'environnement qui peut séduire quand il s'agit d'être rassuré. chez les ados cette "routine" est une des béquilles qui leur fait garder l'équilibre à mesure qu'ils se passent de la béquille parentale et familiale. c'est pour certains un rite initiatique. maintenant pourquoi pour certains seulement, et lesquels ?

En effet nous n'avons vraiment pas du tout vu la même chose.
Le jeu vidéo n'est pas plus ou pas moins un rite initiatique qu'une collection de timbre, le cinéma, une partie de foot, ou un bouquin.
Je ne comprend absolument pas où tu veux en venir. Regarder des films, lire des bouquins peut aussi devenir une "routine", une des béquilles qui fait garder l'équilibre à l'adolescent à mesure qu'il se passe de la béquille familiale.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 20:53

si en fait on se rejoint sur cette notion de béquille. c'est déjà ça.
pour filer la même métaphore que plus haut, penser par soi même la stratégie de son jeu conduit à s'isoler tout en pensant comme les autres.

s'isoler c'est bête, c'est dommage et penser comme tout le monde c'est triste.
dans un jeu vidéo il n'y a pas comme dans la lecture ou le cinéma des possibles éventuellement à confronter mais je crois qu'il n'y en a qu'un.

en d'autres termes le jeu est un entonnoir dans lequel on s'engouffre par le cône et qui se resserre, inévitablement. Alors qu'avec le livre ou même la partie de foot on fait le trajet inverse.

et le collectionneur aussi, il a du champ autour de lui et du contre-champ. il est traversé par du désir.

je n'arrive pas à concevoir le jeu en termes de désir. le jeu vidéo est pour moi un jeu de dupes, un truc sado/maso.

et je suis très éloignée de ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Invité le Mer 10 Juin 2009 - 21:08

ccamille a écrit:
s'isoler c'est bête, c'est dommage et penser comme tout le monde c'est triste.
dans un jeu vidéo il n'y a pas comme dans la lecture ou le cinéma des possibles éventuellement à confronter mais je crois qu'il n'y en a qu'un.

en d'autres termes le jeu est un entonnoir dans lequel on s'engouffre par le cône et qui se resserre, inévitablement. Alors qu'avec le livre ou même la partie de foot on fait le trajet inverse.

et le collectionneur aussi, il a du champ autour de lui et du contre-champ. il est traversé par du désir.

je n'arrive pas à concevoir le jeu en termes de désir. le jeu vidéo est pour moi un jeu de dupes, un truc sado/maso.

et je suis très éloignée de ça.

Je crois que woot qui connait un peu les jeux vidéos essaye justement, à partir d'un exemple précis, de te dire que tu te trompes en affirmant tout cela de façon un peu péremptoire à propos des jeux vidéos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par wootsuibrick le Jeu 11 Juin 2009 - 4:59

ccamille a écrit:si en fait on se rejoint sur cette notion de béquille. c'est déjà ça.
pour filer la même métaphore que plus haut, penser par soi même la stratégie de son jeu conduit à s'isoler tout en pensant comme les autres.

On ne se rejoint absolument pas sur cette notion, tu m'as mal lu, ou alors je me suis mal exprimé.
Une partie starcraft ne fait pas fonctionner trop différemment son joueur d'un joueur de jeu de dame, d'echec ou de go, sauf qu'avec starcraft on perd en abstraction. Mais la différence majeure c'est qu'on regarde un écran. Cependant une partie d'echec sur un écran est elle fondamentalement différente, dans sa manière de faire fonctionner le joueur, d'une partie d'echec sur table?

Æ en continu les indices du Nikkeï défilent vidéoprojetés sur les murs du Yamazaki Sushi Bar] Æ o’ Shinjuku Club Sega sur Starcraft j’actionne mes joysticks] Æ tu constates ton positionnement sur tes Sony/Armani GPS Video_I_glasses] (Sept au carré, Eric Sadin)
avatar
wootsuibrick

Messages : 1835

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vidéo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum