Documentaire sur Guy Gilles à la Cinémathèque - 25 mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Documentaire sur Guy Gilles à la Cinémathèque - 25 mai

Message par adeline le Ven 22 Mai 2009 - 17:14

Tu étais au courant Largo ?

Wink



Cinémathèque Lundi 25 Mai 2009 - 20h30 - SALLE JEAN EPSTEIN

Par l'intimité précise et essentielle qu'ils entretiennent avec leur objet, aussi bien que par leur dispositif, on pourrait dire, des trois films qui composent ce programme, qu'ils sont des films de chambre. Films de reprise qui, en un lieu clos et délimité, relient le passé au présent et tissent à travers le corps des vivants (les spectateurs comme les acteurs) une trame nouvelle, inédite. Chacun à leur manière est animé d'un geste que la nostalgie ignore. Tous trois disent que les êtres présents et absents cohabitent. Et bien qu'on ne puisse nier la course du temps, que d'heureux passages existent entre avant et maintenant, hier et aujourd'hui.
En présence des réalisateurs (sous réserve).

Two Times 4'33''
Manon de Boer
Belgique/2008/10'/35mm
Manon de Boer a invité le pianiste bruxellois Jean-Luc Fafchamps à jouer deux fois la composition éponyme de John Cage 4'33'' face à un public installé dans un studio.
suivi de
EA2 (2e exercice d'admiration : Jean Eustache)
Vincent Dieutre
France/2008/21'/35mm
Avec Françoise Lebrun, Vincent Dieutre.
"Un dimanche après-midi à Paris. Il pleut. L'actrice d'origine est là qui me guide. Je me suis approprié son texte, ce long monologue déchirant qui clôt La Maman et la Putain. Il y a une toute petite équipe et Françoise Lebrun donne à chacun des indications, selon ses souvenirs. Nous répétons beaucoup car le texte n'est pas simple et l'émotion nous submerge parfois. Mais il va falloir y aller, je crois que je suis prêt. Moteur." (Vincent Dieutre)
suivi de
Guy Gilles et le temps désaccordé
Gaël Lépingle
France/2008/57'/vidéo
Avec Macha Méril, Adèle Csech, Mattéo Caranta, Pierre Lazarus.
1958. Un jeune homme de vingt ans quitte son Algérie natale pour aller faire sa vie. Cinquante ans plus tard, trois adolescents et un grand appartement donnant sur un boulevard parisien. Au détour d'une pièce, d'une fenêtre, d'un visage, reviennent les films de Guy Gilles, les traces, les voix et les images d'une oeuvre méconnue, désaccordée à son temps.

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire sur Guy Gilles à la Cinémathèque - 25 mai

Message par Invité le Ven 22 Mai 2009 - 17:27

Moi j'ai récupéré le coffret DVD à la médiathèque pour découvrir un peu ce cinéaste dont parle Largo dans le premier numéro ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire sur Guy Gilles à la Cinémathèque - 25 mai

Message par Invité le Sam 23 Mai 2009 - 16:44

Hello,

je n'ai pas vu les films de Guy Gilles, seulement le documentaire Lettre à mon frère Guy Gilles, cinéaste trop tôt disparu.

C'est assez mauvais, mais les extraits donnent assez envie de voir les films, c'est vrai.

Macha Meril un moment le compare à Godard, disant que Gilles avait du coeur et Godard un cerveau mais pas de coeur. Ca balance ....

L'inénarrable Macha à nouveau dans ce documentaire : son secret est qu'il adorait les femmes mais qu'il était homosexuel !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire sur Guy Gilles à la Cinémathèque - 25 mai

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum