DérivesTV : projections La guerre et ses images

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DérivesTV : projections La guerre et ses images

Message par Largo le Jeu 23 Avr 2009 - 11:29

Ce soir à 20h30 à
l'Atelier, 91 rue Montesquieu
Lyon

Le Nouveau Collectif de Cinéma pas encore nommé (mais qui aura bientôt un vrai nom) vous propose ...

une double programmation de la revue Dérives :

******************************************

LA GUERRE ET SES IMAGES
IRAK / PALESTINE / LIBAN

[Projections Documentaires et Débats]


******************************************
Jeudi 23 Avril – 20H30

En présence d’Edouard Beau

"Searching for Hassan" d'Edouard Beau - 2008 - 62'

2007. On me propose de partir photographier un bataillon de soldats de l'armée irakienne, à Mossoul. J'ai 48 heures pour me décider. Je pars. Là-bas, un ami me donne sa vieille camera Hi8, avec dix cassettes. Je suis photographe. Je n'ai jamais filmé. Je n'ai jamais vu la guerre. Un mois durant, je reste aux cotés de ces soldats. Attente, tension, temps morts, traversées sans fin d'un territoire morcelé, à la recherche de terroristes introuvables.

+
Débat autour du film : "Ici et Ailleurs" de Jean-Luc Godard & Anne-Marie Mieville - 1974 - 53'

1970. Sur commande du Fatah, Jean Luc Godard et Jean-Pierre Gorin (Groupe Dziga Vertov) partent tourner des images et des sons dans les camps d'entraînement Palestiniens. Le film s'appellera Jusqu'a la Victoire (Méthodes de pensée et de travail de la révolution palestinienne), mais restera inachevé.

1974. Le Groupe Dziga Vertov dissolu, Jean-Luc Godard s'installe à Grenoble avec Anne-Marie Miéville et s'équipe d'une des premières unités de tournage et de montage vidéo. Dans l'atelier des cinéastes, les images des combattants palestiniens de 1970 sont réemployées et confrontées à celles du quotidien d'une famille française de 1974. Mise en relation et impossible synthèse.


******************************************
Vendredi 24 Avril – 20H30

En présence de Wael Noureddine

"Chez nous à Beyrouth" de Wael Noureddine - 2002 - 16'

Pourquoi ne peut-on rien faire à Beyrouth ? Pourquoi veut-on quitter Beyrouth ? Il faut un visa, donc il faut se lever tôt et attendre à la porte des ambassades. Mais pour obtenir le visa, il faut...

"Ce sera beau (From Beyrouth with love)" de Wael Noureddine - 2005 - 30'

Beyrouth, ou n’importe quelle autre ville en guerre avec elle-même. Ici, aucun conflit ne se règle jamais, aucun mur détruit ne se répare. On a le choix entre l’armée ou la religion, ou encore la religion ou l’armée. La dose d’héroïne coûte cinq dollars. Je rends quelques visites et j’envoie des cartes postales.

"July Trip" de Wael Noureddine - 2006 - 35'

Beyrouth et le Sud Liban, entre le 4 et 24 juin puis entre le 16 Juillet et le 2 août. Je n'ai jamais compris pourquoi il y avait si peu de films tournés pendant la guerre au Liban. Lorsque la dernière guerre a débuté, je n'avais qu'un seul but : rentrer à Beyrouth.


******************************************
A l'Atelier
91 rue Montesquieu Lyon 7e
(Métro Saxe Gambetta)


******************************************
Prix Libre

******************************************
Plus de renseignements sur www.derives.tv/


Richard, JM, si vous avez possibilité d'y aller ce serait vraiment intéressant je pense !
avatar
Largo

Messages : 3181

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaelclairefond.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DérivesTV : projections La guerre et ses images

Message par Invité le Jeu 23 Avr 2009 - 11:33

Hello Raphaël,

Merci pour l'info. Ce soir je ne pourrai pas perso, et demain soir normalement on va voir le film de Fleischer à la séance unique. Je ne sais pas, faut voir..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum