Phoenix de Christian Petzold 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Phoenix de Christian Petzold 2014

Message par Invité le Mar 24 Fév 2015 - 12:18

C'est un film sobre au niveau de la production, qui ne s'écarte jamais de son récit, de sa finalité, qu'est ce que renaître, aussi par la voix; dire de ce qu'il y a eut. J'ai été assez touché par la manière dont la parole est entravée, retenue, par le silence. Blanchot en parle je crois dans la voix venue d'ailleurs. D'ailleurs, le film se termine en chanson, le personnage reprend, d'abord en le chuchotant, en le parlant, un standard américain, speak low. Le présent est déjà passé. Le personnage doit en faire son deuil non pas en effaçant le passé mais en inscrivant cette perte dans sa voix, sa parole.
J'ai vu le film il y a un mois et des choses tendent à s'éloigner par la distance; mais j'imagine qu'il y aurait beaucoup à dire sur la représentation de l'Allemagne d'après guerre; à comparer à Berlin express de Tourneur ou un film de Zinneman dont le nom m'échappe. Ce qui me surprend le plus dans le champ fermé par le film, c’est l'absence d'enfants. Du moins je ne me rappelle pas en avoir vu.
En regardant le film, je me disais avec une pointe d'arrogance que ça aurait mieux marché si le mari et la femme tous deux prétendaient ne pas reconnaitre l'autre sans que l'autre ne le devine; mais peut être que je me trompe et que l'aveuglement coupable du mari est nécessaire à l'histoire?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum