"Vos dix films français préférés"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Vos dix films français préférés"

Message par adeline le Jeu 22 Mai 2014 - 18:31

sur le blog d'Olivier Père a écrit:Les 10 plus beaux films français selon des réalisateurs étrangers

Il y a quelques semaines « Les Inrockuptibles » publiaient sur leur site la liste des 100 meilleurs films français selon les rédacteurs et les collaborateurs de l’hebdomadaire. Cette idée a suscité beaucoup d’intérêt de la part des internautes et en a entraîné une autre, celle d’un hors-série sur le même sujet disponible en kiosque aujourd’hui. A cette occasion, « Les Inrockuptibles » ont également demandé à des cinéastes étrangers quels étaient leurs dix films français préférés, histoire de comparer les goûts et les couleurs des auteurs internationaux et ceux des cinéphiles français. On y retrouve bien sûr Godard, Resnais, Renoir, Bresson, Pialat, Eustache, Melville, Demy… Varda, Carax, Claire Denis, Godard toujours, parmi les contemporains, mais aussi L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie et une palette encore plus large, généreuse et éclectique de titres et de cinéastes, de films de chevet ou de classiques à la notoriété mondiale comme Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot. Ce panel est constitué de cinéastes que nous aimons et dont nous aimons les films, rencontrés au gré des voyages ou des festivals, avec lesquels nous aimons entretenir une correspondance autour de leur travail et de leur réflexion sur leur art. Jeunes et moins jeunes, connus et moins connus, maîtres ou débutants, nous leur avons posé la même question (« quels sont vos dix films français préférés ») et nous les remercions d’avoir pris le temps de nous répondre. Certains d’entre eux sont actuellement occupés à présenter leur nouveau film à Cannes où à siéger dans les jurys du festival. Leurs choix nous éclairent sur leurs goûts, leur rapport au cinéma mais plus largement sur la perception du cinéma français dans le monde, selon les pays et les générations, et confirment la diversité et la richesse de la production hexagonale et de ses grands auteurs, des origines du cinéma muet jusqu’à des films sortis l’année dernière. Vous pouvez consulter dans le hors-série des « Inrockuptibles » une liste différente de celle-ci.

Francis Ford Coppola

Réalisateur, producteur et scénariste américain né en 1939, auteur entre autres du Parrain (1972), Conversation secrète (1974), Le Parrain, 2ème partie (1974), Apocalypse Now (1979), Rusty James (1983). Dernier film en date : Twixt (2011).

Spoiler:
Sans ordre de préférence    
La Belle et la Bête de Jean Cocteau
Jean de Florette de Claude Berri  
Manon des Sources de Claude Berri  
La Grande Bouffe de Marco Ferreri  
La Règle du jeu de Jean Renoir (photo en tête de texte)  
Pépé le Moko de Julien Duvivier  
Les Enfants du paradis de Marcel Carné  
Mon oncle de Jacques Tati  
Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati  
Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot"

Harmony Korine

Réalisateur et scénariste américain né en 1973. Dernier film en date : Spring Breakers (2012)

Spoiler:
1 – Les Dimanches de Ville d’Avray de Serge Bourguignon  
2 – Numéro deux de Jean-Luc Godard  
3 – La Maman et la Putain de Jean Eustache  
4 – Le Diable probablement de Robert Bresson  
5 – Mauvais Sang de Leos Carax  
6 – Irréversible de Gaspar Noé  
7 – Le Souffle au cœur de Louis Malle  
8 – Urgences de Raymond Depardon  
9 – Nénette et Boni de Claire Denis  
10 – Innocence de Lucile Hadzihalilovic

Nadav Lapid

Réalisateur israélien né en 1975. A réalisé deux longs métrages, Le Policier (2011) et L’Institutrice présenté cette année à Cannes à la Semaine de la Critique.

Spoiler:
Sans ordre de préférence

Le Mépris de Jean-Luc Godard

Au hasard Balthazar de Robert Bresson

La Maman et la Putain de Jean Eustache

A nos amours de Maurice Pialat

L’Humanité de Bruno Dumont

L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie

Napoléon d’Abel Gance

Le Samouraï de Jean-Pierre Melville

Holy Motors de Leos Carax

Belle de jour de Luis Buñuel

Bruce La Bruce

Réalisateur canadien né en 1964. Dernier long métrage en date : Gerontophilia (2013)

Spoiler:
Sans ordre de préférence

Week-end ou Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution de Jean-Luc Godard (« impossible de décider »)

Les Biches de Claude Chabrol

Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot

Les Parapluies de Cherbourg ou Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy (« svp ne m’obligez pas à choisir entre les deux ! »)

Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel

Kung-fu Master ! d’Agnès Varda

La guerre est finie d’Alain Resnais

Le Plaisir de Max Ophuls

Beau Travail de Claire Denis

Pickpocket de Robert Bresson

William Friedkin

Réalisateur américain né en 1935. A signé entre autres French Connection (1971), L’Exorciste (1973), Le Convoi de la peur (1977), Cruising (1980). Dernier film en date : Killer Joe (2011)

Spoiler:
1 – Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot

2 – Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot

3 – Z de Costa-Gavras

4 – L’Année dernière à Marienbad d’Alain Resnais

5 – Le Samouraï de Jean-Pierre Melville

6 – Belle de jour de Luis Buñuel

7 – Jour de fête de Jacques Tati

8 – Jules et Jim de François Truffaut

9 – Caché de Michael Haneke

10 – L’Amour, la vie, la mort de Claude Lelouch et Le Boucher de Claude Chabrol

Ben Weathley

Réalisateur britannique né en 1972 A signé quatre longs métrages parmi lesquels Kill List (2011) et Touristes (2012)

Spoiler:

1 – Week-end de Jean-Luc Godard

« Le premier film de Godard que j’ai vu. Un éblouissement. »

2 – Un condamné à mort s’est échappé ou Le vent souffle où il veut de Robert Bresson

« Je l’ai découvert par l’intermédiaire de Schrader et Scorsese. J’aime tous ses films. »

3 – Le Samouraï de Jean-Pierre Melville

« Le film le plus froid jamais réalisé. Froid comme la glace. L’Armée des ombres arrive juste derrière. »

4 – Le Boucher de Claude Chabrol

« Simple mais compliqué. Doux et terrifiant. »

5 – Nikita de Luc Besson

« Je me souviens l’avoir vu adolescent en me demandant pourquoi le cinéma d’action hollywoodien était à l’agonie. »

6 – Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel

« C’est un documentaire sur Paris, n’est-ce pas ? »

7 – Le Mépris de Jean-Luc Godard

« Une tranche épaisse de destruction émotionnelle par Godard. La musique passe en permanence chez moi, cela me donne l’impression d’être quelqu’un de sophistiqué. »

8 – Tirez sur le pianiste de François Truffaut

« J’aime l’anarchie de ce film. Voir aussi Zazie dans le métro et La Chinoise. »

9 – Les Valseuses de Bertrand Blier

« Cela m’a ouvert les yeux sur le fait que l’on peut être sauvage en faisant des films, que l’on doit être sauvage. »

10 – Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot

« Classique inaltérable. »

Tom Shoval

Réalisateur israélien né en 1981. A été aussi critique de cinéma. Premier long métrage : Youth (2013)

Spoiler:

1 – L’Enfance nue de Maurice Pialat

2 – Les Amants du Pont-Neuf de Leos Carax

3 – Le Diable probablement de Robert Bresson

‪4 – L’Atalante de Jean Vigo‬

‪5 – La Maman et la Putain de Jean Eustache‬

‪‪6 – Bande à part de Jean-Luc Godard‬

‪7 – Gueule d’amour de Jean Grémillon‬

8 - De bruit et de fureur de Jean-Claude Brisseau

‪9 – Les Valseuses de Bertrand Blier‬

10 – Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy et Sans toit ni loi d’Agnès Varda

Alex Ross Perry

Acteur et réalisateur américain né en 1984. A signé trois longs métrages parmi lesquels The Color Wheel (2011) et Listen Up Philip découvert au Festival de Sundance cette année.

Spoiler:
1 – La Maman et la Putain de Jean Eustache

2 – Out 1 : noli me tangere de Jacques Rivette

3 – Jules et Jim de François Truffaut

4 – Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat

5 – Mauvais Sang de Leos Carax

6 – La Collectionneuse d’Eric Rohmer

7 – Sauve qui peut (la vie) de Jean-Luc Godard

8 – Beau Travail de Claire Denis

9 – Orphée de Jean Cocteau

10 – Qui êtes-vous Polly Magoo ? de William Klein

Alessandro Comodin

Réalisateur italien né en 1982. Premier long métrage : L’Eté de Giacomo (2011)

Spoiler:
Sans ordre de préférence

L’Atalante de Jean Vigo

Partie de campagne de Jean Renoir

Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati

Les Yeux sans visage de Georges Franju

Au hasard Balthazar de Robert Bresson

Jaguar de Jean Rouch

Adieu Philippine de Jacques Rozier

La Maman et la Putain de Jean Eustache

La Maison des bois de Maurice Pialat

L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie

Corneliu Porumboiu

Réalisateur roumain né en 1975. A signé 12h08 à l’est de Bucarest (2006), Policier, adjectif (2009), Métabolisme ou quand le soir tombe sur Bucarest (2011), The Second Game présenté au Festival de Berlin cette année.

Spoiler:
1 – Faits Divers de Raymond Depardon

2 – Les Nuits de la pleine lune d’Eric Rohmer

3 – Partie de campagne de Jean Renoir

4 – Le Mépris de Jean-Luc Godard

5 – Van Gogh de Maurice Pialat

6 – L’Argent de Robert Bresson

7 – La Maman et la Putain de Jean Eustache

8 – Play Time de Jacques Tati

9 – La Belle Noiseuse de Jaques Rivette

10 – Entre les murs de Laurent Cantet

Denis Côté

Réalisateur canadien (Québec) né en 1973. A été critique de cinéma. Huit longs métrages depuis 2005 (Les Etats nordiques, Carcasses, Curling…) Dernier film en date : le documentaire Que ta joie demeure découvert à la Berlinale cette année.

Spoiler:
1 – L’important c’est d’aimer d’Andrzej Zulawski

2 – La Maman et la Putain de Jean Eustache

3 – Le Mépris de Jean-Luc Godard

4 – L’Atalante de Jean Vigo

5 – Sombre de Philippe Grandrieux

6 – Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel

7 – Les Yeux sans visage de Georges Franju

8 – Au hasard Balthazar de Robert Bresson

9 – Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat

10 – Beau Travail de Claire Denis et Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais

Bong Joon-ho

Réalisateur coréen né en 1969. Memories of Murder (2003), The Host (2006), Mother (2009), Snowpiercer – le transperceneige (2013).

Spoiler:
1 – Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot

2 – Que la bête meure de Claude Chabrol

3 – La Grande Illusion de Jean Renoir

4 – Les Noces rouges de Claude Chabrol

5 – Tirez sur le pianiste de François Truffaut

6 – Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

7 – Frankenstein 90 d’Alain Jessua

8 – Kung-fu Master ! d’Agnès Varda

9 – Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot

10 – L’Homme de Rio de Philippe de Broca

Nicolás Pereda

Réalisateur mexicain né en 1982. Auteur d’une œuvre protéiforme mêlant courts et longs, fiction et documentaire, parfois à l’intérieur du même film. Seul long métrage sorti en France (pour l’instant) : Les Chansons populaires (2012).

Spoiler:
Sans ordre de préférence

Un condamné à mort s’est échappé ou Le vent souffle où il veut de Robert Bresson

Pickpocket de Robert Bresson

L’Atalante de Jean Vigo

Hiroshima mon amour d’Alain Resnais

Le Samouraï de Jean-Pierre Melville

À nos amours de Maurice Pialat

Être et Avoir de Nicolas Philibert

L’Année dernière à Marienbad d’Alain Resnais

L’Humanité de Bruno Dumont

Le Mépris de Jean-Luc Godard

Josh Safdie

Réalisateur américain né en 1984. Travaille avec son frère cadet Benny. Ils ont signé ensemble deux longs métrages The Pleasure of Being Robbed (2008) et Lenny and the Kids (2009).

Spoiler:
Sans ordre de préférence

Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat

L’Atalante de Jean Vigo

Mouchette de Robert Bresson

Sauve qui peut (la vie) de Jean-Luc Godard

Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir

Les Amants du Pont-Neuf de Leos Carax

Trafic de Jacques Tati

Sans Soleil de Chris Marker

Beau Travail de Claire Denis

Benny Safdie

Réalisateur américain. En plus des longs métrages coréalisés avec son frère Josh, a également signé des courts métrages.

Spoiler:

Sans ordre de préférence

Un condamné à mort s’est échappé ou Le vent souffle où il veut de Robert Bresson

Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati

Play Time de Jacques Tati

L’Argent de poche de François Truffaut

La Règle du jeu de Jean Renoir

Masculin Féminin de Jean-Luc Godard

L’Atalante de Jean Vigo

L’Argent de Robert Bresson

Trafic de Jacques Tati

L’Armée des ombres de Jean-Pierre Melville

Joachim Trier

Cinéaste norvégien né en 1974. Deux longs métrages à son actif : Nouvelle Donne (2006) et Oslo, 31 août (2011).

Spoiler:

Sans ordre de préférence

Hiroshima mon amour d’Alain Resnais

Le Feu follet de Louis Malle

Play Time de Jacques Tati

Sans Soleil de Chris Marker

Beau Travail de Claire Denis

Une femme douce de Robert Bresson

Sombre de Philippe Grandrieux

Deux ou trois choses que je sais d’elle de Jean-Luc Godard

Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda

Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) d’Arnaud Desplechin

Albert Serra

Réalisateur espagnol (Catalogne) né en 1975. Honor de cavaleria (2006), Le Chant des oiseaux (2008), Histoire de ma mort (2013).

Spoiler:

Sans ordre de préférence

Napoléon d’Abel Gance

Les Enfants du paradis de Marcel Carné

Othon, ou Les yeux ne veulent pas en tout temps se fermer, ou Peut-être qu’un jour Rome se permettra de choisir à son tour de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet

Le Carrosse d’or de Jean Renoir

La Belle et la Bête de Jean Cocteau

La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Theodor Dreyer

Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel

Madame de… de Max Ophuls

Le Mépris de Jean-Luc Godard

Lancelot du Lac de Robert Bresson

Hong Sang-soo

Réalisateur coréen né en 1960. Seize longs métrages entre 1996 et aujourd’hui. Le dernier à être sorti en France est Haewon et les hommes (2013) mais il a tourné deux films depuis.

Spoiler:

1 – Un condamné à mort s’est échappé ou Le vent souffle où il veut de Robert Bresson

2 – Journal d’un curé de campagne de Robert Bresson

3 – L’Atalante de Jean Vigo

4 – Les Quatre Cent Coups de François Truffaut

« Et tous les films que j’ai vus de Jean Renoir et Eric Rohmer. »


Kleber Mendonça Filho

Réalisateur brésilien né en 1968. A été critique de cinéma. Premier long métrage : Les Bruits de Recife (2012).

Spoiler:
Sans ordre de préférence

La Jetée de Chris Marker

Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot

Plein Soleil de René Clément

Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

Antoine et Colette de François Truffaut

Play Time de Jacques Tati

Ma nuit chez Maud d’Eric Rohmer

L’Armée des ombres de Jean-Pierre Melville

La Règle du jeu de Jean Renoir

Zéro de conduite de Jean Vigo

Raya Martin

Réalisateur philippin né en 1984. Cinéaste hyperactif – une vingtaine de films depuis 2004 – et expérimentateur tous terrains dont le travail questionne essentiellement les images et la mémoire de l’histoire des Philippines. Long métrage le plus connu : Independencia (2009).

Spoiler:

Par ordre chronologique

Eruption volcanique à la Martinique de Georges Méliès

Max fait de la photo de Lucien Nonguet

L’Etoile de mer de Man Ray

Zéro de conduite de Jean Vigo

Voyage dans le ciel de Jean Painlevé

Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati

Moi, un noir de Jean Rouch

Mouchette de Robert Bresson

Le Révélateur de Philippe Garrel

Je vous salue, Sarajevo de Jean-Luc Godard

Lisandro Alonso

Réalisateur argentin né en 1975. La Libertad (2001), Los Muertos (2004), Fantasma (2006), Liverpool (2008). Son nouveau film Jauja est présenté cette année à Cannes dans la section Un Certain Regard.

Spoiler:

1 – Pickpocket de Robert Bresson

2 – La Vie moderne de Raymond Depardon

3 – Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat

4 – Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution de Jean-Luc Godard

5 – Le Soupirant de Pierre Etaix

6 – Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

7 – Sortie des usines Lumière à Lyon de Auguste et Louis Lumière

8 – L’Humanité de Bruno Dumont

9 – Un condamné à mort s’est échappé ou Le vent souffle où il veut de Robert Bresson

10 – Mauvais Sang de Leos Carax

Kiyoshi Kurosawa

Réalisateur japonais né en 1955. A signé entre autres films Cure (1997), Charisma (1999), Kaïro (2001), Tokyo Sonata (2008) ou Shokuzai (2012). Dernier film sorti en France : Real (2013).

Spoiler:

Par ordre chronologique

Sortie des usines Lumière à Lyon de Auguste et Louis Lumière

Zéro de conduite de Jean Vigo

La Bête humaine de Jean Renoir

Les Yeux sans visage de Georges Franju

Mr. Klein de Joseph Losey

L’Argent de Robert Bresson

Détective de Jean-Luc Godard

Une affaire de femmes de Claude Chabrol

Les Amants du Pont-Neuf de Leos Carax

Nénette et Boni de Claire Denis

Commentaires de Kiyoshi Kurosawa :

« Je les cite par l’ordre d’année de production.

Je me suis imposé une règle : un film par réalisateur.

Je regrette de n’avoir pu citer aucun film de Truffaut.

Si j’avais eu droit à onze films, j’aurais mis L’Enfant sauvage.

Pourquoi n’y a-t-il pas de films réalisés après 2000 ?

Ce n’est pas intentionnel, mais depuis que mes films sortent à l’étranger, je pense avoir perdu un point de vue objectif. »

Jia Zhangke

Réalisateur chinois né en 1970. De Xia Wu, artisan pickpocket (1997) à A Touch of Sin (2013), une œuvre majeure du cinéma contemporain.

Spoiler:
Par ordre chronologique

La Roue d’Abel Gance

Zéro de conduite de Jean Vigo

La Grande Illusion de Jean Renoir

Un Condamné à mort s’est échappé ou Le vent souffle où il veut de Robert Bresson

Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

À bout de souffle de Jean-Luc Godard

Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda

Le Cercle rouge de Jean-Pierre Melville

La Maman et la Putain de Jean Eustache

Numéro zéro de Jean Eustache

Roger Avary

Réalisateur et scénariste canado-américain né en 1965. A réalisé Killing Zoe (1993) et Les Lois de l’attraction (2002).

Spoiler:
1 – La Règle du jeu de Jean Renoir

« Que dire qui n’ait jamais été dit sur ce grand film de Renoir ? Ce fut et ce continue d’être ma plus importante influence cinématographique et c’est un choix évident pour le numéro un de la liste. »

2- La Planète Sauvage de René Laloux

« Y a-t-il un film plus important que celui-ci à montrer à un enfant? »

3 – Le Roi de cœur de Philippe de Broca

« Le regard le plus juste sur le monde, et sans doute la seule influence majeure sur ma vision politique. On pourrait imaginer que Terry Gilliam fasse un remake de ce film, sauf que l’original de de Broca est déjà parfait. »

4 – Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy

« J’aime les chansons, ce qui est essentiel pour un film musical, mais c’est surtout parce que sa fin est incroyablement triste et mélancolique que je le revois sans cesse. »

5 – Le Locataire de Roman Polanski

« Une comédie délicieuse. »

6 – La Marée (sketch des Contes immoraux) de Walerian Borowzcyk

« J’aime l’intimité de la camera de Walerian Borowcyk, mais la fable de lui que je préfère est La Marée. J’adore le son des vagues sur les galets et les très gros plans qui nous permettent de regarder par-dessus la tête des personnages. »

7 – Un chien andalou de Luis Buñuel et Salvador Dalí

« Dalí et Buñuel – deux saveurs qui s’accordent bien ensemble! »

8 – La Jetée de Chris Marker

« Un geste cinématographique unique qui provoque des émotions si profondes qu’elles résonnent encore en moi quarante ans après. Et je pense que ça va continuer. »

9 – Enter the Void de Gaspar Noé

« Comme un mauvais trip on a l’impression que cela ne va jamais s’arrêter. »

10 – Nikita de Luc Besson

« Je me fiche de ce que disent mes amis bobos parisiens, J’aime le Nikita de Luc Besson et je dois beaucoup à l’esthétique des films de ses débuts. »

Christoph Hochhäusler

Cinéaste allemand né en 1972. Le Bois lacté (2003), L’Imposteur (2005), Sous toi, la ville (2010).

Spoiler:
Sans ordre de préférence

La Règle du jeu de Jean Renoir

Madame de… de Max Ophuls

Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

Au hasard Balthazar de Robert Bresson

Casque d’or de Jacques Becker

La guerre est finie d’Alain Resnais

La Jetée de Chris Marker

Le Cercle rouge de Jean-Pierre Melville

Mr. Klein de Joseph Losey

US Go Home de Claire Denis

Nicolas Winding Refn

Cinéaste danois né en 1970. Derniers films en date : Drive (2011) et Only God Forgives (2013).

Spoiler:
Sans ordre de préférence

Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy

La Grande Illusion de Jean Renoir

Le Clan des Siciliens de Henri Verneuil

Le Samouraï de Jean-Pierre Melville

Irréversible de Gaspar Noé

La Belle et la Bête de Jean Cocteau

La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Th. Dreyer

Z de Costa-Gavras

Belle de jour de Luis Buñuel

Le Ballon rouge d’Albert Lamorisse et Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot

« J’aime aussi beaucoup certains des premiers films de Jean Rollin. »

Luca Guadagnino

Réalisateur italien né en 1971. Derniers films en date : Amore (2009), Bertolucci on Bertolucci (2013).

Spoiler:

Sans ordre de préférence

A nos amours de Maurice Pialat

Le Mépris de Jean-Luc Godard

La Règle du jeu de Jean Renoir

La Grande Illusion de Jean Renoir

J’entends plus la guitare de Philippe Garrel

L’Atalante de Jean Vigo

Le Fleuve de Jean Renoir

La Maman et la Putain de Jean Eustache

La Belle Noiseuse de Jacques Rivette

L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vos dix films français préférés"

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2014 - 19:58

Le scoop, c'est que Bruce La Bruce est plus "cinéphile" que Francis Ford Coppola (deux Claude Berri parmi les 10 plus beaux films du cinéma français, faut ptêt pas pousser bobonne...).



Roger Avary:

-  Le Locataire de Roman Polanski: « Une comédie délicieuse. » " scratch

- "Enter de voïd de Gaspar Noé: « Comme un mauvais trip on a l’impression que cela ne va jamais s’arrêter. »
En effet.

- Nikita de Luc Besson: « Je me fiche de ce que disent mes amis bobos parisiens, J’aime le Nikita de Luc Besson et je dois beaucoup à l’esthétique des films de ses débuts. »
Mince.


Refn:

fait de la retape pour son pote Noé, qui fait de la retape pour Refn. Hommage à Jean Rollin: dandysme.

Bong Joon Ho:

- Frankenstein 90 d'Alain Jessua :

Spoiler:
Attention, chef d’œuvre :



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum