Omar de Hany Abu-Assad 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Omar de Hany Abu-Assad 2013

Message par Invité le Dim 20 Oct 2013 - 19:17

On connait Paradise Now (2005 ?) de ce cinéaste qui réalise là le premier film financé entièrement par l'industrie palestinienne du cinéma, programmé et récompensé par le prix du jury un certain regard à Cannes. C'est un polar, au scénario assez efficace, mais sans grande originalité, classique voire convenu, tout droit sorti du film de genre du cinéma américain des années 70, confrontation entre deux hommes, ici un jeune résistant palestinien de plus en plus intransigeant et un officier aguerri mais non sans failles du renseignement israélien, avec à la clé intrigue amoureuse, chantage, retournements de situation. Bref du scénario, que du scénario.

Ce qui donne au film l'occasion d'aménager deux ou trois poursuites haletantes, filmées je ne sais pas trop où, dans les ruelles, les places, les escaliers, les toits de Gaza peut être, en tout cas diablement efficaces et bluffantes. D'autres moments encore comme ça, comme les interventions musclées et surprise de l'armée israélienne qui sont parfaitement orchestrées.

Et si le point de vue est évidemment palestinien, ce qui continue à hanter, après la vision du film c'est l'aliénation vraiment au coeur de cette population des territoires occupées et ce mur de planches de dix mètres de haut qui obère tout horizon, qui est honteux et ignoble.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Omar de Hany Abu-Assad 2013

Message par DB le Dim 27 Oct 2013 - 14:41

Salut slimfast, je suis d'accord dans tes deux derniers paragraphes mais il me semble que tu te contredises (et dans un bon sens) quand tu annonces d'un côté qu'il n'y a que du scénario mais que les courses poursuites sont très bien filmées.

Il y a beaucoup de scénario, c'est même un peu pesant mais tout comme l'est le déterminisme social et historique qui pèsent sur les territoires occupés. A mon sens le film surpasse cette pesanteur à plusieurs reprises : d'une part parce que le jeune type qui joue Omar est épatant, qu'il porte sur son visage beaucoup de souffrance, de fatigue et de lassitude ; et d'autre part parce que le film embrasse sa veine "polar" sans ciller, avec de superbes scènes de poursuites où tout élément est capital : un vase, une terasse, une corde, un chat... etc...

La géographie du film est très réussie, on revient aux même endroits, on les découvre sous plusieurs angles, on tourne autour et le récit se construit autour de ces espaces...
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Omar de Hany Abu-Assad 2013

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 17:12

le problème est que tout est décor, fiction, jeu etc. Mais que reste -t-il de cette histoire de Roméo et Juliette : rien car tout a été absorbé par des effets de réel et non du réel un tant soit peu documentaire. On finit par se dire que le mur a été construit pour les besoins du tournage par des menuisiers payés à un tarif syndical (peut être) que l'israélien n'est qu'une figure sans épaisseur, que la fin est un leurre et on s'étonne même quand le vieux palestinien passe sous le mur coiffé de son keffieh : ah il y en a sur ce décor ?
c'est dommage.
Mais ça reste du cinéma provincial qui n'a pas pas pris le tournant du cinéma actuel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Omar de Hany Abu-Assad 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum