Peter Ibbetson, Henry Hathaway, 1935

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peter Ibbetson, Henry Hathaway, 1935

Message par Invité le Lun 14 Oct 2013 - 15:10

Génial dans le premier tiers quand les deux enfants se rencontrent (on croirait un film d'Orson Welles avant Orson Welles, Citizen Kane en plus sobre et plus profond, sans que l'on sache si le modernisme et la limpidité de la mise en scène correspondent à une ambition réellement planifiée, c'est peut-être la grâce du cinéma dans une courte époque où le médium était à la fois mature et neuf, populaire et stylisé jusqu'à l'épure, qui faisait qu'il était impossible de planter un film), très bon dans le second quand ils se retrouvent adultes et que le mari (un vrai psychopathe pire que dans les films de Lang d'ailleurs) le comprend avant eux, un peu lourd (à  la fois naïf et morbide) au point que cela en est embarrassant dans le troisième qui correspond à la vision d'un "amour plus fort que la mort" et qui de ce fait ne trouve son sens que dans la mort. Gary Cooper jeune a un côté mou-empâté mais surconfiant en soi qui le fait ressembler étonnamment à Jude Law (qu'il a su heureusement perdre ensuite) et Ann Harding est réellement géniale.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter Ibbetson, Henry Hathaway, 1935

Message par Borges le Lun 14 Oct 2013 - 16:25

très beau film, l'ai vu y a des années...un film culte comme on disait pas encore pour les surréalistes
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum