Les documentaires de Spike Lee sur la Nouvelle Orléans

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les documentaires de Spike Lee sur la Nouvelle Orléans

Message par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 20:37

Merci pour la référence, à vrai dire c'est quand-même des questions intéressantes. je sais pas si des gens comme Türing avaient une inspiration platonicienne, cela vaudrait le coup de le savoir.

Ceci dit le texte de Derrida (vers 1973) contemporain des premiers ordinateurs personnel (genre Micral). Probable que l'opposition mémoire-morte/mémoire vive soit en partie interpolation du contexte et du savoir technique de l'époque dans le texte de Platon parce qu'il me semble que la racine grecque d'anamnèse n'a rien à voir avec la notion de "vif".
Dans un autre contexte les commentateurs auraient plutôt souligné les aspects du texte de Platon qui donnent une explication plus organiciste de la mémoire.

En fait pas surprenant qu'un heideggerien fasse de Platon un penseur centré sur la technique tout compte fait, mais il y a plusieurs versants dans le texte de Platon (Parménide essaye de défendre le lien entre logique et ontologie, même si c'est là encore une chose que Heidegger voit déjà comme un éloignement de l'être)...


Dernière édition par Tony le Mort le Lun 11 Fév 2013 - 21:49, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les documentaires de Spike Lee sur la Nouvelle Orléans

Message par Borges le Lun 11 Fév 2013 - 20:48

Tony le Mort a écrit:

Ceci dit le texte de Derrida (vers 1973)

plutôt 1968, dans sa première version, publiée dans Tel Quel, en deux épisodes.
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les documentaires de Spike Lee sur la Nouvelle Orléans

Message par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 21:05

y'a des critiques Thoret par exemple ou Tesson ils sont épuisants ils ont toujours une énergie vive pour le coup pour tamiser tout le cinéma et en brandir sous nos yeux ou nos oreilles éblouis les pépites qu'il nous font miroiter ... et qu'on avait pas vues.
je ne suis pas dupe je sais que tout est question de langage, que la langue est une espèce de poudre aux yeux.

mais c'est pas ça le problème ce qui me taraude c'est leur énergie leur ténacité, jamais de dégoût du cinéma : ça me bluffe même si c'est leur métier et qu'on les voit de loin en loin.
ton énergie borges m'impressionne aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les documentaires de Spike Lee sur la Nouvelle Orléans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum