L'Odyssée de Pi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Odyssée de Pi

Message par Borges le Mar 1 Jan 2013 - 11:05

un autre TOL; un des meilleurs films de 2012, vu hier.

on rit pas mal en lisant le "texte" que le pauvre JM Frodon a consacré au film; le mec se croit plus malin que le film d' Ang Lee, alors qu'il n'a même pas été foutu d'en saisir le sujet. S'il avait une petite culture esthétique, il saurait que le Kitsch est une catégorie qui a intéressé des gars un peu plus malins que lui (non ne me parlez pas des âneries de kundera); ne disons rien de l'espèce de mépris que le critique croit pouvoir exprimer pour l'imagerie indienne. Frodon, il faut détruire l'anneau; il vous affaiblit chaque jour d'avantage.


ce film compte sans doute parmi les plus beaux survival de l'histoire du cinéma, et il en renverse absolument la philosophie : ce n'est pas en devenant animal que l'on survit, mais en restant homme (cf les Badiou sur les "récits de la kolyma")

allusion politique assez "méchante" à la France, à travers le personnage le plus détestable du film, incarné par depardieu...un espèce de massacreur à la tronçonneuse

avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par ymoonfleetmood92 le Lun 21 Jan 2013 - 16:02

Un film très new age et assez mystique d' esprit.Tsimtsoum le nom du du bateau est une notion de la Kabbale qui signifie retrécissement de Dieu pour laisser la place au monde.Une sorte de microcosme mystique.Il y aussi l' idée naïve et simpliste que toutes les religions véhiculent les mêmes valeurs spirituelles.De belles images, une scène de tempête particulièrement impressionnante.

ymoonfleetmood92

Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par ymoonfleetmood92 le Lun 21 Jan 2013 - 16:52

L' aspect le plus intéressant c' est l' idée de résilience par le récit fictif à la fin,
préféré au récit plus réaliste et pourtant très poignant d' un massacre.l' idée d'un sauvetage de l' esprit par la fiction et le mysticisme.

ymoonfleetmood92

Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par gertrud04 le Mer 23 Jan 2013 - 8:24

Hello ymoonfleetmood92,

Je ne comprends pas très bien quand tu parles de « résilience par le récit fictif » « sauvetage de l' esprit par la fiction ». Dans le film, le récit «réel» c’est bien Pi et le tigre et la fiction, l’histoire-à-l’apparence-de-réalité avec le cuisinier qu’il raconte aux assureurs japonais, non ?

Une question : qu’avez-vous compris à la réponse que fait à la fin Pi à l’écrivain ?
(Source IMBD : In the present, the writer notes parallels between the two stories: the orangutan was Pi's mother, the zebra was the sailor, the hyena was the cook, and Richard Parker, the tiger, was Pi himself. Pi asks him which story the writer prefers; he chooses the one with the tiger because it "is the better story", to which Pi responds, "And so it is with God". Glancing at a copy of the insurance report, the writer notices a closing comment about the remarkable feat of surviving 227 days at sea, especially with a tiger - meaning that the agents chose that story as well).

Il veut simplement dire que Dieu, en tant que l’auteur suprême de tout, a choisi, comme l'écrivain, le meilleur récit entre les deux, c’est-à-dire, le plus palpitant, le plus original pour l’auditeur, le spectateur ?
Qu'un écrivain c'est donc rien qu'un Dieu en herbe qui doit savoir sélectionner les meilleurs récits ?
Que Dieu, c'est un sacré conteur qui fait la nique à tous les écrivains du monde ???
avatar
gertrud04

Messages : 241

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par ymoonfleetmood92 le Mer 23 Jan 2013 - 11:41

Je pense que le vrai récit c' est celui où il parle des meurtres commis par le cuisinier et un autre homme qu' il assimile à une hyène.L' écrivain comprend que la femelle chimpanzé représente sa mère, qu' il a vu des crimes effroyables et que le tigre représente l' esprit tourmenté de Pi.La résilience est une méthode pour surmonter un grave traumatisme.

ymoonfleetmood92

Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Borges le Mer 23 Jan 2013 - 11:50

gertrud04 a écrit:Hello ymoonfleetmood92,

Je ne comprends pas très bien quand tu parles de « résilience par le récit fictif » « sauvetage de l' esprit par la fiction ». Dans le film, le récit «réel» c’est bien Pi et le tigre et la fiction, l’histoire-à-l’apparence-de-réalité avec le cuisinier qu’il raconte aux assureurs japonais, non ?

Une question : qu’avez-vous compris à la réponse que fait à la fin Pi à l’écrivain ?
(Source IMBD : In the present, the writer notes parallels between the two stories: the orangutan was Pi's mother, the zebra was the sailor, the hyena was the cook, and Richard Parker, the tiger, was Pi himself. Pi asks him which story the writer prefers; he chooses the one with the tiger because it "is the better story", to which Pi responds, "And so it is with God". Glancing at a copy of the insurance report, the writer notices a closing comment about the remarkable feat of surviving 227 days at sea, especially with a tiger - meaning that the agents chose that story as well).

Il veut simplement dire que Dieu, en tant que l’auteur suprême de tout, a choisi, comme l'écrivain, le meilleur récit entre les deux, c’est-à-dire, le plus palpitant, le plus original pour l’auditeur, le spectateur ?
Qu'un écrivain c'est donc rien qu'un Dieu en herbe qui doit savoir sélectionner les meilleurs récits ?
Que Dieu, c'est un sacré conteur qui fait la nique à tous les écrivains du monde ???

hi

Pour moi aucun des deux récits n'est réel ou irréel, vrai ou faux. A travers le choix d'une fiction plutôt que l'autre, d'une version du monde, de l'homme, plutôt que l'autre : c'est le problème de pascal qui est reformulé : quel pari faites-vous? et ce pari est un pari sur un choix d'existence, dont la réponse dépend aussi du type de vie que l'on mène...il est impossible aux assureurs de croire la première version (quel récit adresser à quel destinataire? )

Pour l'histoire avec Dieu; si je me trompe pas, Pi dit à l'écrivain, au début du film : "à la fin de l'histoire que je vais vous raconter, vous croirez en dieu..."; en choisissant la première version, il choisit dieu; avec Dieu, le monde est une meilleure histoire, ou alors Dieu est une meilleure histoire.

On retrouve les deux voies du film de Malick, la voie des réalistes, et la voie de ceux que les réalistes appellent les naïfs...

"God is the better story"

ce qui rappelle : "The Greatest Story Ever Told"


avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par gertrud04 le Mer 23 Jan 2013 - 12:51

Merci pour la réponse Borges. Je m'en vais méditer tout ça... Cool
avatar
gertrud04

Messages : 241

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Invité le Mer 23 Jan 2013 - 13:25

si, je te pose la question, un récit n'est ni réel ni irréel, que peut-il bien être ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Borges le Mer 23 Jan 2013 - 16:52

slimfast a écrit:si, je te pose la question, un récit n'est ni réel ni irréel, que peut-il bien être ?

-une histoire est vraie ou fausse selon qu'elle raconte ou ne raconte pas ce qui a réellement eu lieu (vérité-adéquation); dans ce cas, on doit décider laquelle des deux histoires de Pi raconte ce qui s'est réellement passé. On ne peut pas décider, on n'a aucun élément qui permette de trancher, et pourtant, tout le monde pense la deuxième vraie, non pas à cause de sa vérité, mais parce que nous croyons savoir ce qu'est le réel, la réalité; elle correspond à l'idée que nous avons du monde, de sa brutalité, de la violence que nécessite la lutte pour la survie. Elle ne correspond pas au réel, mais à notre idée du réel, ou plutôt à l'éthos du monde où nous vivons, ou plutôt survivons (morale du survival). La deuxième histoire n'est pas vraie, elle est vraisemblable, au sens d'aristote; le vraisemblable, c'est ce qui emporte l'adhésion selon un certain type d'éthos... c'est une affaire de rhétorique, pour être cru, dans certains cas, par exemple au tribunal, en politique, il vaut mieux raconter ce que les gens attendent, ce qu'ils pensent possible, plutôt que ce qui est réellement...

-si on écarte l'idée d'un référent réel à ces deux histoires, aucune n'est vraie, aucune n'est fausse, ce qui compte c'est un critère interne (it's a better story); ce qui décide de la vérité de l'histoire c'est sa valeur en tant qu'histoire...


on peut longtemps continuer, et on arriverait à ce qui se dit sur ford
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Invité le Mer 23 Jan 2013 - 19:16

tu vois dans Py c'est cette dernière partie qui m'avait le moins intéressé, qui vient casser une mécanique pour moi et d'autres qui pensons à priori que l'image enfin le film ne ment pas. ce casse tête devant les assureurs, pour moi encore une fois, au lieu de faire accéder l'Odyssée à quelques choses de plus grand, de plus universel la rabougrit.

pour employer une image qui parle c'est comme si quand Bamby meurt je voyais débouler le maître d'école qui stoppe le film sur l'image et avec sa baguette disait alors c'est vrai ou c'est pas vrai. c'est pas loyal la croyance c'est sacré au cinéma !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Borges le Mer 23 Jan 2013 - 20:05

slimfast a écrit:tu vois dans Py c'est cette dernière partie qui m'avait le moins intéressé, qui vient casser une mécanique pour moi et d'autres qui pensons à priori que l'image enfin le film ne ment pas. ce casse tête devant les assureurs, pour moi encore une fois, au lieu de faire accéder l'Odyssée à quelques choses de plus grand, de plus universel la rabougrit.

pour employer une image qui parle c'est comme si quand Bamby meurt je voyais débouler le maître d'école qui stoppe le film sur l'image et avec sa baguette disait alors c'est vrai ou c'est pas vrai. c'est pas loyal la croyance c'est sacré au cinéma !

oui, mais c'est le contraire, et tout de même différent.

non?

c'est pas juste la croyance au cinéma, c'est la croyance; deleuze disait, nous avons besoin d'un cinéma qui nous rende la croyance en ce monde.

la question est quelle sont encore nos capacités de croyance, en ce monde, en l'autre, en nous, dans les autres...

avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Invité le Mer 23 Jan 2013 - 20:51

intactes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par ymoonfleetmood92 le Mer 30 Jan 2013 - 15:18

Si Dieu est seulement un principe de vie par exemple, il ne peut pas être représenté dans un film à la différence des rapports humains.

ymoonfleetmood92

Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Odyssée de Pi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum