Les trucs volés

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Sam 15 Déc 2012 - 22:29

Ce Portrait du docteur Gachet est peint par van Gogh en 1890 peu de temps avant son suicide.
La toile est saisie par les nazis pour combler l'appétit de Goering mais reparaît à la libération est mise en vente chez Christie's. Elle part pour 82,5 millions de dollars au japon chez un industriel qui annonce qu'il entend conserver la toile jusqu'à sa mort et disparaître avec.
Devant les protestatons il revient sur ses propos, mais voila : emprisonné quelques années pour escroqurie il est mort en 1996 et depuis la toile a disparu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 13:29


Calder a réalisé 5 portraits en fil de fer de Joséphine Baker dans les années 20 - ici le 4. Le premier a disparu : on pense qu'à force de le plier pour le rentrer dans sa valise Calder l'a endommagé et a la fin jeté. Les 4 restants appartiennent au Moma et au Guggenheim de New York mais lors de la rétrospective Calder au centre Pompidou en 2009 la commissaire de l'expo n'a pas voulu oublier l'aînée des Joséphine et a exposé ... sa photo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 13:44


Gustave Courbet, Les casseurs de pierres, 1849. Rencontrés par Courbet sur le bord d'un route ces casseurs de pierres sont selon lui l'expession la plus complète de la misère et le tableau va être le premier grand tableau sur la condition ouvrière.
Le tableau a disparu lors des bombardements de Dresde en 1945.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 15:44


Considéré comme artiste dégénéré nombre de toiles d'Otto Dix, ici La rue de Prague, ont été saisies par les nazis dès 33 puis ont disparu, vraisemblablement détruites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 16:09


L'Explication, belle toile de Magritte brûlée avec beaucoup d'autres dans l'incendie du Musée d'art moderne de Rio en 1978 : bilan 50 millions de dollars de pertes. Aucune norme internationale en vigueur pour abriter les oeuvres d'art n'avait été respectée.
La solidarité joue à fond. La France donne par exemple des toiles de Soulages

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 16:12


Tapisserie de 600*1100 accrochée dans le hall du 2 World Trade Center.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 16:29


Michel-Ange,(copie de) Léda et le Cygne peinte vers 1530 qui atterrit à la cour de François l° puis le tableau est oublié quand la cour va de Fontainebleau à versailles. Lorsqu' Anne d'Autriche en 1691 fait réaliser un inventaire, découvre la scène peinte, la nudité de Léda et l'activité qu'elle semble entretenir avec le cygne, elle est horrifiée et ordonne qu'on brûle la toile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 17:20

Gardner Museum de Boston, le 17 mars 1990, le casse du siècle. Deux voleurs avec des uniformes de policiers s'introduisent dans le bâtiment et neutralisent les gardiens. C'est la nuit de la saint Patrick ils sont tout à leur aise :




Tout ça s'en va d'autres encore pas assurés donc non négociables avec les assurances.
Aucun n'est retrouvé. Où sont-ils passés ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 17:40


Giacometti, Figurine sans bras volée au musée de Hambourg le 27 mai 2002 pendant "La nuit des musées", en fait remplacée par un faux en bois ( l'original est en bronze ). Il faut 8 jours au musée pour s'en apercevoir mais l'original porte le tampon "2/6". Il est invendable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 17:56


Andy warhol, La grande passion volé avec un tableau de Pollock, en Pensylvanie. Le Pollock avait été acheté 800 dollars sans certificat d'authenticité. Sa valeur actuelle était de 10 millions de dollars sans expertise possible puisque le tableau avait disparu. L'assurance a tranché pour la première évaluation lol.
De toute façon les tableaux n'ont pas été retrouvés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 17:59

quoiqu'il en soit quand deux oeuvres disparaissent d'une galerie, l'une des deux est un Picasso ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par adeline le Dim 16 Déc 2012 - 18:14

slimfast, j'aime ce topic Wink

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Borges le Dim 16 Déc 2012 - 18:36

oui, je le trouve vraiment très bon; merci Wink
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 21:10

ok Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 21:56

Dans tes fiches, rien sur qui a volé les Juges Intègres de l'Agneau Mystique?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par adeline le Dim 16 Déc 2012 - 22:10

Cette partie du polyptyque a été volée ?

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 22:45

Oui, dans les années 30, on sait en partie par qui mais on n'a jamais rien retrouvé (à part le dos du panneau, qui représente un Saint Jean-Baptiste dans un consigne de la Gare du Nord) , ça fait partie de l'identité belge au même titre que les Tueurs du Brabant Wallon ou la bande Haemers (et c'est une des inspirations de la Chute de Camus dont le personnage est Camus qui se fantasme comme le voleur).
C'est une copie de ce panneau que l'on voit dans la Cathédrale de Gand.
Sur Van der Veken l'auteur de la copie:
http://www.kikirpa.be/uploads/files/AffaireVanDerVeken-PDF-FR.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 10:53

Ce dont tu parles Tony est le Rétable de l'adoration aussi appelé Polyptyque de Saint-Bavon du nom de la cathédrale qu'il orne depuis 1432, date à laquelle il a été achevé par les frères Van Eyck. Il est considéré comme le coup d'envoi de la révolution artistique flamande.

Son histoire est tumultueuse et se solde par des vols, pillages, appropriations, copies ...

En 1566 le retable est décroché du mur et dissimulé dans la tour de la cathédrale pour éviter sa destruction par les calvinistes pris alors d'une grande furie iconoclaste. Il trouve ensuite refuge à l'hôtel de ville avant de regagner sa place d'origine.

En 1781, il semblerait que par respect d'une observation de l'empereur Joseph ll, les deux panneaux représentant Adam et Eve dans leur magnifique nudité sont décrochés et disparaissent pendant 80 ans.

En 1794 c'est au tour des 4 panneaux centraux de quitter la cathédrale victime du goût un peu trop sûr des républicains français. Ils sont carrément emportés et exposés au Louvre mais sont restitués en 1816.

A peine le temps de dire ouf ! que les volets latéraux disparaissent. En l'absence de l'évêque ils ont été vendus par le vicaire général, passent de marchand en marchand et atterrissent au musée de l'empereur Guillaume à Berlin.
A la signature du traité de Versailles en 1920 l'Allemagne se voit contrainte de restituer ces deux panneaux.

Mais les nazis ne l'entendent pas de cette oreille et pour eux c'est un affront. Pendant deux ans ils vont chercher le polyptyque et finir par le dénicher au château de Pau où des conservateurs français sollicités par leurs amis belges l'ont caché.

Destiné au musée personnel que Hitler souhaitait édifier à Linz, en Autriche, il est retrouvé le 8 mai 45, au milieu de centaines d'autres oeuvres, dans la mine de sel d'Alt Aussee, par la troisième armée américaine.

Mais comme tu le dis Tony ça n'est pas terminé. Bien que les visiteurs puissent à nouveau admirer l'intégralité du retable, du moins le pensent ils, le panneau dit "des juges intègre" est un faux. Il a tété volé en 34. Le voleur avait tenté de négocier mais son prix était trop élevé et depuis il est perdu.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par DB le Lun 17 Déc 2012 - 12:44

slimfast a écrit:Gardner Museum de Boston, le 17 mars 1990, le casse du siècle. Deux voleurs avec des uniformes de policiers s'introduisent dans le bâtiment et neutralisent les gardiens. C'est la nuit de la saint Patrick ils sont tout à leur aise :




Tout ça s'en va d'autres encore pas assurés donc non négociables avec les assurances.
Aucun n'est retrouvé. Où sont-ils passés ?

ça a inspiré pas mal de monde d'ailleurs

avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 17:33

slimfast a écrit:

En 1794 c'est au tour des 4 panneaux centraux de quitter la cathédrale victime du goût un peu trop sûr des républicains français. Ils sont carrément emportés et exposés au Louvre mais sont restitués en 1816.



J'ai appris récemment qu'ils avaient également embarqué (je crois plutôt sous Napoléon) la carte Ferraris (la seule carte alors existante de la Belgique et du Sud des Pays-Bas) et que la France ne l'avait restituée que dans l'entre-deux-guerres: http://www.kbr.be/collections/cart_plan/ferraris/ferraris_fr.html

Ceci dit à présent c'est l'armée américaine qui maintient à jour le principal catalogue des coordonnées des localités et lieux-dit du globe (le NIMA), partiellement en accès public il est vrai (Werner Herzog n'a pas tort)...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 18:22

c'est très intéressant cette carte, je ne savais pas. Tu me l'apprends.



Tony le Mort a écrit:Dans tes fiches, rien sur qui a volé les Juges Intègres de l'Agneau Mystique?


voila le retable dans son intégralité :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 18:33

DB a écrit:
slimfast a écrit:Gardner Museum de Boston, le 17 mars 1990, le casse du siècle. Deux voleurs avec des uniformes de policiers s'introduisent dans le bâtiment et neutralisent les gardiens. C'est la nuit de la saint Patrick ils sont tout à leur aise :




Tout ça s'en va d'autres encore pas assurés donc non négociables avec les assurances.
Aucun n'est retrouvé. Où sont-ils passés ?

ça a inspiré pas mal de monde d'ailleurs



Tu as raison et aujourd'hui encore la Dutch room du Gardner Museum laisse volontairement apparaître les cadres vides :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Borges le Lun 17 Déc 2012 - 18:49

avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 18:52

slimfast a écrit:c'est très intéressant cette carte, je ne savais pas. Tu me l'apprends.


En fait je mélange peut-être plusieurs faits (je crois que c'est en fait la carte de base des Pays-Bas que les troupes de Napoléon avaient dérobée, et ils devaient emprunter la carte de Ferraris des Belge pour connaître le sud de leur territoire). Je ne me souviens plus très bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 19:42

Le malaise des spoliations d'oeuvres d'arts à l'époque de la seconde guerre mondiale: on s'aperçoit que l'on peut très bien en la considérant par ce prisme seul avoir une approche de cette guerre en terme de conflit entre des puissances, d'un conflit entre des pouvoir rivaux qui s'échangent les attributs culturels de la suprématie, comme au XVIIIème, en manquant la spécificité des fascismes (qui ont crrée une culture qui n'avait rien à voir avec ces œuvres, qui prétendait les dépasser), en manquant la place des hommes dans cette guerre, en manquant le fait que ce qui a été détruit renvoie en même temps à notre propre modernité).
Malraux a dû cesser de voler pour écrire "les Combattants" (et pour cesser de voler, il a dû rencontrer Paul Monin qui cherchait des outsiders dans le système colonial de la présence français en Indochine pour parler de la réalité de cette colonisation).

Justement l'histoire de ces vols est une histoire de secret, sans parole, mais sans marge et sans outsider non plus: même les voleurs incarnent symboliquement une sorte de classicisme esthétique, prégnant et stratégiquement muet, une sorte de match culturel qui passerait après-coup comme le sous-texte mensonger de la guerre.


Dernière édition par Tony le Mort le Lun 17 Déc 2012 - 19:52, édité 6 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs volés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum