Affichons les affiches

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Mer 17 Juil 2013 - 13:00



un des films fétiches aux Etats-Unis, Casablanca

par ailleurs j'ignorais que le titre de Cavell, A la recherche du bonheur, était une inscription gravée à l'intérieur de la statue de la liberté à l'intention des migrants du monde entier abordant les terres nouvelles de l'Amérique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Mar 30 Juil 2013 - 20:21


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Ven 20 Sep 2013 - 20:05



je crois que c'est l'affiche coréenne du film Samaria de Kim Ki Duk, un film que j'ai bien aimé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Mer 2 Oct 2013 - 14:30


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Lun 7 Oct 2013 - 19:18

50tenaire de la mort de Cocteau. Mauriac et lui avaient entretenu une passion intense. Cocteau avait rompu et l'autre, souffreteux - comme le premier, du reste - avait souffert. Mauriac en vérité le jalousait et garnissait son bloc notes de remarques acerbes sur sa superficialité et son côté artificiel. Fidèle à sa méchanceté proberbiale à la mort de Cocteau il a écrit méchamment :"je m'étonne qu'il ait pu faire une chose aussi naturelle que de mourir". Sans commentaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par gertrud04 le Ven 8 Nov 2013 - 23:55



avatar
gertrud04

Messages : 241

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Sam 9 Nov 2013 - 10:23

elle est géniale Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Dim 24 Nov 2013 - 13:14



L'afffiche de l'excellent film de Jang Sun-Woo, Fantasmes, 1999 ; un des premiers films du nouveau cinéma coréen à émerger sur la scène internationale, attisant le scandale en affichant les mensonges de la société coréenne aux yeux du monde (les très jeunes filles dans les bars etc...).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Sam 30 Nov 2013 - 16:39



Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par adeline le Sam 18 Jan 2014 - 19:55

Quelques affiches d'anciens Disney :











Ici : http://www.laboiteverte.fr/les-affiches-des-53-films-disney-de-1937-2013/, on en voit de 1937 à 2013. Ben les plus récentes ne sont vraiment pas les plus  belles…

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par DB le Mer 22 Jan 2014 - 11:29

Le black cauldron est assez belle, Taram en français et puis j'adore celle d'Oliver and Company mais peu sortent du lot.
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Mer 5 Fév 2014 - 19:52



lol

incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Jeu 6 Fév 2014 - 14:18



son "masque" est redessiné, ça va sans dire, mais c'est quand même une belle affiche.

incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Jeu 6 Fév 2014 - 16:41

Dans la série des stores, un film culte en ce qui me concerne, en tout cas pour le (grand) début. Un des films les plus réussis à mon sens, sur le glamour mortifère, sujet rebattu dans le cinéma américain.




incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Jeu 6 Fév 2014 - 18:43

Honnêtement, je ne vois pas ce que ce début a de grand.

Y a au moins 30 films ou 50 séries tv qui me semblent commencer par une intro de ce genre. Quant au film, vu y a 30 lunes, il m'a laissé aucun souvenir, sinon que je le trouvais ni mauvais ni bon, ni bien ni mal interprété, ni bien ni mal mis en scène: parfaitement quelconque, absolument sans intérêt, et déjà fort daté à l'époque. Rien que le titre, déjà, me fait bâiller.
Je crois même avoir abandonné après 50 minutes. En deux visions de 25 minutes, tellement c'était pénible.
Le découpage est à chier, le rendu apprêté, c'est convenu, mal dirigé, d'un ennui mortel, vide, des images hideuses tout du long, avec cette ignoble rose bleutée qui me donne envie de vomir. Tout cela dénote un flagrant manque d'imagination, et je ne parle pas de la scène centrale du lit, qui contamine tout le métrage: une sorte de détroussage de cadavre qui me fait penser au fascisme.
Quand Lauren Newton rencontre Gere il a les traits d'un Jean Marais embaumé, quelque chose de l'ordre de l'esthétique, du hors champ de la baise : c'est l'évitement de l'obscénité de la baise qui fait de Schrader un moraliste. ça n'a rien de péjoratif, et cela je l'ai trouvé dans son film.

Ah non, au temps pour moi, j'ai confondu avec Blow up.



Quant à l'affiche: je la trouve hyper-moche. Plus encore à cette taille, et complètement déformée au niveau de l'échelle des plans. Mais c'est sans doute parce que je manque de sensibilité et que je suis imperméable à la poésie.

Toutes mes confuses. Mais merci de contribuer à notre culture cinématographique, artistique et graphique.

PS: pas la peine de te fatiguer à répondre ou à argumenter quoi que ce soit. M'intéresse pas. Épargnons-nous les vains ''salmigondis''. Je place anticipativement le feedback-type que tu réserves à ceux qui ne partagent pas tes vues:

"tu m'ennuies et j'ai pas le temps".

Laconisme, économie de moyens, franchise, sincérité, authenticité, expression de ses ressentis, informations brèves, communication utilitariste, informative, conviviale---> On gagne du temps et on s'ennuie moins. C'est tout benef pour le forum, du moins tel que tu le conçois, pratiques et phagocytes.

Je m'adapte à l'Ordre de ton monde, de ta conception de la communication, qui tu nous imposes quotidiennement, et à laquelle il faut souscrire sans broncher - sinon on a droit à une séance de psychanalyse gratuite. Je pense que cet effort louable mérite un signe de gratitude. Mais un silence subséquent ne m'offusquera pas. Parce que je suis tolérant et ouvert, même aux affiches très laides.
J'espère simplement que la série "stores" ne prendra pas 5 pages avant de mentionner celle-ci. Donc là aussi j'anticipe:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Jeu 6 Fév 2014 - 22:05

Quelle horreur Bidibule. Au moins Gere annonce la couleur sur l'affiche : c'est un forçat. Mais comme tu ne prononces pas mon nom c'est peut-être à toi que tu t'adresses, tu rumines : il est entré dans ma vie et n'en sortira pas. Que làstima ... mortel glamour.

 Wink

incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Jeu 6 Fév 2014 - 22:10

ps : toi Bidibule, tu as les goûts du plus grand nombre. C'est très exactement ce que j'appelle être un mouton, pas un intellectuel donc. Un intellectuel c'est un mec qui sait ou qui défriche, c'est pas toi. Toi t'es juste bon à tartiner la langue avec application d'un pâté en croûte comme sur le derrière d'un nourrisson pas propre.
Quelle étrange vision comique du monde tu as. lol.

incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Jeu 6 Fév 2014 - 23:15

J'ai l'impression de devoir justifier le film : c'est plus la femme fatale du film noir des années 40 et 50, du film noir ni de ceux qui ont suivi, Hitch, de Palma, paris texas même. Il y a cette inversion du genre et ce côté travaux forcés auquel doit recourir aussi maintenant l'homme. Ca fait un peu réfléchir compte tenu de ces déplacements à l'acteur et l'actrice dans ce cinéma US qui est le gigolo du titre au fond.
Mais on peut ne pas être d'accord ... je dévie quand j'y ai intérêt.  Wink 

incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Jeu 6 Fév 2014 - 23:23

incubé a écrit:ps : toi Bidibule, tu as les goûts du plus grand nombre. C'est très exactement ce que j'appelle être un mouton, pas un intellectuel donc. Un intellectuel c'est un mec qui sait ou qui défriche, c'est pas toi. Toi t'es juste bon à tartiner la langue avec application d'un pâté en croûte comme sur le derrière d'un nourrisson pas propre.
Quelle étrange vision comique du monde tu as. lol.


Je commenterai ça en détail demain, en rentrant du boulot, car ça vaut son pesant de cacahuètes en or massif. Dans le genre chameau qui ne voit pas sa bosse, et selon le symptôme n°1 de l'incubite, la maladie du miroir inversé: "je suis exactement tout ce que je condamne, et condamne exactement tout ce que je suis. Au millimètre près: ça tient de la magie pure  Rolling Eyes 

On fera un petit tout de manège extrêmement comique de ta ''cinéphilie'' défricheuse et aventureuse...

J'annonce juste les rubriques:

- l'homme qui inventa l'eau chaude (instruisant son petit monde d'à peu près tous les films célébrés par absolument tous les cinéphiles du monde entier)
- le carabinier d'Offenbach: arrivant lorsque la fête est terminée depuis 5 plombes et l'incendie éteint depuis une semaine, portant à bout de bras un trophée qu'il vient de découvrir, alors qu'il a été admiré, vu et revu sous toutes les coutures depuis une décennie au moins par ceux devant qui il l'agite fébrilement.
- l'homme qui astiquait inlassablement les vieux cuivres au dessus de la cheminée
- l'homme qui rétrécissait au fur et à mesure que son échelle des plans se modifiait.
- l'homme aux 100.000 photos (aka le Musée de la croûtasse la plus stéréotypiquement rebattue dans le domaine des arts plastiques et de la photographie).
- l'homme qui n'aimait pas la lettre K (on verra pourquoi).
- l'homme snob ou zazou? Essai en trois parties brèves plus une coda: - l'art du pas de côté, - l'art du contrepied - l'art d'étonner et de surprendre, - l'art de systématiser ces 3 arts au point de ne jamais étonner ni surprendre . En fond sonore: 'les trois valses distinguées du précieux dégoûté'' (E. Satie).




Encore une fois dormir, et, qu'on se le dise, grosse rigolât en perspective. Amenez vos sandwouiches. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par incubé le Ven 7 Fév 2014 - 11:49

Pour arrêter de fumer, c'est connu, il faut faire plusieurs tentatives. Tu es toxique comme le tabac. J'ai arrêté de te lire une fois, et comme je n'ai pas envie de te laisser la place, tu es trop bête, je recommence.
C'est un compliment que je te fais.

incubé

Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Invité le Ven 7 Fév 2014 - 18:17

Mais moi aussi j't'adore, rhôô...
On finira par se mettre en ménage, un jour.  Laughing 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par BK le Jeu 18 Juin 2015 - 17:40

avatar
BK

Messages : 173

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par BK le Jeu 18 Juin 2015 - 17:42

avatar
BK

Messages : 173

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par BK le Jeu 18 Juin 2015 - 17:43

avatar
BK

Messages : 173

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affichons les affiches

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum