Glauber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Glauber

Message par Invité le Sam 28 Juil 2012 - 23:23

Le temps bifurque perpétuellement en d'innombrables futurs Jorge luis Borges.

1ere idée reçue mise à mal, Glauber était peut être plus fou d'intelligence que de cinéma, il avait la passion de la pensée, de la réflexion, la passion de la culture, de l'histoire, de la politique : la passion de tout ce qui se raisonne, qui va jusqu'à l'extrême de mettre en question la raison elle même, dans l'ultime gesticulation de la dialectique.

Comme nous ici en somme. Oui mais lui vient du tiers monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Sam 28 Juil 2012 - 23:36

Quand il parlait cinéma, il entrevoyait pour lui un avenir de machine imaginaire en mouvement que seuls des siècles de recherches et de réflexion pourrait peut êrte un jour mettre au point, non pour le divertissement des hommes, mais pour leur salut - en bon puritain qu'il était.

Glaubert en fait, politiquement entre la fin et la déraison, jugeait la cohérence de son discours globalement raisonnable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 10:11

Glauber a grandi sous la dictature et quand il est mort, en 81, les Présidents/ Généraux du Brésil avaient successivement fait l'expérience de plusieurs modèles économiques et le pays après avoir connu les pires moments de répression se trouvait en pleine phase de récupération démocratique. On connait la suite : le boom économique étayé par les classes possédantes.


L'indépendance du Brésil a été prononcée par un prince portugais hissé ainsi au rôle de premier Empereur.

Et le retour à la démocratie civile en 1985 a élevé à la présidence un écrivain et poète, dirigeant de parti politique.
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 12:23

Pour un rationaliste européen tout cela ne relève de rien d'autre que de la confusion.

Et pourtant l'historien Fernand Braudel, après avoir passé sa vie à définir une identité européenne et une identité de la France a pu dire " c'est au Brésil que je suis devenu intelligent " !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 12:35

A l'époque de Glauber le Brésil semble un pays complexe parce qu'à la recherche d'un modèle d'existence.

Glauber lui même écrit : " les monétaristes se battent contre les structuralistes et le Brésil ne contrôle plus l'inflation, dont les origines ne résident pas dans le corps économique, mais dans le tissu psychique qui stimulent des désirs qui outrepassent les possibilités productives de la société ".

Ce qui témoigne d'un regard aigu sur ce qui allait se produire, le décollage économique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 12:47

Rocha n'est pas seulement le leader incontesté du cinéma novo, ni même seulement l'une des plus grandes figures de la culture brésilienne, avec Niemeyer ou Villa Lobos. Son génie a trascendé le seul niveau esthétique et il a compris le Brésil mieux que personne, l'a expliqué aux brésiliens stupéfaits et au monde entier. Il a été le plus grand " sismographe de la phénoménologie brésilienne ".

sans Glauber Rocha le Brésil n'existe pas à l'extérieur - hormis le onze de l'équipe de foot !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:00

Il n'a jamais renoncé à être le militant de ses propres idées adossées à l'intuition que l'identité nationale du brésil présente des ambiguïtés distinctes de toutes les autres en Amérique du sud.

L'identification avec cette militance est le noeud essentiel de sa vie et son oeuvre. Toujours il a agi en faveur de l'art révolutionnaire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:00

Il n'a jamais renoncé à être le militant de ses propres idées adossées à l'intuition que l'identité nationale du brésil présente des ambiguïtés distinctes de toutes les autres en Amérique du sud.

L'identification avec cette militance est le noeud essentiel de sa vie et son oeuvre. Toujours il a agi en faveur de l'art révolutionnaire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:14

La trajectoire artistique de Glauber est faite de destructions et de reconstructions, d'antinomies, d'ambiguïtés. Elle comporte autant d'affirmation que d'ironie sur soi, de doute que d'acceptation et d'imitation, des niveaux métaphysique et d'autres existentiels.

Au concert des opinions sur Glauber seront toujours la théorie politique, la psychanalyse, l'anthropologie, la linguistique car la logiques interne de ses films attire les curiosités interdisciplinaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:41

Le Président Vargas se suicide en 54 ( Glauber a 15 ans ), Brasilia est inaugurée en 60. Entre ces deux évènements se situe la date de naissance du Brésil contemporain, sa dynamique de progrès.

Le cinéma novo est né dans ce contexte de hiatus des " années JFK " et Glauber avec lui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:44


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:47


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 13:50




il est poilu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par careful le Dim 29 Juil 2012 - 15:01



Pas mal.

avatar
careful

Messages : 687

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 19:10

Merci Careful. Belle affiche, non ? ( je veux dire l'affiche et le film ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glauber

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum