Rejected Pitches: "The Shining"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rejected Pitches: "The Shining"

Message par librebelgique le Dim 4 Déc 2016 - 6:27

Kubrick ne sera donc pas un auteur Cahiers quand il était déjà un auteur Positif. Dans son bouquin Le cinéma au bord du monde à mon avis le meilleur essai sur Kubrick dont j'ai déjà parlé, Philippe Fraisse, critique à Positif et prof de philo page 68 ça ne s'invente pas fait un rapprochement fulgurant : "Penser le cinéma comme regard, voila bien le premier écueil à éviter : si Bunuel dès son premier film décide de trancher un oeil, c'est parce qu'on voit peut être mieux les yeux grand fermés". Suivent des pages assez pénétrantes sur le cinéma de Kubrick qui réactivent la querelle des anciens et des modernes (Positif et les Cahiers, lol).
.
avatar
librebelgique

Messages : 313

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rejected Pitches: "The Shining"

Message par librebelgique le Dim 4 Déc 2016 - 8:03

Le livret pédagogique de Shining confié aux cdc (Cyril Neyrat) renvoie sans réserve à la critique de Jean Pierre Oudart intitulée Les inconnus dans la maison (reprise dans le Goût de l'Amérique tome 1 de la petite anthologie des cdc). Pour ma part je pense que si elle interprète le film de façon éclairante elle passe par pertes et profits le cinéma lui même (c'est d'ailleurs ce que les cahiers venaient de faire avant 1980 date à laquelle elle est écrite).
Michel Chion a d'ailleurs cette formule : "Oudart parle du film en avocat plutôt qu'en amoureux".  (Stanley Kubrick l'humain ni plus ni moins, éd cdc). A suivre ...
avatar
librebelgique

Messages : 313

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rejected Pitches: "The Shining"

Message par librebelgique le Dim 8 Jan 2017 - 18:52

Je pense sans me faire mal que Shining est empreint de psychanalyse et de terreur, du genre de ce que l'on n'aime pas trop se dire mais qui une fois fait nous laisse un bon souvenir. C'est banal de rappeler la concomitance de Freud et du cinéma et encore plus peut être de redire la hargne de Kubrick à déconstruire à tout va, en grand artiste plein de sarcasme. Un grand film malade, assurément, en proportion de l'auteur.
Wink
avatar
librebelgique

Messages : 313

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rejected Pitches: "The Shining"

Message par librebelgique le Mer 1 Fév 2017 - 4:43

Dans Shining le jeu entre le texte frappé par Jack à la machine et le film s’illustre dans de nombreux exemples de dédoublements : les montagnes réfléchies dans le lac du début, Jack mort dans le labyrinthe et «vivant» sur la photo à la fin, la vision dédoublée du shining, la signification d’overlook, vue plongeante ou choses qui échappent alors qu’elles devraient être punies.
A  propos de dédoublement quelle est l’expérience de Jack dans la chambre 237 ?  Au moment où il pénètre dans la salle de bain une femme belle sort de derrière le rideau de douche et vient vers lui. Jack l’accueille mais dans le miroir il voit qu’il sert dans ses bras le corps en décomposition d’une vielle femme. La caméra repart alors dans la baignoire, derrière le rideau, d’où la vielle femme sort en riant et se dirige grimaçante vers Jack comme la jeune femme au début de la séquence.
Une femme, deux femmes ? C’est indécidable. Mais c’est comme si le film rembobinait juste avant le début de la scène,  au moment où la vielle femme est sortie de l’eau...à suivre
avatar
librebelgique

Messages : 313

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rejected Pitches: "The Shining"

Message par librebelgique le Jeu 2 Fév 2017 - 22:31

Cette scène, à l'image du reste du film d'ailleurs, est très ambiguë. D'un coté les corps, les personnages, se dédoublent. De l'autre le temps perd sa linéarité. Je ne comprends pas l'économie du récit dans la chambre 237. Y'a un truc qui fait masse. Pourtant la scène me fascine. Elle est érotique dans une ambiance chirurgicale. Elle est sensuelle et morbide. Au moins quand, Bunuel joue avec le temps dans L'ange exterminateur par exemple, rejouant plusieurs fois les mêmes scènes, on se dit c'est surréaliste. Mais là ?
avatar
librebelgique

Messages : 313

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rejected Pitches: "The Shining"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum