Au-delà des Mondes, des Spectres

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Sam 13 Avr 2013 - 19:54

salut Woot',
as-tu remarqué ce truc assez extra : dans un milieu, il suffit que tu fasses juste à côté pour créer le scandale. dans la critique institutionnelle, on méprise la critique indépendante, et inversement. et c'est toujours comme ça de toute façon. que tu sois ici, sur le forum des spectres, et qu'en même temps tu publies des trucs de Frodon en fonction de ce dont il est capable, et dans le même numéro mon texte et celui de LL, qui ne sommes pas précisément des institutionnels, et voilà que tu es au maximum à gerber, au minimum un peu suspect. que tu envisages les choses, comme tu l'expliques, depuis la capacité des uns ou des autres plutôt que depuis leur participation à l'institution, depuis ce qu'ils font/peuvent faire plutôt que depuis leur identité, ça, ça ne passe pas. c'est assez magnifique, non ? Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Sam 13 Avr 2013 - 19:57

quant à l'idée bien commode que ce serait du carriérisme ou du commerce, quels sont les fonctionnaires qui te le reprochent ? Rolling Eyes


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Sam 13 Avr 2013 - 20:27

belle paire

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Dim 14 Avr 2013 - 4:57

slimfast a écrit:belle paire

Wink

C'est bon, on a comprit. Vous êtes les gentils. On est les méchants.
affaire classée.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 7:00

tu te trompes perso je taquinais, je n'en veux aucunement à ta revue Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 8:30

oui, tu hurlais un peu avec les loups, sans trop te mouiller, juste histoire de te payer la poire de quelqu'un en toute sécurité.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 9:31

tu es loin du compte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Dim 14 Avr 2013 - 13:54

Stéphane Pichelin a écrit:salut Woot',
as-tu remarqué ce truc assez extra : dans un milieu, il suffit que tu fasses juste à côté pour créer le scandale. dans la critique institutionnelle, on méprise la critique indépendante, et inversement. et c'est toujours comme ça de toute façon. que tu sois ici, sur le forum des spectres, et qu'en même temps tu publies des trucs de Frodon en fonction de ce dont il est capable, et dans le même numéro mon texte et celui de LL, qui ne sommes pas précisément des institutionnels, et voilà que tu es au maximum à gerber, au minimum un peu suspect. que tu envisages les choses, comme tu l'expliques, depuis la capacité des uns ou des autres plutôt que depuis leur participation à l'institution, depuis ce qu'ils font/peuvent faire plutôt que depuis leur identité, ça, ça ne passe pas. c'est assez magnifique, non ? Wink


J'avoue que je suis surtout un peu paumé là. Et que je cherche plus trop à savoir si ce que j'ai fait est bien ou pas. plutôt à trouver une juste mesure dans mes choix. ne pas me tromper d'objectif... surtout penser aux textes, au contenu.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 16:17

surtout penser aux textes, au contenu.
Exclamation


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Dim 14 Avr 2013 - 16:56

oui des fois j'ai peut-être un peu oublié ça. je pensais avec moins d'immédiateté... enfin bref, je sais pas trop comment dire.
enfin pour le numéro deux, je faisais les liaisons entre les textes plus dans le détail je dirai, là je suis resté au niveau des thématiques.
en même temps c'est normal, on a été trois à bosser dessus je dirai, niveau coordination, donc y a pas mal de choses qui ne me sont pas familières, notamment dans le dossier "afrique"... vu que je connais très mal les cinémas africains, en dehors de quelques grands noms.
Bref je m'éloigne de mes centres d'intérêts en ouvrant plus la revue à des champs que je n'ai pas du tout étudié. C'est intéressant, je maîtrise moins l'objet de la revue.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 19:45

Stéphane Pichelin a écrit:salut Woot',
as-tu remarqué ce truc assez extra : dans un milieu, il suffit que tu fasses juste à côté pour créer le scandale. dans la critique institutionnelle, on méprise la critique indépendante, et inversement. et c'est toujours comme ça de toute façon. que tu sois ici, sur le forum des spectres, et qu'en même temps tu publies des trucs de Frodon en fonction de ce dont il est capable, et dans le même numéro mon texte et celui de LL, qui ne sommes pas précisément des institutionnels, et voilà que tu es au maximum à gerber, au minimum un peu suspect. que tu envisages les choses, comme tu l'expliques, depuis la capacité des uns ou des autres plutôt que depuis leur participation à l'institution, depuis ce qu'ils font/peuvent faire plutôt que depuis leur identité, ça, ça ne passe pas. c'est assez magnifique, non ? Wink


Stéphane Pichelin, arrête ton cirque. Je viens de lire ta réponse avant de prendre mon train Verviers-Liège, et j'hésite entre pisser de rire ou pleurer à chaudes larmes.
A mon retour, je me ferai un plaisir de commenter cette calembredaine acrobatique. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 20:00

terrible effet d'annonce lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par balthazar claes le Dim 14 Avr 2013 - 20:07

Alors là oui, on peut parler de trahison.

Wootsuibrick publiait dans son numéro 2 Borges et Jerzy, soit la fine fleur des spectres, et le meilleur de ce que "l'hypothèse-spectres" - on n'ose plus parler de projet - contenait et impliquait. Par pure sympathie, Borges et Jerzy lui refilaient leur textes. Mais il a toujours été clair pour tout le monde que cette hypothèse-spectres, aussi floue fût-elle, c'était l'indépendance, la voix de la rumeur forumique, faire entendre d'autres voix que les voix autorisées... Depuis l'époque du forum des Cahiers, cette hypothèse-spectres était celle d'une écriture différente, d'une expérience collective, qui passait par un certain nombre de refus. Il était clair qu'on refusait de faire comme si on savait, comme si on était Burdeau ou Frodon, un professionnel de la profession toujours prêt à dégainer sa critique et à débiter ses avis autorisés. On était sensé vouloir faire autre chose, on ne savait même pas encore quoi, c'était une position de principe... ne serait-ce que celle de s'offrir le luxe du dilettantisme. Il ne s'agissait pas de ressentiment envers les élites triomphantes, comme ce méchant Frodon a osé nous en a accuser récemment, mais tout le contraire, plutôt une affaire d'humilité.

Quand Borges charriait Burdeau sur le forum des cahiers, une fois Burdeau l'a alléché en lui proposant plus ou moins de le recruter. Borges pouvait largement prétendre à une place aux cahiers, mais il n'a pas accepté, voilà...


Et donc Woot a accompli l'exploit de publier, juste après Borges et Jerzy (et dans leur dos, si je comprends bien !), toute la fine fleur de la critique officielle. On voudrait assassiner les spectres qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Maintenant dans le tableau, on a d'un côté Borges, Jerzy et Frodon : les vrais critiques légitimes, enfin associés ; et de l'autre, les grouillots, les touristes, la plèbe, ceux qui feraient mieux de se taire, ceux d'en dessous. Et Woot, qui est le producteur de cette plaisante mise en scène, espère ainsi avoir trouvé le moyen de s'associer avec les vrais critiques, et de laisser dans leur fange les amateurs. Epatant, dans le genre partage du sensible... Tout aussi formidable dans le genre fidélité à l'événement.

C'est tellement catastrophique et lamentable que le seul espoir qu'il reste aux spectres après ça, c'est le fait qu'ils ne peuvent pas mourir. Mais jeu de mots mis à part, c'est vraiment une débâcle.

balthazar claes

Messages : 1009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par glj le Dim 14 Avr 2013 - 21:25

Ouais bc, de toute façon au niveau du fond, je le dis sans ironie evidement, la base des spectres c'est borges et jerzy. C'est par eux que le fond ideologique des spectres s'exprime. Et tant que ce fond s'exprimera, les spectres vivront. Sur le fond de l'affaire ici presente, frodon c'est juste un professionnel de la profession critique, tiède et sans saveur donc woo contre qui j'ai jamais rien eu, doit assumer ces choix pour sa revue ( d'ailleurs d'après son argumentation c'est de cette manière un peu bizarre qu'il défend son intervention : frodon une sorte de professionnel avise sur le sujet aborde dans la revue ).

Franchement woo, c'est sur que c'est pas en mettant du frodon dans ton monde du cinema que tu vas pouvoir demander a nouveau a jerzy ou a borges d'écrire dans ta revue. Et si tu croyais le contraire c'est que ta vision du cinéma est au mieux naïve, au pire sommaire
Après toute la difficulte pour toi n'est pas tant d'assumer tes choix redactionnels pour ta revue puisque c'est la tienne, ils suffisent a eux même pour expliciter tes goûts. Non bien plutôt c'est évidement ici chez les spectres que la tenue de ceux ci est le plus dur a se justifier.
avatar
glj

Messages : 518

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par glj le Dim 14 Avr 2013 - 21:36

Comme jerzy pas du tout d'accord avec Stéphane.

Frodon c'est tout de même le pire qui soit arrive au cahiers. Faut relire ces editos de l'epoque pour comprendre la chose, frodon ferait passer un épisode de bonne nuit les petits pour un traite revolutionnaire anti capitaliste. Il est dans la molesse même du bon goût cinephilique qui en plus n'a rien a dire sur le monde et sur le cinéma en particuliers. Mais bon j'arrête la, je fais du sous jerzy...
avatar
glj

Messages : 518

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 0:44

balthazar claes a écrit:Alors là oui, on peut parler de trahison.

Wootsuibrick publiait dans son numéro 2 Borges et Jerzy, soit la fine fleur des spectres, et le meilleur de ce que "l'hypothèse-spectres" - on n'ose plus parler de projet - contenait et impliquait. Par pure sympathie, Borges et Jerzy lui refilaient leur textes. Mais il a toujours été clair pour tout le monde que cette hypothèse-spectres, aussi floue fût-elle, c'était l'indépendance, la voix de la rumeur forumique, faire entendre d'autres voix que les voix autorisées...

Tu veux dire qu'il y a deux revues spectres du cinéma, que mondes et spectres c'est exactement la même revue?
Y a une revue spectres du cinéma, et elle peut continuer si au lieu de se tirer dessus à tout bout de champ, on, ou vous continuez.
Mondes du cinéma c'est un autre truc, j'ai pas envie de me fatiguer à me justifier. Mais je vois pas en quoi je publie des choses dans le dos d'autres. Mondes du cinéma dés le départ y a des gens qui ont écrit dans les cahiers, positif, et trafic, dés le numéro un : Mathieu Capel, Stephen Sarrazin. Donc je vois pas pourquoi ça s'indigne maintenant... Mathieu Capel et Stephen Sarrazin connaissent très bien le cinéma japonais, point barre. Après il est vrai qu'ayant proposé à Sarrazin de continuer à bosser avec moi, il a fait intervenir qui il pensait bon.

Et Charles Tesson dans le numéro un des spectres, c'est quoi? (Bon Frodon, pour Mondes 3 c'est un choix que j'ai fait, et de toute manière si ça peut vous rassurer c'est un entretien assez court sur HHH et café lumière avec des réponses qui concernent surtout le contexte de la réalisation du film)

bref, si t'avais jeté un oeil à Mondes du cinéma un et deux, t'aurais très bien vu qu'il s'agissait pas exactement du même projet que spectres, sinon j'aurais appelé ça spectres du cinéma 2, comme y'a art press 2.

"Par pure sympathie", c'est d'une condescendance....


Dernière édition par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 1:10, édité 1 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 1:08

balthazar claes a écrit:

Et donc Woot a accompli l'exploit de publier, juste après Borges et Jerzy (et dans leur dos, si je comprends bien !), toute la fine fleur de la critique officielle. On voudrait assassiner les spectres qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Maintenant dans le tableau, on a d'un côté Borges, Jerzy et Frodon : les vrais critiques légitimes, enfin associés ; et de l'autre, les grouillots, les touristes, la plèbe, ceux qui feraient mieux de se taire, ceux d'en dessous. Et Woot, qui est le producteur de cette plaisante mise en scène, espère ainsi avoir trouvé le moyen de s'associer avec les vrais critiques, et de laisser dans leur fange les amateurs. Epatant, dans le genre partage du sensible... Tout aussi formidable dans le genre fidélité à l'événement.


c'est vraiment du pur délire, qui n'existe que dans ta tête. t'as vraiment de la merde dans les yeux... là où y a partage c'est de ton côté, c'est toi dans ta tête qui fait ce partage stupide. j'ai jamais fermé mondes du cinéma à qui que ce soit. au contraire...
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 1:17

glj a écrit:

Franchement woo, c'est sur que c'est pas en mettant du frodon dans ton monde du cinema que tu vas pouvoir demander a nouveau a jerzy ou a borges d'écrire dans ta revue. Et si tu croyais le contraire c'est que ta vision du cinéma est au mieux naïve, au pire sommaire
Après toute la difficulte pour toi n'est pas tant d'assumer tes choix redactionnels pour ta revue puisque c'est la tienne, ils suffisent a eux même pour expliciter tes goûts. Non bien plutôt c'est évidement ici chez les spectres que la tenue de ceux ci est le plus dur a se justifier.

oui j'ai une vision du cinéma assez naïve et sommaire, et je suis un bon sauvage. d'ailleurs j'ai grandit très loin des milieux sophistiqués européens où on plie les cheveux en quatre à propos de questions morales esthétiques... j'ai grandit auprès des sauvages comoriens, j'en suis un, pour qui le cinéma c'est van damme, bruce lee, bollywood et jet li. jusqu'au lycée c'était ça le cinéma pour moi. puis j'ai voyagé en europe et là ça m'a ouvert les yeux, je me suis senti devenir un peu moins naïf et sommaire, voir même intellectuel. puis bien entendu les spectres m'ont permis de me croire encore moins con, mais je m'étais totalement gouré, ma place reste auprès des sauvages, je ferai mieux de m'occuper de ce que je comprend, ou plutôt de rester à la mesure de ce que je comprend.

sinon en ce qui concerne le fait que borges et jerzy n'acceptent pas d'écrire dans ma revue après ce numéro trois, c'est possible.
Avec borges on a pas mal causé des différences entre Mondes et Spectres, et de mes doutes sur le projet Mondes, surtout pour ce qui est de ce numéro trois, qui s'éloignait très clairement de la politique des spectres. Borges était au courant de la participation de Stephen Sarrazin, qui a écrit aux Cahiers durant la période Burdeau/Frodon, on en a parlé. Mais il était surtout évident que le projet Mondes bien qu'ayant une origine commune avec les spectres, était un projet différent.
Donc le plus naïf de nous deux, n'est peut-être pas celui que tu crois.
Je sais pas si cette bataille de poulailler l'intéresserait, mais bon... je serai curieux d'avoir la critique de borges en ce qui concerne la composition et les choix de ce numéro de mondes du cinéma.


Dernière édition par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 4:31, édité 4 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 1:32

balthazar claes a écrit:Depuis l'époque du forum des Cahiers, cette hypothèse-spectres était celle d'une écriture différente, d'une expérience collective, qui passait par un certain nombre de refus. Il était clair qu'on refusait de faire comme si on savait, comme si on était Burdeau ou Frodon, un professionnel de la profession toujours prêt à dégainer sa critique et à débiter ses avis autorisés. On était sensé vouloir faire autre chose, on ne savait même pas encore quoi, c'était une position de principe... ne serait-ce que celle de s'offrir le luxe du dilettantisme. Il ne s'agissait pas de ressentiment envers les élites triomphantes, comme ce méchant Frodon a osé nous en a accuser récemment, mais tout le contraire, plutôt une affaire d'humilité.


de l'humilité t'en manque profondément BC... et tu fais très bien comme si tu savais. alors ne me fait pas rire.
et ton paragraphe là, il est très drôle.
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Invité le Lun 15 Avr 2013 - 4:48

Tout cela (les interventions de wootsuibrick) ressemble comme deux gouttes d'eau au portrait classique du critique-artiste parti de rien, de tout en bas, et finalement (malgré la fausse modestie : les "moi", "je" pour un rédacteur en chef ne trompent pas) pas peu fier de là où il en est, d'être maintenant un jour en pourparlers avec la crème des critiques "non-alignés", un autre jour en contact intime avec le gratin des institutions, faisant fi de tout partage (car mes braves gens, le partage, c'est les autres !). Le consensus mou mâtiné d'une ironie mordante sur sa propre position en sont des symptômes.

Qu'est ce que tu veux que Borges te dise sur le fait que tu as invité Frodon dans ta revue pour lâcher quelques pets sur HHH ? Depuis le début que nous le connaissons, il n'a cessé de dire et répéter tout le mal qu'il pensait de ce type, à l'époque du forum des Cahiers il n'a eu de cesse de démontrer, parfois très longuement, le nombre incalculable d'inepties accumulées dans ses textes. Tu as finalement fait encore pire en osant, sur le forum des spectres, la ramener de manière faussement innocente pour défendre Frodon lorsque il a pondu son texte moisi sur les spectres récemment (peut-être aurait-il fallu te remercier pour le coup de pub, on imagine les discussions absolument passionnants entre toi et l'autre : - Salut Jean-Mi, comme tu as sélectionné mon court, je te propose de participer à ma revue. - Ah sympa, comme tu me proposes de participer à ta revue, je vais faire un peu de pub sur mon blog. - Eh, trop cool Jean-Mi ! Si c'est comme ça tu peux aussi donner un petit coup de pouce à mes copains des spectres ?! - Euh, les quoi ? Les spec...tres, c'est quoi, je connais pas ? - Ah bon, mais si, tu sais ceux qui sont pas gentils avec toi ! - Ah oui, bon d'accord, mais la prochaine fois c'est dans leur revue que je veux être publié car je prétends aussi jouer un rôle dans le monde de la critique indépendante ! OHOHOH).

Une question : qui de la rédaction des spectres se souvient d'une quelconque discussion avec wootsuibrick, ou d'un quelconque retour, témoignant du fait qu'il lisait ce que les uns ou les autres y écrivaient ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 5:09

{0} a écrit:Tout cela (les interventions de wootsuibrick) ressemble comme deux gouttes d'eau au portrait classique du critique-artiste parti de rien, de tout en bas, et finalement (malgré la fausse modestie : les "moi", "je" pour un rédacteur en chef ne trompent pas) pas peu fier de là où il en est, d'être maintenant un jour en pourparlers avec la crème des critiques "non-alignés", un autre jour en contact intime avec le gratin des institutions, faisant fi de tout partage (car mes braves gens, le partage, c'est les autres !). Le consensus mou mâtiné d'une ironie mordante sur sa propre position en sont des symptômes.
(...)

- Salut Jean-Mi, comme tu as sélectionné mon court, je te propose de participer à ma revue. - Ah sympa, comme tu me proposes de participer à ta revue, je vais faire un peu de pub sur mon blog. - Eh, trop cool Jean-Mi ! Si c'est comme ça tu peux aussi donner un petit coup de pouce à mes copains des spectres ?! - Euh, les quoi ? Les spec...tres, c'est quoi, je connais pas ? - Ah bon, mais si, tu sais ceux qui sont pas gentils avec toi ! - Ah oui, bon d'accord, mais la prochaine fois c'est dans leur revue que je veux être publié car je prétends aussi jouer un rôle dans le monde de la critique indépendante ! OHOHOH).

Une question : qui de la rédaction des spectres se souvient d'une quelconque discussion avec wootsuibrick, ou d'un quelconque retour, témoignant du fait qu'il lisait ce que les uns ou les autres y écrivaient ?

Encore le délire d'un mec qui ne cherche qu'à stigmatiser et à en enfermer un autre dans l'idée qu'il s'en fait pour pouvoir mieux le rejeter de ce qu'il envisage être la meilleure manière de penser le monde.

J'avoue passer beaucoup de temps à lire Jerzy, borges, eyquem et adeline.... (à une époque IQI) les autres textes, je les lis quand le sujet m'intéresse directement. J'avoue que tes textes ne m'ont jamais vraiment intéressé, et ça doit être réciproque. Qu'est-ce que tu veux qu'on y fasse? C'est un devoir de tous vous lire? Ne pas tous vous lire prouve que je ne faisais pas partie de l'aventure spectres dés le début et que j'étais un sale traite maure qui ricanait dans son coin le poignard prêt à frapper dans le dos dés que l'occasion se présenterait?

sinon ton dialogue imaginaire entre Frodon et moi, me fait rire, parce que nos échanges sont généralement secs, et purement informatifs. Et Frodon n'est pas tombé sur la revue mondes du cinéma parce que je lui en ait parlé, je lui avait juste envoyé mes vidéos parce qu'il avait une activité de programmateur, et un jour une de mes connaissances a fait suivre à toute sa mail list une annonce de la sortie de mondes du cinéma, qui a atterri dans la boite de Frodon. Celui-ci s'étant souvenu de mon nom, est revenu vers moi en me demandant des infos sur mondes du cinéma. Je lui en ait donné, et ait fait envoyer par l'éditeur un exemplaire de la revue à Frodon. Par la suite l'éditeur a fait de même avec le numéro 2 de mondes du cinéma et le numéro 1 de spectres. Voilà comment Frodon en est arrivé à faire la pub pour les deux revues. Il n y a eu aucune demande directe. Il m'incitait bien entendu à lui donner des nouvelles de mondes du cinéma... ayant jugé que Frodon n'était pas le grand satan, mais juste un gars comme un autre, il m'a semblé être nécessaire de répondre poliment et de continuer à échanger. Sinon en effet nous n'avons jamais échangé réellement, profondément (pas de discussion poussée) en dehors de quelques informations et vidéos, t'y voit un problème?


Dernière édition par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 5:31, édité 1 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 5:24

Autre chose, j'emploie le moi je, moi je, parce qu'on me demande de me justifier. Sinon tu remarquera qu'à un moment dans cette discussion j'ai signalé que c'est le travail d'un comité de rédaction que je ne suis pas le seul à faire, on était trois à coordonner la revue. (Pacôme Thiellement et Chauvin je ne les avait jamais lu avant que Sarrazin intègre leurs textes à la revue)
J'ai déjà dit à plusieurs reprises sur ce forum, notamment dans la discussion à propos du texte de frodon sur les nouvelles revues de cinéma, que j'avais une tendance au consensus mou. Donc que tu le rappelle ne me dérange pas, je sais voir où j'en suis, quelles sont mes limites, mes défauts, ceux de mes projets... je sais faire mon auto-critique, et elle est sincère.


Dernière édition par wootsuibrick le Ven 21 Juin 2013 - 6:05, édité 1 fois (Raison : en fait j'avais lu un texte de Chauvin sur les premières expériences de diffusion d'images webcam. (je m'en suis rendu compte récemment))
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par glj le Lun 15 Avr 2013 - 6:30

Ouais effectivement t'es moins naïf que je le pensais. T'es plutôt le gars du consensus hollandien. Et si tu prend mal tout ce qu'on te dit ha qu'est que tu veux que je te dise, fallait pas t'attendre non plus a des applaus nourris... Tu as raison fais ce que tu veux, trace ta route...

Et jm oubli nous également si c'est pour remuer la merd*, quel est l'intérêt...

Je te prend pas de haut woo, ce qui m'énerve c'est la justification du truc par le fait que tu aurais une inclinaison au consensus. Moi aussi j'ai découvert le cinéma par moi même je crois même pouvoir te dire que tout le monde decouvre le cinéma par soi meme
avatar
glj

Messages : 518

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 7:19

glj a écrit:Ouais effectivement t'es moins naïf que je le pensais. T'es plutôt le gars du consensus hollandien. Et si tu prend mal tout ce qu'on te dit ha qu'est que tu veux que je te dise, fallait pas t'attendre non plus a des applaus nourris... Tu as raison fais ce que tu veux, trace ta route...

Et jm oubli nous également si c'est pour remuer la merd*, quel est l'intérêt...

Je te prend pas de haut woo, ce qui m'énerve c'est la justification du truc par le fait que tu aurais une inclinaison au consensus. Moi aussi j'ai découvert le cinéma par moi même je crois même pouvoir te dire que tout le monde decouvre le cinéma par soi meme

Je prend pas mal tout ce qu'on me dit... Je prend mal qu'on me déforme.
Je justifie pas le fait de l'état de la revue par le fait que j'ai une inclinaison au consensus, je dis juste que c'est arrivé parce que j'ai cette inclinaison. Le fait que je sois un adepte du consensus mou ne justifie pas dans ma pensée que la revue mondes du cinéma soit un projet meilleur... ça m'enlève juste le rôle du grand vilain grimaçant. bon c'est chouette aussi comme rôle, plus sexy que celui du ventre mou à la Hollande... mais bon!

Et je ne m'oppose pas à vous autres européens (je ne le suis pas moins que vous, je taquine) en disant que j'ai découvert le cinéma par moi même, je parle ironiquement du passage d'un contexte où on a pas accès facilement à cette culture du cinéma (aux comores), à un contexte plus favorable à cette découverte (la france, pays de Daney). Comme tout le monde j'ai horreur qu'on déforme mes propos selon l'idée très vague que l'on se fait d'un contexte. Je n'ai jamais employé les mots "j'ai découvert le cinéma par moi-même".
sinon plutôt que de me rapprocher de Hollande, je préfererai que tu me rapproche de Sakamoto Ryoma (j'ai un physique plus avantageux que Hollande, et je ne suis pas bedonnant). Ryoma était un grand adepte du consensus en temps de crise. Very Happy



Dernière édition par wootsuibrick le Lun 15 Avr 2013 - 7:32, édité 3 fois
avatar
wootsuibrick

Messages : 1841

Voir le profil de l'utilisateur http://mondesducinema.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par balthazar claes le Lun 15 Avr 2013 - 10:14

Je parle du point de vue de ce lieu-ci et de cette revue-ci, la nôtre : c'est naze que pendant que celle-ci s'enlise, tu lances la tienne sur son dos, et en trahissant largement l'idée qui la soutenait. Dans l'absolu, grand bien te fasse.

Frodon et Cie ne t'auraient sans doute jamais fait les yeux doux s'il n'y avait pas les spectres et Borges à atteindre, je le crains. Du moins c'est ce que sa réaction de mauvaise foi hystérique d'il y a quelques mois laisse supposer.

T'inquiète, tu n'as pas le monopole de la trahison, il y a des trahisons actives et des passives, des défections et des lâchetés à tous les étages. Je sais pas pourquoi ça s'enlise à ce point, mais c'est humain je suppose de vouloir essayer de nager un peu de son côté. Et l'événement-spectres, ça n'a jamais été non plus tenir le maquis du Vercors évidemment.

Ah oui, comment essayait-on de théoriser tout ça, déjà ? Les anonymes et pseudonymes, Versus les Noms connus de la Critique. Les palettes de critiques indignés qu'on a dû se taper, horrifiés qu'ils étaient de voir circuler cette parole impure, non cadrée... exigeant qu'on donne les noms, et les adresses avec, le fichage de tous les forumeurs. Mais peut-être que ça ne mène nulle part d'essayer de revendiquer le camp des voix anonymes.

balthazar claes

Messages : 1009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà des Mondes, des Spectres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum