Claudio Pazienza - Exercices de disparition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Claudio Pazienza - Exercices de disparition

Message par Invité le Dim 4 Déc 2011 - 10:57

je n'aime pas le mot "deuil", par Claudio Pazienza, Exercices de disparition.

Est-ce que le deuil a une date de péremption … comme les yoghourts ? Et qu’entend-t-on au juste par le terme « deuil » ? Dialoguant avec son professeur de philosophie (passionné de Nietzche et de claquettes), l’auteur entreprend plusieurs voyages...
http://www.claudiopazienza.com/



Superbe. Quelqu'un a vu?

http://blog.cinemadureel.org/2011/03/30/journal-du-reel-6-entretien-avec-claudio-pazienza-exercices-de-disparition/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claudio Pazienza - Exercices de disparition

Message par Invité le Dim 4 Déc 2011 - 13:58

nommer pour conjurer la disparition. Et le faire avec un ami.








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claudio Pazienza - Exercices de disparition

Message par Invité le Dim 4 Déc 2011 - 18:00

qu'est-ce que c'est perdre sa mère, est-ce que c'est forcément une petite affaire privée?

Pazienza a sûrement quelque chose d'un délire hors déterminations familiales, ça s'inscrit dans un poisson volant qui contient le cadavre de son professeur de philosophie,

et puis dans une séquence de music-hall en plein air...

Il y a aussi la pluie du jour récupérée en flacons archivés...

Et pourtant dans tout ça il s'agit toujours de la disparition de la mère.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claudio Pazienza - Exercices de disparition

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum