Prochainement - sur vos écrans

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Jeu 20 Juin 2013 - 19:49

'soir Adeline,
Tu as vu "Les Berkman se séparent" (The squid and the whale) ?
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par DB le Jeu 20 Juin 2013 - 19:57

Kicking and screaming c'était vraiment bien.

La mélancolie que l'on trouve dans Greenberg (j'ai pas trop aimé non plus, le personnage de greenberg m'était vraiment trop antipathique) est très présente aussi dans Squid and the whale (dont j'ai un très bon souvenir).

Je crois qu'eyquem avait pas trop aimé Margot au mariage (pas vu) son précédent ?
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Jeu 20 Juin 2013 - 20:07

Il est un peu dingue, Baumbach: je viens de voir sur sa fiche imdb qu'il a appelé son fils Rohmer (et c'est vraiment en hommage à Eric, apparemment).

'soir DB,
"Margot", oui, ça m'avait pas emballé, j'en attendais beaucoup après "Les Berkman" (pas vu ceux qu'il a faits avant celui-ci).
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par adeline le Ven 21 Juin 2013 - 20:31

Hello ici, non, pas vu "Les Berkman se séparent", ça a l'air bien triste aussi. Je vais essayer de le voir. Mais c'est en grande partie Greta Gerwig que j'attends… J'avais l'impression qu'il n'avait fait que trois films, je ne me souviens plus du tout de Margot au mariage. Tu en avais parlé ici Eyquem ?

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Sam 22 Juin 2013 - 10:06

Je n'ai pas parlé de "Margot" ici, à vrai dire je ne me souviens plus bien du film.
"Les Berkman", je dirais pas c'est triste; c’est pas dans la veine mélancolique dépressive de "Greenberg" : c’est plus drôle et plus cruel; c'est un film très vif, qui va à toute vitesse.
Ca commence sur une partie de tennis en famille : la mère et le fils cadet contre le père et le fils aîné. Pour les deux derniers, c’est pas parce qu’on joue en famille qu’il faut se faire des cadeaux : le jeu, c’est de gagner, ils misent tout sur le revers de la mère, qui est faiblard, et la mère, ça l’amuse pas du tout, elle se fout en rogne, pour elle c’est plus du jeu. Le jeu, c’est de jouer ou c’est de gagner ? Avec qui faut jouer pour jouer, avec qui faut jouer pour gagner ?
La partie va durer tout le film, mais pour l’essentiel, elle se joue pas avec des balles de tennis : comme on est chez des intellos de Brooklyn, elle se joue avec des titres de livres, des noms d’écrivains, des revers du type « Le copain de ta mère, c’est un philistin », ou des smashs du genre « Je vais être publiée par le New Yorker » (bim : prends ça dans les dents). Toute la famille est mise en pièces par cet esprit de compétition, où c’est pour les livres et les films comme pour le tennis : il faut toujours être le meilleur, sélectionner ce qui est le meilleur (on lit pas "Gatsby" parce que c’est un beau livre mais parce que c’est le meilleur de Fitzgerald, et même on n'a plus besoin de le lire, du moment qu'on sait que c'est celui qu'il faut avoir lu). Et pour les sentiments, c’est pareil (mais je veux pas trop en dire si tu l’as pas vu).
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Sam 22 Juin 2013 - 10:31



Putain, mais qui peut ne pas en avoir ras le bol de ce genre d'histoires...
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Invité le Dim 23 Juin 2013 - 20:56

Eyquem a écrit:Je n'ai pas parlé de "Margot" ici, à vrai dire je ne me souviens plus bien du film.
"Les Berkman", je dirais pas c'est triste; c’est pas dans la veine mélancolique dépressive de "Greenberg" : c’est plus drôle et plus cruel; c'est un film très vif, qui va à toute vitesse.
Ca commence sur une partie de tennis en famille : la mère et le fils cadet contre le père et le fils aîné. Pour les deux derniers, c’est pas parce qu’on joue en famille qu’il faut se faire des cadeaux : le jeu, c’est de gagner, ils misent tout sur le revers de la mère, qui est faiblard, et la mère, ça l’amuse pas du tout, elle se fout en rogne, pour elle c’est plus du jeu. Le jeu, c’est de jouer ou c’est de gagner ? Avec qui faut jouer pour jouer, avec qui faut jouer pour gagner ?
La partie va durer tout le film, mais pour l’essentiel, elle se joue pas avec des balles de tennis : comme on est chez des intellos de Brooklyn, elle se joue avec des titres de livres, des noms d’écrivains, des revers du type « Le copain de ta mère, c’est un philistin », ou des smashs du genre « Je vais être publiée par le New Yorker » (bim : prends ça dans les dents). Toute la famille est mise en pièces par cet esprit de compétition, où c’est pour les livres et les films comme pour le tennis : il faut toujours être le meilleur, sélectionner ce qui est le meilleur (on lit pas "Gatsby" parce que c’est un beau livre mais parce que c’est le meilleur de Fitzgerald, et même on n'a plus besoin de le lire, du moment qu'on sait que c'est celui qu'il faut avoir lu). Et pour les sentiments, c’est pareil (mais je veux pas trop en dire si tu l’as pas vu).

J'ai pas encore vu non plus les "Berkman se séparent" mais j'ai plutôt aimé Greenberg malgré l'échec relatif des deux personnages qui cependant à la fin peuvent espérer quelque chose de stable. Ils sont assez complexes et l'aspect délibérément générationnel, du côté de Greenberg, mis en avant, poussé jusqu'à l'extrême est assez séduisant. D'antipathique au début il passe à sympathique. C'est vrai que l'actrice Greta Gerwig a une personnalité inoubliable. Elle tire d'ailleurs la morale du film : "les gens blessés blessent les autres". Elle a beaucoup de sensibilité, et le film lui même est sensible. Pas de longue scènes discursives, de petites notations de petits fait qui font souvent mouche. Je n'en retire pas une impression de tristesse mais plutôt de décalage. Un plaidoyer pour la ville de LA !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Invité le Mer 3 Juil 2013 - 20:48



le 10 juillet

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Invité le Sam 13 Juil 2013 - 7:54


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Mar 23 Juil 2013 - 16:57

Le prochain Steve McQueen sera au Festival de Toronto: il devrait sortir en janvier prochain.



Cette ba ne fait pas bonne impression. La musique, c'est celle de "Thin red line", à partir de 1'30 (on voit même la caméra se faufiler dans les herbes quand elle commence) (je crois que Hans Zimmer refile des variations sur ce thème dans pas mal de ses musiques de films)
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Invité le Jeu 25 Juil 2013 - 14:23


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par DB le Sam 27 Juil 2013 - 10:30

Eyquem a écrit:

Cette ba ne fait pas bonne impression. La musique, c'est celle de "Thin red line", à partir de 1'30 (on voit même la caméra se faufiler dans les herbes quand elle commence) (je crois que Hans Zimmer refile des variations sur ce thème dans pas mal de ses musiques de films)

Sauf ton respect, je crois que c'est plutôt le "pastich"/plagiat qu'en a fait Henri Escott pour le Shame de McQueen



On est d'accord que c'est en tout point identique à Journey to the thin red line (si je me souviens bien l'originale de Zimmer). Le petit ostinato rythmique au début est le même, je me suis toujours demandé comment c'étiat possible (question de droits) qu'un tel truc passe inaperçu... ou bien il y a un accord, j'en sais rien.

avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Sam 27 Juil 2013 - 11:03

Dans la "Suite" que tu cites, on n'entend que des cordes.
Pour moi, la musique de la b-a, c'est le passage qu'on entend ici, entre 4' et 5' à peu près: les mêmes accords, la même orchestration (avec une cloche, des cuivres, une sorte de gong en fond...):





avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par DB le Sam 27 Juil 2013 - 11:10

Eyquem a écrit:Dans la "Suite" que tu cites, on n'entend que des cordes.
Pour moi, la musique de la b-a, c'est le passage qu'on entend ici, entre 4' et 5' à peu près: les mêmes accords, la même orchestration (avec une cloche, des cuivres, une sorte de gong en fond...):






Effectivement t'as raison cette fois ci il a du prendre la musique de zimmer pour la bande annonce

Mais justement écoute Journey to the line (sorry y'a ni red ni thin) avec celui ci précisément :



Je pense que mcQueen est obsédé par cette bande originale
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Sam 27 Juil 2013 - 12:10

lol: y a des disputes épiques sur YouTube : Escott vs Zimmer: pareil/pas pareil (et très vite ça devient: mais au fond, qu'est-ce que ça veut dire, "pareil" ? lol)

Je vois pas bien comment on peut nier qu'il y a plus que des ressemblances: le même tic-tac en intro, le même thème pour ainsi dire où les accords montent d'un ton puis redescendent et remontent, pour créer un effet d'enroulement ou de mouvement perpétuel.
Les seules différences: l'orchestration d'Escott est plus sombre, ça joue davantage sur les dissonances (avec la basse continue qui dure la moitié du thème). Et c'est pas joué dans la même clé.

Avec ça, j'ai appris un mot : "temp track"
A temp track is an existing piece of music or audio which is used in film production during the editing phase.[1] It serves as a guideline for the mood or atmosphere the director is looking for in a scene.

The track is usually replaced before release by an original soundtrack composed specifically for the film. While some feel that having to follow a temp track can be limiting for a composer,[2] it can be a useful tool in finding the right style of music for a particular scene and can be a time-saver for both the composer and director.
Ce qui voudrait dire que McQueen a monté "Shame" sur la musique de Zimmer et que Escott, ensuite, était obligé de coller à ce thème?
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par DB le Sam 27 Juil 2013 - 15:04

Oui effectivement, ça se bagarre dur.

C'est évident qu’harmoniquement c'est la même chose. Peut être transposé par Escott mais c'est le même mode, la même mesure, la même ligne mélodique.

Après tu sais faut pas trop se fier aux enregistrements compressés, surtout sur internet, parce qu'on perd toujours un demi-ton (même quand c'est un très bon CD) à peu près.

Probablement que McQueen n'a pas laissé le choix à Escott yeap.

Les temp tracks sont très utilisés par les américains, moins ailleurs. Il y a une anecdote savoureuse concernant ridley scott là dessus. Pour alien, il avait monté le film avec la musique de Goldsmith sur Freud.

Il a donc demandé à Goldsmith de faire la musique d'alien mais déçu du résultat, il n'a quasiment rien utilisé et acheté les droits à Goldsmith de Freud (qui je crois était plutôt furieux).

avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Sam 28 Sep 2013 - 10:52



Cronenberg a fini le tournage de "Maps to the stars", qui ne sera pas visible avant le prochain Cannes.

"La famille Weiss est l'archétype d'une dynastie dans l'Industrie du Divertissement: Sanford (John Cusack), le père est un thérapeute pour stars et auteur de best-sellers; Cristina, sa femme, s'occupe de la carrière de leur fils de 13 ans, Benjie (Evan Birds), une star de la télé. Un des clients de Sanford, Havana (Julianne Moore), est une actrice qui rêve de refaire le film qui a rendu sa mère célèbre, Clarice (Sarah Gadon) une star de cinéma. Mais sa mère, qui est décédée, est revenue pour hanter ses rêves. Benjie émerge de désintox alors que sa grande soeur, Agatha (Mia Wasikowska) est libérée après un séjour dans un hôpital psychiatrique où elle a été incarcéré pour incendie criminel. Fantômes, mort et toutes sortes de vices entrent en collision alors que la famille se réunit."


David Cronenberg : Ce film, c'est à propos d'Hollywood et il s'agira d'une façon inhabituelle de le voir je crois. Le scénario est de Bruce Wagner qui est un romancier fantastique. La majorité de ses romans se déroulent à Hollywood. On a tenté de trouver des financements pendant une année et ça fait entre 8 et 10 ans qu'on essaie de le faire. Il est plutôt extrême par bien des façons. J'ai terminé le tournage à Los Angeles il y a à peine quelques semaines et c'était en fait la première fois que je tournais un film en Amérique bien que la majorité de mes films sont certainement très américain. 5 jours de tournage sur Hollywood Boulevard, Rodeo Drive, château Marmont et on a aussi éclairé les lettres d'Hollywood. Elles ne sont pas éclairées la nuit, vous savez. Il n'y a aucune lumière. Et on les a éclairées et on a créé cet énorme chahut …

Jounaliste : … Sur Twitter …

David Cronenberg : Sur Twitter … : 'qu'est-ce qui se passe avec la pancarte d'Hollywood ? Elle est éclairée'. Vous savez des aliens, des martiens, des invasions … Il y a eu plein de théories à propos de ça. On l'a fait … pour une scène avec Rob Pattinson et Mia Wasikowska.
----
Ayant besoin d'éclairer le célèbre panneau d'Hollywood pour une scène le 20 août, mais ne voulant pas faire face aux tracas bureaucratiques et au blocage qui résulterait d'une demande de permis, ils ont imaginé une nouvelle façon de l'éclairer d'un mile et demi en utilisant de puissants projecteurs HMI 4K. 'Ce n'est pas différent d'une lumière venant d'un hélicoptère', explique Cronenberg. 'J'étais franchement surpris d'apprendre que le panneau n'était pas illuminé au départ . Si c'était Paris, il serait éclairé la nuit!'





http://www.mapstothestarsfrance.com/


avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Sam 28 Sep 2013 - 11:25

Le prochain Resnais: "Aimer, boire et chanter"

Adaptation de la pièce "Life of Riley" d'Alan Ayckbourn (après "Smoking/No Smoking" et "Coeurs").

Short Synopsis: Friends and family gather to remember the unseen and dying George Riley's life. As they look back on lives lived or might have lived, George plots a final farewell which threatens to upset all their future lives.
Les comptes-rendus de la pièce rappellent son dernier, "Vous n'avez encore rien vu", avec jeux d'emboîtement de théâtre dans le théâtre:

http://lifeofriley.alanayckbourn.net/styled-6/index.html

Faut espérer que ce sera meilleur.

avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Mar 12 Nov 2013 - 20:58



Le prochain film de Tariq Teguia: "Thwara Zanj (Zanj Revolution)"

Film Synopsis
Ibn Battuta works as a journalist for an Algerian daily newspaper. While covering community clashes in Southern Algeria, he discovers his vocation as he finds himself incidentally picking up the trail of long forgotten uprisings against the Abbasid Caliphate, back in 8th-9th century Iraq. For the purpose of his investigation he goes to Beirut, a city that once embodied the hopes and struggles of the Arab World. Director's statement Amidst the tear gas of a repressed upheaval, in the lulls from the din of clashing communities in Algeria, a name, “Zanj”, a whisper like a warning, spurs Ibn Battuta, a journalist, to leave Algeria and head first to Beirut, then to Baghdad, and finally onto the shores of Shatt el Arab, where waters of the Tigris and Euphrates meet. This revelation maps out geographical distances and conjures up History, the specific history of the Zanj: black slaves forced to irrigate the lands of the Lower Euphrates, who turned into an army of wretches revolting against the Abbasid Caliphate, ready to die in the name of freedom. Little remains of this revolt, except for rare archaeological remains of the waned splendour of Mesopotamian marshes. Ibn is driven by this quest, which reveals itself to be unfathomable. But isn’t Ibn’s journey precisely meant to shed light on what has disappeared? As the journalist turns into a genealogist of long-lost struggles, is he not venting the need to think them anew in the face of current oppressions? And moreover, how conceivable is it to undertake a film that intends to shoot a matter of ghosts?


Ca a l'air hyper ambitieux. Cool 


Le film est montré au festival de Rome cette semaine, et plus tard à Belfort.

http://filmguide.romacinemafest.it/en/film.aspx?ID=8671&title=Thwara+Zanj+%28Zanj+Revolution%29


L'histoire des Zanj:
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_des_Zanj
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par DB le Dim 17 Nov 2013 - 17:24

Je ne sais pas si vous êtes familier de l'expression "WTF", un acronyme pour "what the fuck" ; une expression anglaise plutôt américaine. En gros "c'est quoi ce bordel"/"qu'est-ce-que-c'est-que-ça"/"qu'est-ce-qui-se-passe".

Bon, j'ai vu cette bande annonce

et j'ai pensé que WTF et NOE partagent le même nombre de lettre, ce qui ne peut pas être une simple coïncidence.


Apparemment, ce fut une adaptation d'un scénario en bande dessinée avant de revenir à la forme film



Et la paramount aurait peur des retours des lobbys religieux. affaire à suivre
avatar
DB

Messages : 1528

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Eyquem le Mar 19 Nov 2013 - 12:40

En "Une" sur imdb, je suis tombé sur ce trailer, "Lone survivor" d'un certain Peter Berg:



"A true story of incredible courage", bien sûr.

(je vous épargne l'autre bande annonce, où ces pourris osent mettre une reprise de la chanson de Bowie, "Heroes")


Je cherche un peu qui est ce Peter Berg, et je tombe là-dessus:



PETER BERG: "Vous devez décider si c'est mieux de laisser l'Iran se doter de la bombe nucléaire ou de l'attaquer maintenant. Si vous attaquez les Iraniens maintenant, ils vont se défendre, il va y avoir du sang, des Israéliens vont mourir, pas vrai? Ca ne fait aucun doute. Vous préférez faire ça maintenant ou les laisser avoir la bombe? C'est la question la plus sérieuse pour notre monde aujourd'hui, plus que la sortie de mon film Battlefield. Vous avez fait l'armée? Quoi, vous êtes un planqué? Tu dois t'engager dans l'armée, enculé!"

Une leçon d'incredible courage, en effet.




Parfois aussi (pas tous les jours), je me demande comment les acteurs choisissent leurs films. Par exemple, Emile Hirsch, que j'aime bien depuis "Milk": qu'est-ce qu'il vient foutre dans cette bouse? Comment on peut passer de Gus van Sant à Peter Berg? Ca me dépasse.
avatar
Eyquem

Messages : 3126

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Borges le Mar 19 Nov 2013 - 14:03

Eyquem a écrit:



Parfois aussi (pas tous les jours), je me demande comment les acteurs choisissent leurs films. Par exemple, Emile Hirsch, que j'aime bien depuis "Milk": qu'est-ce qu'il vient foutre dans cette bouse?
hi

la réponse idéologique serait facile à trouver, le même combat...

ça va me démoraliser pour le restant de la journée...
Wink
avatar
Borges

Messages : 6047

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par adeline le Dim 8 Déc 2013 - 18:25

Eyquem a écrit:

Le prochain film de Tariq Teguia: "Thwara Zanj (Zanj Revolution)"

Le film est montré au festival de Rome cette semaine, et plus tard à Belfort.
Il a gagné le grand prix de Belfort, peut-être qu'on aura le chance de le voir…

http://www.festival-entrevues.com/competition-internationale.htm

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochainement - sur vos écrans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum