Le 17 octobre 1961 : cinquantenaire inaperçu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 17 octobre 1961 : cinquantenaire inaperçu

Message par adeline le Sam 5 Nov 2011 - 13:20

Borges a écrit:hier, c'était le 17 octobre... c'est passé assez inaperçu
Il y a cinquante ans, les médias et le massacre du 17 octobre 1961

Un film a été tourné, qui s'appelle Ici on noie les algériens - 17 octobre 1961 :

http://www.shellac-altern.org/fiches-films/271-ici-on-noie-les-algeriens-17-octobre-1961

Il en est question ici :

http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2011/10/20/documentaires-en-salles-et-festivals-octobre-2011-22/

Et à cette adresse http://www.icionnoielesalgeriens-lefilm.com/evenements.html la liste des projections rencontres.

L'appel de Bourdieu :
http://lmsi.net/17-octobre-1961 datant de 2001.

Une liste des films relatifs au 17 octobre 1961 :
http://www.17octobre61.org/-Films-relatifs-au-17-octobre-1961-.html

adeline

Messages : 3000

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 17 octobre 1961 : cinquantenaire inaperçu

Message par Invité le Sam 5 Nov 2011 - 20:33

Un film a été tourné, qui s'appelle Ici on noie les algériens - 17 octobre 1961
j'ai pu voir ce film au ciné; malgré le travail impressionnant et nécessaire, reconstruction de la chronologie des évènements grâce à des archives INA, des interviews de participants à la manifestation ou de proches, de personnes pouvant témoigner des conditions de détention, des conditions des interpellations, des assassinats, il ne fait qu'évoquer timidement les responsabilités politiques (le préfet de police de la Seine du crime, Maurice Papon, quid de De Gaulle?); j'aurai aimé une présentation plus fournie du contexte historique d'alors. Ils y a aussi quelques affèteries formelles, une musique d'ambiance passe partout pas vraiment nécessaire, des plans sur la Seine qui reviennent très souvent; j'ai trouvé cela vraiment dommage. Mais cela ne gâche pas le grand intérêt du travail accompli.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 17 octobre 1961 : cinquantenaire inaperçu

Message par Invité le Jeu 17 Nov 2011 - 14:21



Dernière édition par breaker le Lun 21 Nov 2011 - 23:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 17 octobre 1961 : cinquantenaire inaperçu

Message par Invité le Lun 21 Nov 2011 - 23:45

Une question d’identité ? D’abord ce qu’ils revendiquent : leur cité, leur kabylie, leurs 20 ans. Jeunes issus de l’immigration, Farid, Naguib et Abdel Ouab Taalba n’en revendiquent que plus clairement leur désir de jeunes : être soi-même. Au moment où ils peuvent être sommés de décliner leur identité, ils disent laissez-nous nos questions. Leur place ? C’est un journal de la jeunesse immigrée, une salle de boxe, une faculté, mais aussi les trajets de banlieue, le voyage en Kabylie.

Question d’identité, France, 1986, 53 minutes

trois extraits qui parlent significativement du film, de cet enjeu de mémoire et des difficultés de la question d'identité(extraits 1 et 2), et puis de cette négociation du lien avec le cinéaste(extrait 3). Un pur joyau du documentaire.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 17 octobre 1961 : cinquantenaire inaperçu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum